Show Posts
Pages: [1] 2 3 ... 10
1  International / Français / Re: Quelle librairie conseillez-vous pour des moteurs pas à pas. on: July 15, 2014, 04:54:23 pm
A ma connaissance, il n'y a qu'accelstepper qui soit un tant peu sophistiquée.
Mais, dans une application professionnelle et/ou industrielle, il y a d'autres problèmes à gérer.
Il faut pouvoir passer d'un dessin à des step/dir.
Avec un arduino, le choix c'est grbl ou grbl .
Problèmes de licence, problèmes de fiabilité
Le tout pas très compatible avec l'obligation de résultat d'un professionnel.
Cela n'empêche pas d'essayer  smiley
2  International / Français / Re: Utilisez-vous l'Enable avec des drivers de moteurs pas à pas style Leadshine on: July 13, 2014, 02:06:49 pm
Je viens de faire l'essai suivant :
Drivers + PAP + mécanique
Enable = actif
Avec un bout de fil sur l'entrée STEP (dans un milieu moyenne pollué electro-magnétiquement parlant) j'arrive à faire bouger la fraiseuse.
CQFD de l'hérésie du ENABLE actif par défaut
@+

Les entrées des drivers chinois sont optocouplées. J'ai du mal à imaginer comment avec un bout de fil on peut générer les qq mA nécessaires pour faire fonctionner l'optocoupleur. En général on est partout en boucle de courant : sorties optocouplées reliées à des entrées optocouplées en basse impédance
Si on peut activer les entrées avec un bout de fil, il y a un risque de désactiver l'Enable  smiley-twist
Pour réduire le courant, ces drivers ont une fonction qu'il suffit d'activer.

Il ne peut pas y avoir de sécurité plus efficace que de tout couper. Le travail en cours sera fichu à moins d'être capable de réinitialiser et repartir au bon endroit ! C'est le prix de la sécurité .

L'Enable ne peut avoir d'intérêt que si il est géré par le logiciel qui envoie les step/dir. On stoppe l'envoi des step/dir puis on disable. Avec un peu de chance on sauvera le job en cours mais pas sur. Cela évite de couper aussi :
- la broche
- le refroidissement
- l'arrosage
- l'aspiration
- le vide
- ...

Compliqué la CNC  smiley



 
3  International / Français / Re: Projet de commande a distance pour une grue on: June 29, 2014, 02:34:28 pm
A vrai dire, c'est pas bien compliqué.
C'est des boutons qui commandent des relais.
Sauf que ... c'est du levage.
En plus une grue à tour.
Il y a beaucoup d'accidents avec ce genre de matériel.
Et quand il n'y a pas de mort, c'est souvent de grosses invalidités.
Dire que c'est une utilisation privée n'empêchera pas un procureur ou un juge d'instruction de saisir le matériel et de le faire expertiser par un expert pro qui ne fera certainement pas dans la dentelle !
Il doit y avoir plusieurs dizaines de cm de normes et de règlements concernant la commande radio des appareils de levage.
Il y a aussi des obligations de certification et de contrôle.
Il y a encore des pays sur la planète où on pourrait se lancer dans ce genre de projet.
Chez nous, le principe de précaution l'interdit.
Quand on ne risque que sa peau, on peut tout faire (encore que).
Mais celle des autres, y compris sa famille et ses amis, on risque gros.

Exemple : un mouvement engagé, perte de contrôle car Bluetooth parasité ou hors de portée.
Que se passe t-il ?       
4  International / Français / Re: Contrôle en position d'un moteur on: June 19, 2014, 12:59:37 pm
Un moteur brushless c'est un genre de moteur pas à pas  smiley-mr-green
Le bricoleur de base se jette sur les PàP car c'est pas cher et facile.
La contrepartie de cette facilité c'est le manque de retour sur la position, la vitesse et l'accélération.
Il en résulte : perte de pas au démarrage et dépassement à l'arrêt. Sans parler des oscillations.
Mais il y a des parades. Pour preuve les milliers de CNC bidouillées par des amateurs et qui fonctionnent.
Avec des moteurs à courant continu ou non, on rentre dans un univers beaucoup plus compliqué sauf à dépenser beaucoup d'argent en : moteurs, réducteurs, encodeurs et boites noires qui savent tout gérer.
Dans les boîtes noires il y a des processeurs 16-32 voire 64 bit qui calculent en nanosecondes.
On est loin de l'Arduino !

La première chose à faire est d'isoler et sérier les problèmes.
Il est rare qu'un ensemble un peu complexe fonctionne au premier essai.
Surtout quand on a un système qui associe matériel et logiciel.

Commencer par tester la matériel avec un logiciel rudimentaire et fiable genre faire 38 pas en avant, 51 pas en arrière,  et revenir à zéro.

Pour la mise au point du logiciel, séparer les fonctions de calcul des fonctions de commande.
Par exemple : calculer une table de déplacements puis l'exécuter (si la mémoire le permet).

Pour réduire les oscillations, il y a un moyen facile et pas cher qui consiste à utiliser une transmission par courroie. C'est précis. Les frottements et la relative élasticité de la courroie contribuent à l'amortissement. En travaillant en full step on a moins d'oscillation car les enroulements sont toujours alimentés.

Courage! La solution n'est pas chez les marchands.
5  International / Français / Re: Contrôle en position d'un moteur on: June 18, 2014, 03:18:23 pm
J'essaye de comprendre !
60° en accouplement direct cela représente : 60/1,8 = 33,33 pas.
Mais (si j'ai bien compris) tu veut faire 0 +30 -30 0 six fois par seconde .
Soit 720° par seconde.
720/1,8 = 400 steps/seconde.
Soit moins de la moitié de la capacité d'un stepper ordinaire (env. 1000 steps/sec).
Un arduino, c'est bien pour faire clignoter des led et un peu plus.
Mais si on superpose les bibliothèques avec des fonctions mangeuses de temps, cela devient difficile.
On ne maitrise plus les temps de calcul.
Donc aucun espoir de maitriser les départs et les arrêts .
Faut rester plus près de la machine pour pouvoir commander les accélérations et décélérations .
Comme déjà dit, les fonctions trigo sont à éliminer.
On a juste à faire tourner un moteur de 0 ou +-1,8° .
Cela peut se faire en un cycle machine .!
 
6  International / Français / Re: Contrôle en position d'un moteur on: June 17, 2014, 01:18:56 pm
A l'oeil on les voit pas trop les vibrations, juste un peu au bout de mon aile en alu qui fait une dizaine de cm et fixée sur le moteur. En revanche quand je pose le doigt sur mon portique qui soutien le moteur, je sens les vibrations. Comme tu l'as dit, j'ai essayé en abaissant l'intensité et effectivement ça c'est calmé pour les vibrations mais elles sont encore présentes.

Et en posant le doigt sur la poulie ou l'axe du moteur ?

En général on utilise les recettes suivantes (dans l'ordre) :
1) choisir un moteur bien adapté
- plus le rapport couple moteur/couple résistant sera important plus les oscillations seront grandes
2) modifier les paramètres
- fréquence de pas
- courant
- inertie mécanique
3) amortir
- avec un amortisseur (damper). Il y en a de toutes les races et à tous les prix.
- en freinant mécaniquement. Méthode bestiale mais qui fonctionne.

Le micro stepping réduit l'amplitude de l'oscillation mais ne la supprime pas.
Il est extrêmement instructif de brancher un scope à mémoire sur une des phases.
Au moment du passage à zéro de l'autre phase, le moteur se transforme en générateur en annihilant tous les efforts des micro steppers pour faire une jolie quasi sinusoïde.

Mais il y a plein de solutions à pas cher :   
http://www.cnczone.com/forums/google.php?cx=partner-pub-8957509077914564%3At32wbj-cxcg&cof=FORID%3A9&ie=ISO-8859-1&q=stepper+damping&siteurl=www.cnczone.com%2F&ref=www.google.fr%2Furl%3Fsa%3Dt%26rct%3Dj%26q%3D%26esrc%3Ds%26source%3Dweb%26cd%3D1%26sqi%3D2%26ved%3D0CCAQFjAA%26url%3Dhttp%253A%252F%252Fwww.cnczone.com%252F%26ei%3Dn3-gU_rLCOO00wW764HQDw%26usg%3DAFQjCNFwtUhxCvDQzjBgOpVciM5xix4W9Q%26bvm%3Dbv.68911936%2Cd.bGE&ss=8727j6773557j15&sa.x=8&sa.y=8
7  International / Français / Re: quelle source d'alimentation autonome pour Arduino? on: June 09, 2013, 02:30:23 pm
Quelle batterie, de quelle capacité ?
Comment est-elle rechargée?

Questions bêtes mais fondamentales  smiley
8  International / Français / Qu'il est grand le mystère des moteurs PàP on: June 09, 2013, 02:02:10 pm
On peut démonter un moteur PaP.
Tout le monde déconseille de le faire.
Comme pour tous les moteurs à aimants permanents.
Le risque est de démagnétiser le rotor.
Le moteur fonctionnera toujours mais avec moins de couple.
9  International / Français / Re: alimentation par le port Vin on: June 05, 2013, 02:15:21 pm
Pour paraphraser un message élégant que je viens de lire :
Et le fer à souder c'est fait pour les chiens ?
Si c'est pour une application dédiée il est possible de dessouder le polyswitch et hop plus aucun problème avec l'USB si ce n'est qu'il ne faut pas oublier d'alimenter le micro avant de mettre à jour le programme.
Et si on garde le polyswitch (il suffit de le souder sur une masse quelconque) on peut le remettre en place au besoin.

Cher 68tjs,
J'ai l'impression d'avoir froissé ta susceptibilité.
Si c'est le cas, rassures toi, c'est sans méchanceté ni intention de nuire.

Ceci dit, je ne veut pas gratter le ripolin de ma jolie carte arduino officielle pour bidouiller.
Les seules soudures qui ne sont pas laquées sont celles du connecteur Jack femelle. C'est pourquoi ce sont les seules sur lesquelles je m'autorise à souder.
10  International / Français / Re: "Piloter" une résistance variable on: June 05, 2013, 02:01:26 pm
Je ne pensais pas à une application audio .
Dans ce cas c'est inapproprié.
11  International / Français / Re: "Piloter" une résistance variable on: June 04, 2013, 02:34:57 pm
Les analog switches à 0,20€ c'est fait pour les chiens ?
12  International / Français / Re: alimentation par le port Vin on: June 04, 2013, 02:20:40 pm
Donc si tu n'as pas d'utilité du 12V, autant rentrer du 5V directement via le pin 5V, tu ne sera alors limité que par ton alimentation et non par le régulateur de l'Arduino.
Ca se discute !
La plupart des cartes Arduino sont équipées d'une protection et d'un dispositif qui discrimine les alimentations :
C'est USB ou le truc rond.
Si on alimente en 5v direct, on risque des problèmes le jour où on branche un cordon USB.
Sur un bidule que je suis en train de faire (interface optocouplée alimentée par une batterie elle même reliée à divers dispositifs de charge susceptibles de monter jusqu'à 16v) j'ai adopté une solution batarde :
- la carte est alimentée par la batterie "12v" . Elle dispose de son propre régulateur 5v qui peut éventuellement alimenter l'arduino (une mega 2560) via un cavalier.
- le truc rond est relié à un vulgaire 7808 lui même raccordé au "12v".
Bien refroidi, le 7808 pourra assumer la chute de tension 16->8volt sans trop chauffer.
Le régulateur de la carte Arduino n'aura qu'à assurer une chute de tension de 3volt.
Je peut brancher un cordon USB sans m'inquiéter de ce qui va se passer.

Tout ça c'est prévu pour être installé sur un batto  smiley-twist
13  International / Français / Re: Résistance entre 2 plaque mobile on: June 03, 2013, 04:22:39 pm
mes deux plaques sont en acier inoxydable, 1mm d'épaisseur, l'une est une plaque rectangulaire avec une surface à trou carré, et l'autre plaque est rectangulaire (photo)
l'idée avec le condensateur est la meilleure chose à faire mais.. ?
je met une plaque au +Vcc, l'autre au GND, et j'ai du mal à comprendre comment effectuer une mesure de capacité avec Arduino
Le principe est d'insérer un condensateur variable dans un circuit oscillant.
Quand la capacité varie, la fréquence varie.
Pour des tests basiques, on peut utiliser un vulgaire NE555 ou pire un CD 4093 qui permettent de réaliser un oscillateur avec une résistance et un condensateur.
Ce genre de schéma pullule sur le net, ilsuffit de se référer aux datasheet des circuits en question.

Mais, dans mon honnête opinion, il y a un problème préalable : la précision d'usinage qui conditionne la planéité et le paralellisme des plaques.
Si on veut s'en tenir au micron, il faudrait que les plaques et leur environnement soit usinés à moins de 0,5microns.

Pas facile en dehors d'une salle blanche !
14  International / Français / Re: Résistance entre 2 plaque mobile on: June 03, 2013, 03:52:33 pm
C = (epsilon_r/(36.PI.109) * (S/e)
epsilon_r = permitivité relative par rapport au vide -> pour l'air epsilon_r = 1
S = surface des plaques en regard -> exprimée en m2
e = distance entre les deux plaques -> exprimée en m
Alors là , monseigneur, vous êtes en contradiction avec mon vieux manuel de physique, classe de mathématiques (élémentaires), programme 1957 qui nous annonce que :
C = 8,85  x 10^-12 x S/e dans l'air ou dans le vide .
La plupart des auteurs semblent s'accorder sur ces valeurs.
15  International / Français / Re: Problème transfert de programme (time out) Arduino Mega 2560 urgent on: June 02, 2013, 03:21:10 pm
Si c'est urgent, pas la peine de se presser.
On verra ça demain.
En attendant tu pourrais vérifier dans le gestionnaire de périphérique (sous windows) que tu as bien le bon driver de port Com virtuel.
Ca ne coute pas cher et ça peut rapporter gros.
S'il vous plait, au revoir, merci, bonjour.
Pages: [1] 2 3 ... 10