Pages: [1]   Go Down
Author Topic: Faisabilité d'un pad tactile IR ?  (Read 597 times)
0 Members and 1 Guest are viewing this topic.
0
Offline Offline
Jr. Member
**
Karma: 0
Posts: 90
Arduino rocks
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Hello


Je suis en train de travailler sur un petit projet à base d'arduino, et j'aurais besoin de vos avis éclairés pour savoir si c'est réalisable.

En effet, je dois disposer sur la même carte d'au moins 8 pads tactiles , composés de 10 touches disposées en 1/2 cercle autour d'une 11ène plus grosse. Entre chaque touche de l'arc de cercle se trouve encore une LED bleu.
Les leds s'illuminent en fonction de la touche sélectionnée. Si c'est la 1ère (tout en bas), la 1ere LED s'eclaire de 50% (par fading). Si c'est la 2de, elle passe a 100%. Si c'est la 3eme touche, la 1ere LED est a 100% et la 2de a 50%, etc etc .....
Tous les pads sont reliés et communiquent en I²C avec la carte, et doivent rester le PLUS SIMPLE POSSIBLE (facile à dire ...)

Voici le design global (ébauche) d'un pad. En noir, les surfaces tactiles, et en bleu, les LEDs
http://nsa24.casimages.com/img/2010/10/19/101019045639957354.png

J'avais d'abord pensé aux touches résistives, mais j'ai vite abandonné a cause des contactes métalliques apparents.
Puis je me suis orienté vers les touches capacitives, mais là aussi, j'ai abandonné car trop complexe de gérer les touches et les leds de manière simple.
Enfin, dernière voie en étude, les infrarouges. L'idée, qui me semble la meilleure, est assez simple, et reprend ce schema:
http://www.cs.nyu.edu/~jhan/ftirsense/ftirschematic.gif

Aux tranches d'une plaque de plexi se trouvent des leds infrarouges, et en dessous, des phototransistors sensibles aux IR. En posant le doigt sur la plaque, les rayons IR émis dans la tranche (travaillant comme une fibre optique) s'y réfléchissent, et sont détectés par les capteurs juste en dessous.
Il y aurait 8 phototransistors, dont voici la disposition :
http://nsa24.casimages.com/img/2010/10/19//101019050214327454.png
J'ai décidé de les placer une touche sur 2, de manière à ce que la touche "intercalaire" active les 2 récépteurs qui la borde.
La touche centrale disposera ( a priori)  de 3 phototransistors a cause de sa surface plus grande.

Pour interfacer tout ce petit monde en i2c, j'ai pensé à un PCF8574, car il peut servir d'entrée ET de sortie, de manière à pouvoir lire la valeur des phototransistors, mais aussi de pouvoir activer mes 5 LEDs bleues (faut pas les oublier ... ) Pour cela, j'ai opté pour des transistors NPN et PNP dont la base est reliée à une des I/O du PCF8574
Schema simplifié d'un phototransistor et d'une LEDs bleue.
http://nsa24.casimages.com/img/2010/10/19//10101905083577017.png
Quand le PCF8574 est en écriture (sortie), la base du 2N2222 est saturée, le rendant passant et éclairant la LED.
Quand le PCF8574 est en lecture (entrée), c'est le 2N2907 qui devient passant, permettant de savoir si le phototransistor détecte qlq'chose ...

Pour mémoire, voici le schéma complet ( avec leds infrarouges ). On remarquera qu'il y a un phototransistor sans diode a coté (le T12). Il représente la touche centrale (il y a un seul détecteur sur le schema... erreur de ma part, que j'ai la flemme de corrigé )
http://www.casimages.com/img.php?i=101019051453864866.png


Mes questions, apres cette longue explication est :
Est-ce réalisable ?
L'électronique est-elle correcte? Est-elle encore simplifiable ? ....
Coté échantillonnage des touches, j'ai pensé à contrôler leur état tous les 250ms, et de rafraichir l'état des leds tous les 50ms. Le bus I²C (réputé lent) sera capable de suivre ? La carte aussi ?

Merci pour vos reponses.
« Last Edit: October 19, 2010, 11:02:05 am by erlik » Logged

Pages: [1]   Go Up
Jump to: