Show Posts
Pages: [1] 2
1  International / Le bar / Re: remplacer un tableau de bord, légal ou non ? on: August 22, 2012, 06:31:07 am
...On est toujours au même point.
Non, puisque la base de travail est bien un véhicule dument réceptionner ? On parle bien d'un véhicule "classique", répondant a un cahier des charges précis, et homologuer comme tel ?
Et donc, sa modification est interdite sans nouvel homologation.
Donc, le simple fait de remplacer le compteur d'origine par un autre modèle est de fait, interdit.
Dans les différents texte que j'ai citer, seul les véhicule portant la mention "Véhicule de collection" sur la carte grise peuvent se soustraire a cette règle.
2  International / Le bar / Re: remplacer un tableau de bord, légal ou non ? on: August 22, 2012, 04:18:45 am
Donc:
http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2010:177:0290:01:FR:HTML
Quote
6. MODIFICATIONS DU TYPE DU VÉHICULE OU DE L'UNE DES CARACTÉRISTIQUES DES COMMANDES, DES TÉMOINS OU DES INDICATEURS ET EXTENSION DE L'HOMOLOGATION

6.1. Toute modification du type du véhicule ou de l’une des caractéristiques des commandes, des témoins ou des indicateurs, ou encore de la liste mentionnée au paragraphe 3.2.2 ci-dessus doit être signalée au service administratif ayant homologué le type de véhicule, qui peut alors:

6.1.1. Soit considérer que les modifications apportées ne prêtent guère à conséquence et que, dans tous les cas, le véhicule demeure conforme aux prescriptions;

6.1.2. Soit exiger un nouveau procès-verbal du service technique responsable des essais.

6.2. La confirmation ou le refus d’homologation doit être adressé, avec les modifications, aux parties contractantes à l'accord de 1958 qui appliquent le présent règlement, conformément à la procédure spécifiée au paragraphe 4.3 ci-dessus.

6.3. L’autorité compétente qui délivre l’extension d’homologation doit attribuer un numéro de série à chaque fiche de communication, établie pour ladite extension, et elle en informe les autres parties contractantes à l'accord de 1958 appliquant le présent règlement, au moyen d’une fiche de communication conforme au modèle décrit à l’annexe 1 du présent règlement.
Je met déjà celui-la, qui déjà interdit toute modification du véhicule sans nouvelle homologation.
3  International / Le bar / Re: remplacer un tableau de bord, légal ou non ? on: August 21, 2012, 05:54:53 pm
Si tu lis les quelques extrait d'article que j'ai mis plus haut, il est dis que:
Quote
Le fait de faire usage d'un dispositif ou d'un équipement non conforme à un type homologué ou à un type ayant fait l'objet d'une réception, lorsque l'agrément de ce dispositif ou équipement est imposé par le présent code ou par les textes réglementaires pris pour son application, est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la première classe.
Hors, l'indicateur de vitesse est bel et bien agréer puisque vérifier selon une procedure établi, et rendu obligatoire par le code de la route (entre autre).
4  International / Le bar / Re: remplacer un tableau de bord, légal ou non ? on: August 21, 2012, 03:24:26 pm
Alors on complete:
Extrait de l'UTAC: (http://www.utac.com/fr/essais/securite/dynamique_freinage/prestations/Pages/Véhiculesroutiers.aspx)
Quote
Nous contrôlons que les compteurs de vitesses affichent des valeurs comprises dans les tolérances réglementaires sur la plage de vitesses définie en nous référant au règlement européen ECE 39 ou la directive euroopéenne 75/443/CEE modifiée.

Nous vérifions la vitesse maximale selon les modalités définies dans la directive européenne 95/1/CE modifiée ou le règlement européen ECE 68.

Nous validons les limiteurs de vitesses fixes ou réglables selon les protocoles définis dans le réglement européen ECE 89 ou la directive européenne 92/24/CEE modifiée.

Et la directive 75/443/CEE (http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=CONSLEG:1975L0443:19970725:fr:PDF)
Quote
4. SPÉCIFICATIONS
4.1. "C1 Les indications de vitesse de l’appareil doivent être placées dans
le champ de vision directe du conducteur et être clairement lisibles de
jour comme de nuit. Le champ de mesure doit être suffisamment étendu
pour contenir la vitesse maximale du type de véhicule indiquée par le
constructeur. 3
4.2. Si l’indicateur de vitesse comporte une échelle et non une indication
digitale, la graduation doit être clairement lisible.
!B
(1) JOno L 164 du 27. 7. 1970, p. 1.
!M1
!B
1975L0443 — FR — 25.07.1997 — 001.001 — 6
!M1
4.2.1. Les graduations de l’échelle doivent être de 1, 2, 5 ou 10 km/h. Les
valeurs de la vitesse doivent être indiquées sur le cadran de la matière
suivante:
4.2.1.1. lorsque la valeur la plus élevée figurant sur le cadran ne dépasse pas 200
km/h, les valeurs de la vitesse doivent être indiquées sur le cadran à des
intervalles ne dépassant pas 20 km/h;
4.2.1.2. lorsque la valeur la plus élevée figurant sur le cadran dépasse 200 km/h,
les valeurs de la vitesse doivent être indiquées sur le cadran à des
intervalles ne dépassant pas 30 km/h;
4.2.2. Au cas où un appareil indicateur est destiné à être mis en vente dans un
État membre utilisant les unités de mesure du système impérial et où les
dispositions transitoires sont en vigueur conformément à l’article 5,
l’appareil indicateur de vitesse doit également être gradué en mph
(miles par heure); les graduations de l’échelle doivent être de 1, 2, 5 ou
10 mph. Les valeurs de la vitesse doivent être indiquées sur le cadran à
des intervalles ne dépassant pas 20 mph.
4.2.3. Il n’est pas nécessaire que les intervalles de valeurs de vitesse indiqués
soient réguliers.
4.3. Il est procédé au contrôle de la précision de l’appareil indicateur de
vitesse selon la procédure d’essai ci-dessous:
4.3.1. Le véhicule est équipé d’un des types de pneumatiques de monte
normale. L’essai doit être répété pour chacun des types d’appareils
indicateurs de vitesse prévus par le constructeur.
4.3.2. La charge de l’arbre d’entraînement de l’appareil indicateur de vitesse
doit être celle correspondant au poids conforme à l’annexe I point 2.6.
de la directive 70/156/CEE.
4.3.3. La température de référence de l’endroit où est placé l’indicateur de
vitesse est de 23 °C ± 5 °C.
4.3.4. Lors de chaque essai la pression des pneumatiques doit être la pression à
chaud définie au point 2.3.
4.3.5. Le véhicule est essayé aux trois vitesses suivantes: 40 km/h, 80 km/h et
120 km/h ou 80 % de la vitesse maximale spécifiée par le constructeur
si cette dernière est inférieure à 150 km/h.
4.3.6. L’appareillage de contrôle utilisé pour mesurer la vitesse réelle du
véhicule ne doit pas avoir une marge d’erreur supérieure à ± 1 %.
4.3.6.1. En cas d’utilisation d’une piste d’essai, celle-ci doit présenter une
surface plane, sèche et d’adhérence suffisante.
4.4. La vitesse indiquée ne doit jamais être inférieure à la vitesse réelle. Aux
valeurs d’essai spécifiées au point 4.3.5. et entre ces valeurs, il doit y
avoir entre la vitesse V1 lue sur le cadran de l’indicateur de vitesse, et la
vitesse réelle V2 la relation suivante:
O<=V1-V2<=V2/10 + 4 km/h
C'est assez complet ??
@Artouste: je craint fort que non. smiley-mr-green
5  International / Le bar / Re: remplacer un tableau de bord, légal ou non ? on: August 21, 2012, 11:58:39 am
Quelques extrait donc:

http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=8D48F6916FDE51FC28AE0C141365268D.tpdjo13v_2?idSectionTA=LEGISCTA000006159535&cidTexte=LEGITEXT000006074228&dateTexte=20120821
Quote
Article L325-6 En savoir plus sur cet article...
Modifié par Loi n°2006-10 du 5 janvier 2006 - art. 11 (V)

 Les véhicules dont l'état ne permet pas la circulation dans les conditions normales de sécurité ou qui ne sont plus conformes à leur réception ne peuvent être retirés de la fourrière que par des réparateurs chargés par les propriétaires d'effectuer les travaux reconnus indispensables à leur remise en état ou en conformité.

 Ils ne peuvent ensuite être restitués à leurs propriétaires qu'après vérification de la bonne exécution des travaux.

 En cas de désaccord sur l'état du véhicule, un expert est désigné dans des conditions fixées par décret en Conseil d'Etat. S'il constate que le véhicule n'est pas en état de circuler dans des conditions normales de sécurité ou qu'il nécessite une mise en conformité à la réception, il détermine les travaux à effectuer avant sa remise au propriétaire.

http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;jsessionid=8D48F6916FDE51FC28AE0C141365268D.tpdjo13v_2?cidTexte=LEGITEXT000006074228&idArticle=LEGIARTI000018873982&dateTexte=20120821&categorieLien=id#LEGIARTI000018873982
Quote
Article L321-1
Modifié par LOI n°2008-491 du 26 mai 2008 - art. 1

Le fait d' importer, d' exposer, d' offrir, de mettre en vente, de vendre, de proposer à la location ou d' inciter à acheter ou à utiliser un cyclomoteur, une motocyclette , un tricycle à moteur ou un quadricycle à moteur soumis à réception et non réceptionné ou qui n'est plus conforme à celle-ci est puni de six mois d' emprisonnement et de 7 500 euros d' amende. Lorsque cette infraction est commise par un professionnel, elle est punie de deux ans d' emprisonnement et de 30 000 euros d' amende. Le véhicule peut être saisi.

Un décret détermine les conditions dans lesquelles il peut être dérogé aux dispositions du présent article pour tout véhicule destiné à participer à une course ou épreuve sportive.

http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=8D48F6916FDE51FC28AE0C141365268D.tpdjo13v_2?idSectionTA=LEGISCTA000006177095&cidTexte=LEGITEXT000006074228&dateTexte=20120821
Quote
Article R321-4 En savoir plus sur cet article...

 Le fait de mettre en vente ou de vendre un véhicule ou un élément de véhicule sans qu'il ait fait l'objet d'une réception est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la cinquième classe, sans préjudice des mesures administratives qui peuvent être prises par le ministre chargé des transports.

 La récidive de cette contravention est réprimée conformément à l'article 132-11 du code pénal.

 Le fait de mettre ou maintenir en circulation un véhicule à moteur ou une remorque sans qu'il ait fait l'objet d'une réception est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

 Le fait de mettre en vente ou de vendre un dispositif ou un équipement non conforme à un type homologué ou à un type ayant fait l'objet d'une réception, lorsque l'agrément de ce dispositif ou équipement est imposé par le présent code ou par les textes réglementaires pris pour son application, est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

Le fait de faire usage d'un dispositif ou d'un équipement non conforme à un type homologué ou à un type ayant fait l'objet d'une réception, lorsque l'agrément de ce dispositif ou équipement est imposé par le présent code ou par les textes réglementaires pris pour son application, est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la première classe.

Avec ça, je pense que ca dois être assez complet.
6  International / Le bar / remplacer un tableau de bord, légal ou non ? on: August 20, 2012, 05:28:32 pm
lol aucun probleme mais j'aime pas quand on invente ^^

Alors dis moi mon grand....Aurais-tu oublier, toi qui a l'air de très bien connaitre tout ça...Toute modification, quelle qu'elles soient dois faire l'objet d'un passage à titre isolé auprès des services compétent, en occurrence la DRIRE.
Je n'invente rien, c'est la loi.
Un simple changement de place de ta plaque d'immatriculation peut te valoir une immobilisation si tu tombe sur un casse bonbon.
C'est pas une invention, c'est la loi !
TU n'as jamais été emmerder, tu as de la chance.
Concernant le "petit" détail: "il faudra prouver que mon appareillage ne répond pas aux normes (précision à +/-10%)."
Une question simple: "il est homologué votre appareil" ?? Heu...Je ne sais pas monsieur...
Tu peux avoir le discours que tu veux...
Un petit lien qui viens de chez Oreca. C'est pas vraiment des rigolo dans le domaine:
http://www.oreca-store.com/le-vehicule/instrumentation/tableaux-de-bord/compteur?global_homologation=476&global_marques=40359&taille=39615&univers=160
Regarde bien sur la gauche, dans les critères de sélection: "Non homologué"....
Ben oui, certain sont homologué, et d'autre non. La, c'est légal
Maintenant, que tu (cas général) ne sache pas le monter, le régler pour obtenir la bonne vitesse, c'est ton problème. Si tu n'es pas un homme de l'art, à toi de te débrouiller pour qu'il soit fonctionnel.
Si tu te pointe avec un tel compteur dans une voiture moderne au CT, le contrôleur peut fort bien te refuser le contrôle pour véhicule non conforme au modèle homologué.
Renseigne toi un peu avant de dire que les autres inventent.
7  International / Français / Re: [Projet] Un tableau de bord numérisé on: August 20, 2012, 03:11:09 pm
Explicitement, non, mais il est stipuler que le compteur de vitesse et kilométrique sont les deux seul indicateurs obligatoire sur le tableau de bord.
Tu as le droit de tout virer, sauf ces deux truc la.
J'ai pris une prune alors que toute la planche de bord était démonter: la voiture sortait de peinture, et j'avais pas encore remonter une partie du tableau de bord.
Résultat, immobilisation du véhicule: rétention de la carte grise, délivrance d'un certification de circulation provisoire et 48h pour présenter la voiture en état....
8  International / Le bar / remplacer un tableau de bord, légal ou non ? on: August 20, 2012, 02:49:56 pm
Salut a tous.
Même si je trouve ce projet génial, je tiens a rappeler une chose ou deux:
le compteur kilométrique est obligatoire, et dois être "non modifiable", de même que l'étalonnage du compteur de vitesse dois avoir été valider.
Jamais le véhicule ne passera le contrôle technique avec tout ça, et en cas de contrôle routier, si il tombe sur schtroumf grognon, ben la voiture ne bougera plus d'un centimètre: immobilisation immédiate.
Sinon, l'idée est géniale.
9  International / Français / Re: [resolu] demande info sur Mega 2560 rev3 et LCD ITDB de chez iteadstudio on: August 12, 2012, 08:49:51 pm
Salut a tous.
Petit bémol, lu sur la page :http://imall.iteadstudio.com/im120417024.html
Quote
The ITDB02 Series LCD module is work in 3.3V voltage level and it's not compatible with Arduino MEGA pins , so we make a shield for Arduino MEGA. Now user can directly plug the ITDB02 in the shield and stand on the Arduino MEGA board.
10  International / Français / Re: Projet domotique on: June 27, 2012, 05:16:08 pm
Je comprend que ton système se place en // d'un système électrique traditionel qui reste à 100% fonctionnel.

Voici mon opinion.

gestion télérupteurs

1) Bus etat télérupteur et Bus commande télérupteur
J'ai l'impression que tu as inversé les noms :
A gauche : détection des pressions sur les poussoirs de commande (circuit et relai 12V ?)
A droite : détection de l'alimentation de la ligne (220V)

A gauche : Pourquoi passer par un relai plutot qu'un opto-coupleur ?
Le relai c'est de la mécanique, ca s'use, ca pose des problèmes de fiabilité à long terme.

A droite : Bien compliqué comme schéma.
Si c'est du 220V, je mettrait plutôt le filtrage coté Arduino (aval) plutôt que coté amont (220V) pour 2 raisons :
- simplifier la partie haute tension donc la fiabilité de la partie dangereuse (des capas 400V c'est gros aussi)
- éviter de créer du courant continu haute tension : Le courant continu est beaucoup plus dangereux que l'alternatif en cas de contact avec l'homme. Le risque de "collage" de la peau est plus important. De plus le courant continue crée une électrolyse dans les tissus qui peut entraîner des dommages irréversibles. Le courant alternatif entraîne des brûlures plus légères et réduit les risques de "collage".
Donc je préconise un circuit simple : Coté 220V : résistance, diode LED de l'opto et en parallèle-inverse sur la LED un diode 1N400x pour éviter que la LED subisse une tension inverse trop importante (les LEDs n'aime pas les tensions inverses).

2) En bas, simulation de pression sur les poussoirs ?
Encore un relai ?
Je suggère aussi un opto-coupleur avec éventuellement un 2eme transistor en Darlington (voir un MOSFET) s'il faut du courant pour commander le photo transistor.

Effectivement, mon système dois se monter en parallèle de mon installation.
Je n'ai pas inverser les noms des bus. Sur la gauche, le relais indiquera l'état du télérupteur, et ce même après un reset ou une coupure de courant.
Sur la droite, il s'agit de la détection de la pression sur les poussoirs.
Pourquoi passer par des relais dans la partie de gauche ? Parce que je n'ai rien trouver qui pouvait se connecter directement sur le 220V et me sortir un signal directement digérable par l'arduino. Ensuite, même avec un opto-coupleur, le signal de sortie ondulerai au rythme du 50hz du secteur.
Si tu connais une référence d'un opto qui pourrai convenir, je suis preneur.
Pour la simulation de bouton poussoir, j'avais penser a un opto-triac. Mais je ne connais pas les caractéristiques des bobines des télérupteurs (et en cas de changement par un autre modèle ?)
 

gestion chauffages

Commande fil pilote ?
je pense que ca va pas marcher. Tu a un seul signal. Il me semble qu'il faut une connexion à la phase au niveau du point commun entre les 2 diodes.

Le choix du 74LS75 ne me semble pas terrible. Pourquoi ne pas utiliser du '573 ou '574 avec 8 bascules par boitier ?
le '75 a un intérêt que si tu utilisais Q et /Q

Distinguer 2 signaux juste par une majuscule ? "Ordre chauffe" et "Ordre Chauffe" ? Pas terrible coté lisibilité, en supposant que ca marche (certains softs de CAO ne distinguent pas minuscules et majuscules).

L'utilisation des 4067 me parait un mauvais en démultiplexeur. Les signaux non adressés sont en l'air donc état inconnu. Si tu garde un 4067 il faut des résistances de pull-up ou pull-down pour donner une valeur par défaut au signal.
La même remarque s'applique aussi un 4067 utilisé pour la commande des transistors dans le schéma précédant.

Il me semble que tu devrais avoir besoin d'un détecteur de passage par zéro pour commander les MOC correctement.
Ou alors tu compte laisser la polarisation active pendant toute la durée d'activation du pilote ? (normalement on pilote un triac juste pas une impulsion juste après le passage par zéro)

Je viens de voir qu'effectivement, il me manque une connexion au 220V sur les optos.
Le choix du 74ls75 est du au fait que je peut commander indépendamment chaque canal, sans avoir à renvoyer tous les ordres à chaque changement.
Pour les 2 signaux "Ordre de Chauffe" et "Ordre de chauffe", il s'agit d'une faute de frappe. Ces deux signaux vont de pair et me permette de gérer 3 ordres de chauffe.
Pour le 4067, extrait du datasheet:
Quote
With pin E = LOW, one of the sixteen switches is selected by pins S0 to S3 (low
impedance ON-state). All unselected switches are in the high-impedance OFF-state.
With pin E = HIGH, all switches are in the high-impedance OFF-state, independent of pins
S0 to S3.
De plus, quelle que soient l'état des broches, tant que le signal MAJ_enable<>0 et Maj<>1, pas de modification des état des commande chauffe, mémorisés par les 74ls75.
Pour les MOC3041, ils sont bien équipé d'une détection de passage à 0, mais je ne l'ai pas dans les librairies de kicad.

alim + timer

La diode 1N4148 sur le circuit de l'opto coupleur 50Hz
Il faut la mettre en parrallèle-inverse sur la LED de l'opto coupleur pour éviter une tension inverse à la LED.

Le schéma de la partie Alim est correct mais peu lisible.
La position "inversée" du 12V m'a d'abord laissé pensé que c'était pour une tension négative.
Donc je critique plutot la lisibilité du schéma.

La partie alim de puissance avec les BDX me laisse perplexe. Je ne dit pas que ca ne marche pas. Je suppose que tu as pris cela quelque part, mais j'aime pas.
Je ne saurais pas te dire pourquoi.
Je prend note de ta remarque concernant la diode 1N4148. Et pour la partie alim a base de BDX, je sais pourquoi elle te laisse perplexe. C'est un montage que j'ai déjà fait plusieurs fois, que l'on trouve un peu partout sur le net (on trouve aussi ce type de montage dans les alimentations CB domestique, qui délivre 20 ou 25A, avec une batterie de 3055 sur radiateur a l'arrière).
Ça fonctionne très bien si on tiens compte de deux chose: la tension de sortie est la même que celle du régulateur qui lui sert de référence, moins 0.6v (vbe il me semble), et c'est un simple "suiveur". Pas de régulation en fonction de la charge.
11  International / Français / Re: Projet domotique on: June 27, 2012, 03:04:47 pm
Calmez-vous, on comprend rien  smiley-mr-green smiley-mr-green smiley-mr-green
12  International / Français / Re: Projet domotique on: June 26, 2012, 05:17:53 pm
Et le dernier schéma.
13  International / Français / Re: Projet domotique on: June 26, 2012, 05:17:02 pm
Salut a tous.
Je viens de finaliser les schémas de ma future installation. J'ai piocher dans les schémas de certains , et me suis inspiré d'autres.
Je vous livre donc les chémas tel quel (il reste probablement quelques erreurs et/ou oubli). Je ne donne pas d'explication sur ceux-ci: je verrai ainsi si d'après les schémas, vous en déduisez le mode de fonctionnement que je souhaite.
Naturellement, je donnerai des explications aux critiques/remarques/questions (rayé les mentions inutiles  smiley-wink)
Merci a tous.
14  International / Français / Re: Projet domotique on: June 17, 2012, 03:01:12 pm
Autant pour moi  smiley-red smiley-red smiley-red
J'étais rester sur l'idée d'un relais en 230 VAC pour la commande du télérupteur: leur coût n'a rien a voir (5/6€ piece).Du coup, j'ai trouver la solution  smiley-grin
Merci.
15  International / Français / Re: Projet domotique on: June 17, 2012, 12:35:45 pm
Qu' y-a-t'il comme inconvénient a utiliser des triac (avec son opto) pour piloter un télérupteur ? (charge inductive)
C'est un peu plus compliqué à mettre en oeuvre qu'un transistor bipolaire et un relais, mais moi je préfère nettement les solutions statiques, pour des raisons de fiabilité à long terme. Maintenant s'il y a un télérupteur, dont le nombre maximum de commutations doit être du même ordre (ou même moins) que celle d'un relais.

Oui, je sais bien que c'est un poils plus compliqué  smiley-mr-green.
Ma question portait surtout sur la nature de la charge que represente le telerupteur. Cela pose-t'il un probleme particulier à un triac ? Et dans ce cas, quelle précautions prendre ?
La solution du relais me tente bien, mais si je pouvais limiter un peu le cout, ca m'arrangerai pas mal  smiley-mr-green

Concernant le fils pilote, je n'ai rien trouver concernant une eventuelle norme sur le courant de commande, mais je lis regulierement des chiffres qui font état de 50mA.
Sinon, je compte bien reprendre ton montage: pas envie de ré-inventer la roue  smiley.
Pages: [1] 2