Show Posts
Pages: [1] 2 3 ... 7
1  International / Français / Re: Pont en H on: February 11, 2013, 04:04:14 pm
Bonsoir,

Pour avoir une mesure fiable débranche ton moteur, passe ton multimètre en ohmmètre et mesure la résistance de la bobine.

Ensuite c'est des math :
U = R x I (loi d'ohm)
I = U / R
or U = 12v
I = 12 / R
(R en ohms, pour I en ampères)

Surtout pas, la loi d'Ohm n'est valable que pour les résistances (et en continu). Ici le modèle à appliquer serait plus: U=E+r*I
Mesurer r ne sert à rien si l'on ne connait pas la force électromotrice de la MCC, et de plus r varie avec la température (durée d'utilisation de la MCC).
Un ampèremètre est plus indiqué, en ajoutant une marge de sécurité pour le courant transitoire de démarrage.

Vu l'ordre de grandeur mesuré, pas de soucis à avoir pour l'utilisation d'un L298.
2  International / Français / Re: boutique en ligne on: July 21, 2012, 06:21:19 am
http://hobbyelectro.fr/

J'y ai déja commandé (pour4€ dont 0.8€ de fdp). Rapide et efficace.
3  International / Français / Re: LCD 128*64 : Economiser pin arduino et multiplexage. on: June 21, 2012, 11:16:04 am
Bonjour,

je ne suis pas un expert dans le domaine mais quelque chose comme un composant qui accepte des données en série et les ressort en parallèle ça irai non?
http://arduino-direct.com/sunshop/index.php?l=product_detail&p=319
Le gain est faible pour juste 8 pins, mais on peut les concaténer plus ou moins je crois...

Par curiosité, la méga elle est déja à court de pin? impressionnant smiley
4  International / Français / Re: Plus d'info sur l'utilisation des Timer par l'environnement Arduino on: June 21, 2012, 10:46:26 am

Mauvaise idée smiley-wink
Si le code doit être publié, soit tu écrit tout en arduino, soit tout en avr-c/c++ ne t'amuse pas à mélangé les genres ça ferait pas bonne figure.

Mouais, mais certaines fonctions arduino comme le Serial sont bien pratiques pour débugger... et de toutes manières quand on achète les Arduino MEGA le Bootloader est installé, je voulais savoir si de base les timers étaient pré configurés.

Et puis si j'annonce du 100% avr-c/c++ je vais faire fuir tous les membres du club  smiley-yell
5  International / Français / Re: Plus d'info sur l'utilisation des Timer par l'environnement Arduino on: June 21, 2012, 07:06:02 am
Ok après relecture de la datasheet et un peu de réflexion, je pense avoir compris commen les dev ont fait pour gérer les millis() en même temps que la pwm...

mode FAST pour la PWM, ce qui donne 2 sorties; et peut importe le mode de PWM choisie, ils ont configuré une routine d'interruption qui se déclenche au TOP (=MAX) du timer pour incrémenter des variables qui stocke le temps écoulé depuis la mise sous tension du bouzin. Et pour avoir une résolution à 4 µs près, ils regardent en plus où en est rendu le timer (entre 0 et 255)

Et comme le dis 68tjs, si on touche à la fréquence de découpage, on touche (au moins?) aux fonctions millis, micros et delay; et je trouve dommage que le site Arduino ne donne pas plus de détails, je n'ai absolument pas le niveau pour relire le code source de analogWrite() et millis().

Pour la coupe de robotique l'année prochaine je compte mélanger code Arduino et AVR, j'essaierai de penser à faire un retour d'expérience.
6  International / Français / Re: Plus d'info sur l'utilisation des Timer par l'environnement Arduino on: June 21, 2012, 06:51:12 am
Je n'ai pas compris les dernières explications: le timer0 est utilisé pour appeler des ISR pour la fonction millis... et la PWM? elle est fabriquée dans l'ISR du coup? car on ne peut pas utiliser le fonctionnement interruption et pwm en même temps, il y une configuration bien précise des registres pour chaque utilisation...

Donc si je n'ai pas tout faux jusque là (c'est à dire si la PWM est fabriqué dans la routine d'interruption) pourquoi est elle associée aux pins correspondants OC0A et 0COB alors qu'ils auraient pu les laisser parfaitement libre...

(D'ailleurs je trouve qu'il est dommage de pas pouvoir générer plus de PWM / de signaux de servos, si on utilise les 3 timers on doit bien pouvoir dépasser les 12 signaux... et atteindre les 19:le nombre d'I/O!)

Bon en relisant ta réponse je viens de voir que je n'avais pas compris  smiley-sweat Donc si tu peux réexpliquer l'astuce, ça m'intéresse  smiley-lol
7  International / Français / Re: Plus d'info sur l'utilisation des Timer par l'environnement Arduino on: June 20, 2012, 05:34:51 pm
Je rejoins ce que dit 68jts,

les pin OCxn de Atmel correspondent aux pins PWM de l'arduino, on peut donc penser que pour faire de la PWM ils utilisent les fonctions cablés prévues dans le microcontrôleur: c'est plus simple (et plus logique)

Mais les 6 pins PWM arduino correspondent aux sorties PWM pour les TROIS timers (OC0A,OC0B,OC1A,OC1B,OC2A,OC2B). donc en plus de gérer la PWM, ces timers servent pour les fonctions millis() et dérivées?

Comment s'assurer que ces timers sont dispo pour créer des ISR d'overflow ou autres?

(ces remarques sont pour les arduino basés sur un ATmega328)
8  International / Français / Re: Plus d'info sur l'utilisation des Timer par l'environnement Arduino on: June 19, 2012, 03:18:38 pm
Salut,

Je rejoins la conversation car ce souci s'est posé il y a quelques mois lorsque nous préparions la coupe de robotique, à savoir: qu'utilise l'arduino pour fonctionner?

Donc si je résume ce que je viens de lire, si l'on utilise ni analogWrite() ni la librairie servo, on peut se permettre d'utiliser tous les timers (sauf le timer 0) avec "le code AVR"? c'est à dire interruptions softs et autres joyeusetés (ISR overflow?)

ça m'intéresserait vraiment de la savoir car je pense à utiliser des Arduino pour leur fiabilité hardware mais du code AVR pour son niveau plus bas...

En tout cas je suis le fil avec intéret!
9  International / Français / Re: Batteries, branchements et gestion (Lipo, lifepo4) on: February 29, 2012, 03:48:33 pm
Ha oui, on partait sur beaucoup trop lourd en fait.

Et pourquoi ne pas remettre les diodes présentes au début? Elles empêcheront les inversion de courant, et donc qu'une batterie ne se décharge dans l'autre.

ça gaspille un peu d'énergie mais il n'y a pas plus simple, et c'est très efficace. Je ne connais pas les diodes de puissance, mais il faut les prendre avec la plus petite chute de tension possible.

10  International / Français / Re: Batteries, branchements et gestion (Lipo, lifepo4) on: February 29, 2012, 03:27:41 pm
Pourquoi ne pas référencer le microcontrolleur au moins et faire 2 mesures:
   une sur la batterie inférieure
   une sur les 2 batteries cascadées
on en déduit la tension sur la deuxième batterie et cela évite les montages compliqués pour la mesure.

Concernant la consommation, je peux me tromper mais il me semble que la consommation du microcontroleur doit être négligeable devant la consommation des moteurs et je ne pense pas que cela entraine un déséquilibre dans la charge des batteries. Sinon un petit convertisseur DC/DC à partir du 26V pourrait faire l'affaire.

Oui c'est à cela que je pensais, avec des abaisseurs passifs (pont diviseur de tension), dans ce principe là:



(Les valeurs des résistances ne sont pas bonnes du tout hein).

Par contre pour commuter d'une batterie à l'autre, je ne suis plus trop sur... je pense que comme cela ça fonctionne, mais surtout ne pas relier les masses des batteries ensembles hein! il suffit de piloter l'un des mosfets pour que le courant soit prélevé sur l'une des batteries. Par contre je pense que les tensions ne doivent pas être comparées entre une à vide et une qui fournit 15A hein, mesures à vide... Et pour le pilotage des mosfet il peut y avoir des soucis si le déséquilibre est important, ça peut monter à combien des Volts sur un 4s?

Et pour ce qui est de la conso (fuite dans les résistances), on peut monter de l'ordre du mégOhm je pense, donc des courants de qq dizaines de µA (c'est pas trop comparé à la conso des moteurs? smiley )

[plusieurs edit plus tard pour améliorer l'image, on y est!]
11  International / Français / Re: Batteries, branchements et gestion (Lipo, lifepo4) on: February 29, 2012, 02:31:53 pm
Bah l'utilité c'est pour vérifier la charge, et équilibrer la conso non?
Mais en fait je ne comprends pas comment mesurer "à chaud" une tension de +13V (voire -13V!) de souvenir, une tension à l’extérieur des bornes [gnd-0.5V ; Vcc+0.5V] suffit à cramer l'entrée analogique de l'atmega.
ça semble tout a fait un problème de mesure différentielle (c'est à dire dans l'idéal une mesure de différence de potentiel, peu importe les valeur de ces potentiels par rapport à la masse). Il y a des amplis d'instrumentation qui font ça je crois. Sincèrement je pense que la conso du µC est négligeable devant le moteur 250W. Mais c'est très intéressant comme problématique, en embarqué et en essayant de limiter la conso... Mais je crois qu'il y a un souci avec ton nouveau schéma (enfin en tout cas tant qu'on ne sais pas où est la référence de ta mesure).
12  International / Français / Re: Batteries, branchements et gestion (Lipo, lifepo4) on: February 29, 2012, 01:05:25 am
Bonjour,

je n'ai pas compris le principe de la mesure. quel est la masse du microcontrôleur (son potentiel de référence, si c'est lui qui mesure les tensions)? Et à quoi servent ces diodes?
13  International / Français / Re: PWM en utilisant les registres on: February 22, 2012, 06:10:24 am
Bonjour, merci ça m'avance déjà pas mal.

Je dispose aussi d'une équivalent mega2560, mais je préférerais utiliser un 328 (nano)... on dit toujours qu'on utilise qu'une petite portion de ses fonctionnalités.

En effet, c'est de mode CTC dont je voulais parler, avec un TOP pour affiner la fréquence. (en plus je n'étais pas sur la bonne datasheet donc ça n'aidait pas) Je vais faire un test en Phase correcte à 10 bits à 15.6kHz, si ça me convient ce sera beaucoup plus simple!
Mon PWM attaque un pont en H type L298, est-ce que mettre un condo aux bornes du moteur atténue le bruit? Au plus près c'est le mieux c'est ça? Je voulais la fréquence la plus haute pour ne pas avoir de vibration et/ou de pointes de courants... Je vais voir si je peux rajouter une inductance de lissage sur mon moteur en plus.

Le souci c'est que je n'ai aucun moyen de mesure, donc mes seuls critères sont le bruit du moteur et la température du pont (un peu léger je sais...).

Juste une précision: si dans les mode choisi le TOP n'est pas un OCRnX, ça veut dire que je peux utiliser deux sorties PWM sur le timer1? Sinon ça veut dire que "j'en sacrifie une" (la comparasion sert à RAZ au TOP) pour affiner la fréquence de l'autre? Sinon je peux créer des routines d'interruption avec les OCRnX qui changent les niveaux logiques d'une sortie pour faire un PWM...

Enfin en tout cas il me reste pas mal de choses à comprendre, mais c'est très intéressant, je remplis mon EEPROM a chaque visite sur ce forum smiley-wink
14  International / Français / PWM en utilisant les registres on: February 21, 2012, 10:16:08 am
Je me permet de créer un nouveau topic car le titre du topic sur lequel j'ai trouvé les infos qui m'intéressaient ne correspondait pas à mon problème.

Je réagis suite au post de Super_Cinci ici:

Les sorties PWM dépendantes d'un même timer auront forcément la même fréquence, mais les angles restent indépendants.
Après, tu peux configurer indépendamment chaque timer à une fréquence "de ton choix", selon la résolution que tu souhaites. Je déconseille l'utilisation de analogWrite(), car on obtient des résultats peu précis (et un fréquence PWM un peu dans les choux). Pour la config, et une PWM au top, je conseille de programmer les registres du timer concerné (Tn) en mode "Fast PWM" avec TOP=ICRn. De cette manière, on garde un contrôle total de la fréquence PWM en jouant entre les registres prescaler (CSn) et ICRn (voir datasheet pour les codes à utiliser), et en une seule instruction [OCRnX = valeur PWM;], on change l'angle (ou le alpha) de la sortie PWM. Mais c'est mon avis que je ne saurais imposer même si je suis convaincu que c'est la seule façon de savoir exactement ce que l'on fait...

Je suis en train de plancher sur 2 sorties PWM à 20kHz (donc on oublie l'instruction "analogWrite"), et j'ai défini qu'en "Fast PWM", sur le timer1, avec un clkI/O de 16MHz (un arduino 2009 ou nano), je devais, au choix, avoir un prescaler de 1 avec un TOP de 800 ou un prescaler de 8 avec un TOP à 100, d'apres la formule

F_pwm = F_clk_IO  /  (N*(TOP+1))

Mais j'ai plusieurs questions: le fait de mettre un TOP pour affiner la fréquence de PWM utilise un des deux comparateurs du timer, donc je n'ai plus qu'une sortie PWM par timer, vrai ou faux? ce qui fait que pour avoir une 2e sortie PWM, je vais devoir utiliser le timer2 qui a une resolution de 8 bits => donc TOP limité à 256 => donc obligé de mettre le TOP à 100 avec un prescaler de 8.... donc résolution du PWM limité?

Déja: est-ce que mon raisonnement est bon?
Ensuite: Il y a t il plus simple/plus efficace pour créer 2 pwm de 20kHz (environ), sur un arduino nano ou 2009?
15  International / Français / Re: question sur alim sortant 3 tension differente on: November 03, 2011, 03:35:13 pm
Salut,

je confirme ce que dit 68tjs et JMe87:

si tu utilises le "24V" (d'une alim de PC) pour alimenter ta plaque chauffante, il ne faudrat pas relier la masse de ta plaque chauffante aux autres masses du circuit!

Je me sers assez souvent des alims de PC, c'est très pratique.
Par contre sur celle que j'utilise on ne peut tirer que 0.3A en -12V  (et 7A en +12V, mais tu est limité par la valeur la plus petite).
Ta plaque chauffante ne pourrait pas marcher en 12V?
Pages: [1] 2 3 ... 7