Show Posts
Pages: 1 [2] 3 4 ... 10
16  International / Français / Re: Tension et anémomètre on: May 31, 2013, 09:58:27 am
Ca ça ressemble à une sortie en collecteur ouvert sans résistance de rappel ?
17  International / Français / Re: Résistance entre 2 plaque mobile on: May 30, 2013, 01:33:30 pm
A Parisse : l'esprit -> la loi française -> tout ce qui à un rapport avec l'objet de l'accord est couvert, pas besoin de tout énumérer.
A condition que les juges et les avocats comprennent.
Je n'ai fait qu'un seul procès dans toute ma vie professionelle et l'ai perdu au motif que le contrat de travail d'un ex collaborateur ne lui interdisait pas explicitement de partir avec dix ans d'archives sur cdrom. Le dit contrat ne lui interdisait pas non plus de partir avec sa voiture de service !
Tout ça est complétement hors sujet  smiley-grin

Capacité d'un condensateur plan à air :
C = 8.85 x S/e (C en picoFarad, S surface des armatures en m², e distance des armatures en m)
Exemple numérique :
S = 25cm² (5x5)
e = 1mm
C= 22pF
Pour e = 0,1mm on passe à 220pF

C'est pas bezef mais ça mérite d'essayer avec une plaque à trous, un CD 4093 et qq résistances de 100k à 1M.

En supposant que l'état de surface et le paralellisme des armatures permettent une approche au µm.

Mesurer une fréquence avec un arduino, tout le monde sait faire bien entendu  smiley-mr-green
18  International / Français / Re: Résistance entre 2 plaque mobile on: May 30, 2013, 06:25:03 am
Si il ne doit pas y avoir de contact, une mesure de capacité serait peut être possible ?
Il est facile de construire un oscillateur dont la fréquence serait inversement proportionnelle à la distance entre les plaques.
Précision, étalonnage ?
19  International / Français / Re: Générateur de courant on: May 29, 2013, 02:56:07 pm
Dans n'importe quelle ampoule d'éclairage on chauffe un fil à 2000°C avec moins d'un ampère .

Le problème est : quelle intensité le fil peut-il accepter avant de s'envoler au paradis.

Il y a certainement des spécifications quelquepart. Cela dépend aussi de l'enceinte et de qq autres paramètres.

Trop de flou, trop de vague, bye .
20  International / Français / Re: Mesurer une fréquence avec l'Arduino on: May 29, 2013, 02:31:54 pm
Ne serait-il pas plus économique et moins zazardeux de :
- changer de belle mère
- ou bien remplacer tout ça par des modules à pas cher en 433Mhz.

Si en plus ça marche avec des piles 12volt qui valent plus cher que le portail vétusté déduite !
21  International / Français / Re: Réalisation de mon premier circuit imprimé on: May 29, 2013, 12:53:01 pm
Pour un circuit artisanal, tu cumules les difficultés.
Pour se faire la main, il vaut mieux commencer par un circuit simple et en simple face.
Personnellement, je n'utilise qu'Eagle. La version gratuite permet de réaliser tout ce qui reste à portée d'une réalisation amateur.
Le placement des composants doit se faire manuellement avec logique et intuition.
Le routage automatique est à utiliser avec circonspection et après avoir routé manuellement au moins les alimentations.
Eagle propose des outils de contrôles très utiles, parfois même exaspérants!
Il est beaucoup plus facile de réaliser un circuit simple face avec quelques straps qu'un double face.
Pour une réalisation manuelle, sur ton projet les pastilles sont trop petites par rapport au perçages.
Il est difficile de percer à moins de 0,8mm et il faut qu'il reste assez de cuivre pour souder!
De même il faut des pistes d'au moins 0,3mm sinon certaines risquent dsparaitre à la gravure.
22  International / Français / Re: Générateur de courant on: May 29, 2013, 12:24:08 pm
Euhhhh ... la limite ne serait-elle pas celle du fil ?
A moins qu'on ne veuille le vaporiser.
Il y a aussi le problème de l'évolution de la résistance en fonction de la température.
23  International / Français / Re: Amplificateur de courant on: May 27, 2013, 03:10:29 pm
Un fil chauffant, c'est une résistance. Elle obéit à la loi d'ohm : U=RI, accessoirement P=UI et P=RI².
La première chose à connaître c'est la résistance du fil.
Donc pour une tension donnée on peut déduire l'intensité.
Mais rien ne permet de connaître l'intensité nécessaire pour atteindre la température voulue.
En général on procède par essais en faisant varier soit la tension soit l'intensité.
Pour faire varier la tension, il faut soit un gros rhéostat soit un montage compliqué.
Pour faire varier l'intensité, avec un arduino, il y a une solution simple :
On alimente le fil via un "gros" transistor (à jonction ou mosfet) commandé par une sortie PWM .

Tout ça est théorique . Tout dépend du fil, de son usage et de la régulation souhaitée.
Dans un grille pain, il n'y a pas de régulation de température. Dans une ampoule à filament non plus.
Pour découper du polystyrène expansé, une régulation est souhaitable en fonction de la vitesse d'avance.
Etc...
24  International / Français / Re: alimentation par le port Vin on: May 27, 2013, 02:32:44 pm
Il faudrait voir le schéma et les specs de la carte.
Si les relais sont commandés en direct par les ports de l'arduino, cela peut être léthal pour l'arduino.
Si ils sont commandés par l'intermédiaire d'un transistor c'est faisable à condition de ne pas mélanger les alimentations.
Autre problème : Vin c'est entre 7 et 12V. Les bobines des relais (5V nominal) risquent de ne pas aimer.

Le régulateur d'une carte Uno pour fournir plus d'un A mais il ne peut pas dissiper plus de 1,1W.
Ce qui veut dire que, alimenté en 7V, il ne pourra pas débiter plus de 1,1/2= 0,55A, en 9V ce sera la moitié .
25  International / Français / Re: Amplificateur de courant on: May 27, 2013, 02:04:28 pm
Ben oui! Amplificateur de courant c'est plutôt vague.
5A ce n'est pas énorme. Si les alimentations grillent c'est qu'elles ne peuvent pas les fournir.
Il faut déjà commencer par une alimentation plus costaud avec un fusible ou un disjoncteur.
Après ?
26  International / Français / Re: Précision de température on: May 24, 2013, 03:40:12 pm
Est-il utile de rappeler que la chaleur se transmet par :
- conduction
- convection (sauf dans le vide)
- rayonnement.

Si on place un oeuf (de couleur claire) et un capteur (noir) sous une lampe, il y a peu de chance que le capteur donne une indication fiable de la température de l'oeuf sauf à le coller dessus et le protéger des effets de rayonnement et convection.

En dehors des enceintes de laboratoire, si on a une source de chaleur et des parois plus ou moins isolées, on aura inévitablement des différences de température.

Sans parler des effets de l'hygrométrie !

Dans une pièce habitable, on peut avoir des différences de plusieurs°C suivant la position et la nature de la sonde, des emetteurs de chaleur et de l'isolation des parois.

En conditions réelles, une précision d'1°C est déjà un challenge.
27  International / Français / Re: pilotage d'un Stepper par L298N on: May 23, 2013, 03:17:51 pm
Ben oui mais encore faut il avoir le bec propre  smiley-draw
28  International / Français / Re: Un petit connecteur economique pour 4 fils (boitier) on: May 23, 2013, 03:12:49 pm
Le RJ11 pourquoi pas.

Avantage : on trouve des câbles tout faits dans tous les supermarchés.
Inconvénient : comme pour le téléphone . Les connexions sont fragiles et hazardeuses.
Faut pas se prendre les pieds dans le fil.
Pour les connecteurs femelle, il y en a de tellement de race qu'il vaut mieux les avoir avant de dessiner le circuit.
Sachant que sur les quatre fils du bus I2C, il a deux fils dédiés à l'alimentation des autres circuits, il serait plus prudent d'avoir recours à des connecteurs fiables.

Un bon vieux DIN à vis avec des fils soudés ?
 
29  International / Français / Re: pilotage d'un Stepper par L298N on: May 23, 2013, 02:38:34 pm
Il ne faut pas le décourager !
Il va y arriver. Il a la volonté et la capacité d'apprendre.
Il l'a montré jusqu'à maintenant.
Il faut juste qu'il apprenne à maitriser les jeux et les déformations.

Concernant les appareils de mesure : calliper pied à coulisse et comparateurs, ce sont des bouffe piles dont on ne connait pas la précision réelle.
C'est reposant de lire une mesure en 1/100ème de mm .
Mais c'est comme un contrôleur qui vous indique une tension en µvolt .

Le leader fuhrer  enfin bref MITUTOYO qui domine le marché mondial de ces appareils a développé une interface et un protocole qui sont devenus la norme planétaire.
Les arduinistes s'y sont interêssés :
http://arduinotronics.blogspot.fr/2012/06/arduino-to-mitutoyo-interface.html

Arrivé au µm, je ne crois pas qu'on puisse faire confiance à ce genre d'appareil.

Et jusqu'à présent, on a pas évoqué les dilatations/contractions thermiques.

Le monde de la précision peut rendre fou  smiley-twist
30  International / Français / Re: Nouveau Projet moteur PAP Très simple et pourtant compliqué ! on: May 22, 2013, 02:26:52 pm
Je crois avoir lu qu 'il fallait baisser la tension d'alimentation pour que ça chauffe un peu moins
(là je suis en 24V faudrait passer en 12V ?)

Ben non en 12v ce serait pire !
Le driver commande le courant quelle que soit la tension.
Faut bien étudier la documentation du driver.
Le courant est programmable.
On peut aussi programmer le courant de blocage quand le moteur ne tourne pas.
C'est ce courant qui fait chauffer le moteur quand il ne bouge pas.
Si à l'arrêt on a pas besoin d'un couple de blocage important, il y a tout intérêt à réduire le courant.
Pages: 1 [2] 3 4 ... 10