Show Posts
Pages: 1 ... 41 42 [43] 44 45 ... 147
631  International / Français / Re: Commande moteur 12V/0.75A pour timelapse motorisé on: December 02, 2013, 11:56:48 am
- Des emmerdes en moins: le câblage est fait sans erreur, le radiateur est monté, les diodes de protection sont présentes...etc ......
Les deux rangées du L298 sont décalées d'un demi pas (1,27mm) --> pas simple à monter sur une breadboard ou de la plaquette pastillée qui sont toutes deux avec des pas entiers (2,54 mm).
- Un coût de revient total moins élevé (circuit imprimé compris) que si tu approvisionnai l'ensemble des composants car pour les cartes toute faite les composants ne sont pas achetés à l'unité mais par 10.000 ou plus.
632  International / Français / Re: Moteurs pas à pas, débutant. on: December 01, 2013, 10:41:03 am
Je précise ce que j'ai déjà écrit sur d'autre posts :
- Je me suis intéressé au moteur pas à pas par curiosité.
- Je m'intéresse actuellement aux FPGA toujours à titre de curiosité.
- J'ai acheté une carte avec un Cyclone II (15€ sur Ebay + 7 € de programmeur)
- Je cherchais un sujet d'application et je me suis fixé de réaliser une commande de moteur pas à pas avec un FPGA. L'idée est de décharger le micro-controleur de la gestion du moteur, de la sécurité, des contacts fin de course, etc.
Je pars du principe que l'informatique n'est pas l'arme absolue et qu'elle et l'électronique sont  égalitairement complémentaires, surtout avec des circuits comme les FPGAs qui sont reconfigurables à l'infini exactement comme un micro-controleur.

Je n'ai aucun besoin immédiat si ce n'est de découvrir de nouveaux domaines  et ça sera prêt quand ce sera prêt -->  travail de retraité débordé, comme tous les retraités.

Actuellement je n'ai pas encore piloté le moindre moteur pas à pas, j'ai récupéré un petit bipolaire dans une vielle imprimante c'est l'unique raison pour laquelle je me suis renseigné sur le fonctionnement et la commande de ce type de moteur. Il est possible, si la mécanique ne me rebute pas trop, que j'aille jusqu’à réaliser une table X.

L293 ou L298 je n'ai pas testé et je ne testerais pas car j'ai choisi de faire la gestion des MosFets de puissance dans le FPGA.  Ce qui permettra d'utiliser n'importe quels transistors pour réaliser le pont en H.

Question prix tu as des réticences avec Ebay, c'est ton problème et les raisons ne nous regardent pas mais partout où tu t'adressera les prix seront sans communes mesures, sans compter les frais de port, go-tronic c'est quasiment 6€ minimum.
633  International / Français / Re: Heure d'été / heure d'hiver automatique avec DS1307 on: November 30, 2013, 06:42:15 pm
http://playground.arduino.cc/Code/DCF77
634  International / Français / Re: Nombres d'entrée arduino uno on: November 30, 2013, 01:20:08 pm
Il faut regarder vers des mots comme :
Registre à décalage  exemple 74HC595  -> multitude de documentation sur le site Arduino
Multiplexeur  ->  voir les catalogues détaillant en modèles 74HCxxxx
Expenseur de bus  -> exemple PCF8574 (I2C) -> bien documenté sur le site arduino


Pour la commande de fonctions externes il faut s'assurer que le composant que tu ajoute est capable de fournir le courant demandé. En général les 74HC595 ne posent pas de problème, les PCF8574 ont des capacités plus limitées mais cela peut se solutionner en intercalant  de simple portes AND ou OR avec des capacités en courant supérieures.
Dans tout les cas il est impératif de lire les datasheets des composants.

Nombre de pins utilisées :
- Multiplexeur : si N est le nombre de pins utilisées sur la UNO on disposera de 2N pins en sortie du multiplexeur.
- Registre à décalage :
Pour un registre 74H595 il faut 3 pins :Horloge, Donnée, Latch. On peut chaîner autant de registres que l'on veut  et il ne faudra toujours que 3 pins quelque soit le nombre de registre.
- Composants utilisant le protocole SPI :
  3 pins quelque soit le nombre de modules (SCK, MOSI, MISO) plus 1 pin (ChipSelect) par module.
- Composants utilisant le protocole I2C (exemple PCF8574:
  2 pins quelque soit le nombre de modules.
- Composants utilisant le protocole OneWire :
  1 pin quelque soit le nombre de modules.

Le nombres de pins utilisées à une conséquence sur la vitesse : le protocole le plus rapide est SPI et le plus lent est OneWire.

Voila maintenant sus à la documentation.
635  International / Français / Re: Moteurs pas à pas, débutant. on: November 30, 2013, 12:32:05 pm
Quote
Ce que je ne comprend pas c'est que dans ce montage il n'y à pas de masse
Ces articles ont le mérite d'exister mais souvent les auteurs passent sous silence ce qui pour eux est du b.a.ba mais qui ne l'est pas pour tout le monde, ils s'attachent à l’essentiel voila pourquoi il ne font pas figurer la masse. Cela t'a perturbé mais tu verra que dans quelques années, ou quelques mois je l'espère pour toi, cela te paraîtra tellement évident que tu ne le remarquera  plus.

Dans la pratique le point de masse est le coté négatif des alimentations ->  celle de la carte arduino et celle de l'alimentation du moteur.
Dans un pont en H le moteur n'est jamais relié en direct avec la masse, il y a toujours un VDSon entre lui et la masse, idem coté alimentation.

Je répète qu'avec l'IDE arduino est livrée une librairie "STEPPER" qui gère très bien ce type de moteur.
J'aurai pu te dire sèchement : Non les cartes ne convienne pas, point final. Si je t'ai envoyé vers la documentation c'est pour que tu comprenne par toi-même pourquoi les cartes qui te plaisaient parce que moins chères ne convenaient pas, ce n'était pas pour t'inciter à réinventer la roue (sauf si tu y trouve du plaisir).
Cerise sur le gâteau tu trouveras sur ce forum un grand nombre de personnes qui ont une bonne expérience de la Librairie STEPPER, mais là je passe la main.

Dans le domaine des ponts en H il se trouve que le circuit le plus répandu est le L298. Il existe aussi le L293 sans électronique interne de contrôle et le L297 qui, associé à un L298,  permet une gestion fine du moteur pas à pas. Il en existe d'autres moins connus chez d'autres fabricants. Une recherche gogole comme  "Pont en H , équivalents L298" ne devrait pas rester sans réponse.

Il faut connaître comment se compose le prix de fabrication d'une carte, prix de fabrication pas prix de vente.
- les composants électroniques.
- le circuit imprimé -> dépend directement de sa surface.
- coût d'assemblage.

Ces trois centres de coûts principaux décroissent terriblement vite quand le nombre d'exemplaires fabriqués par lot augmentent.
Tu peux comprendre aisément qu' STmicroélectronique ne vendra pas le L298 le même prix selon qu'on lui en achète sachet de 10 ou 1000 bobines de 500 ou 1000 pièces chacune.
Et si en plus tu passe un engagement de commande sur 2, 3 ou 5 ans le prix s'éffondre.
Si les petits chinois ont des coûts de revient si bas c'est aussi parce qu'ils ont rationalisé les achats sur un seul modèle de pont en H.
Ce n'est plus de la technique c'est de la gestion financière.
636  International / Français / Re: Piloter une résistance de 1000W on: November 30, 2013, 10:44:07 am
Dans mon jeune temps il y avait des thyristors et des montages qui permettaient de ne ne conduire qu'une partie de la période 50 Hz.
Grosso modo cela relève du même principe que la PWM sauf que la PWM est adaptée aux tensions continues et là c'est adapté aux tensions alternatives.

Vu mon absence totale de goût pour la commande de puissance mes connaissances en sont restées là. Mais sur ce forum il doit bien y avoir certains qui en connaissent davantage (l'inverse est plus difficile  smiley-mr-green) et surtout des procédés et circuits intégrés moins antiques.
637  International / Français / Re: problème port driver on: November 30, 2013, 10:30:03 am
S'il a un post à ce sujet, je veux bien aller voir si je trouve la solution
S'il n'y a pas un post il y en a des dizaines !
Il faut se servir du moteur de recherche francophone !

Ensuite la version à jour est la 1.05, faudrait déjà ne pas se mettre de handicap avec une version dépassée.

Et pour finir  quel OS ?
Linux, Mac,  windows et quelle version ?
638  International / Le bar / Re: Engrenage conique on: November 30, 2013, 04:50:21 am
Et des choses comme cela -> voir image.
Sur Ebay, ou ailleurs, Il en existe avec des diamètres différents en entrée/sortie.
639  International / Français / Re: Pour le fun, mais pas facile. on: November 28, 2013, 06:17:15 pm
C'est quand même pas compliqué à comprendre que pour que la DEL s'éclaire il faut que le courant passe.
Pour que le courant passe il faut un chemin de conduction entre le point chaud (1) de l'alim et la masse.
Dans une diode le courant circule de l'anode vers la cathode ou si c'est trop compliqué dans le sens de la flèche.

(1) Point chaud de l'alim : expression populaire et imagée pour désigner la borne de l'alim qui n'est pas reliée  à la masse.
Par analogie le point froid est la masse.
640  International / Français / Re: Pour le fun, mais pas facile. on: November 28, 2013, 05:07:33 pm
Fiabilité absolue, des millions d'heures de fonctionnement garanties   smiley-mr-green

@Carolyne :
Nous sommes un certain nombre sur ce forum à répéter, non à rabâcher sans cesse que pour comprendre il n'y a rien de mieux qu'un papier et un crayon.
Dessine le schéma avec des collecteurs ouvert et la réponse sera visuellement immédiate.
641  International / Français / Re: Moteurs pas à pas, débutant. on: November 28, 2013, 01:31:23 pm
Non parce que tu as oublier un point très important : les deux moteurs que tu nous as présenté sont des moteurs bipolaires et pour actionner un moteur bipolaire il faut inverser le sens du champ magnétique ce que l'on fait en inversant le sens du courant.
Les circuits ULN2xxxx ne permettent le passage du courant que dans un sens.
Il faut absolument un pont en H.
Les CI ULN2xxxx conviennent pour les moteurs unipolaires parce qu'ils  sont particuliers : chacun des 2 bobinages est en fait constitué de deux enroulements en sens inverse c'est ce qui permet d'inverser le sens du champ magnétique sans avoir à inverser le courant. Il suffit d'alimenter les enroulements dans le bon ordre.

Il faudrait chercher un peu de doc et la comprendre si tu veux être autonome.
http://www.moteur-industrie.com/moteurs-pas-a-pas

PS : le document Chapitre 7 est un peu trapu, tu peux passer les pages de calculs avec des signes cabalistiques (c'est ce que j'ai fait) et te concentrer sur les croquis qui sont très clairs.
642  International / Français / Re: Pour le fun, mais pas facile. on: November 28, 2013, 08:24:04 am
Quote
Magnifique perchoir à mouche  smiley-mr-green
Comme quoi quand on n'a pas peur du fer à souder on peut faire des jolies choses qui fonctionnent sans mauvais contacts (vive la soudure).

Attention  il y a parfois des surprises désagréables :
Il peut arriver que le montage parfaitement fonctionnel en câblage perchoir à mouche ne fonctionne plus une fois câblé avec un circuit imprimé propre.
Ce n'est pas fréquent mais il vaut mieux savoir que cela peut arriver. C'est souvent la conséquence d'un schéma qui n'est pas sain.
643  International / Français / Re: Pour le fun, mais pas facile. on: November 28, 2013, 03:14:06 am
Opto-coupleur :
Coté diode émettrice  :
On lui fait passer un courant. Cela à pour conséquence d’exciter des électrons qui changent de niveaux, en retournant à leur niveau d'origine ils libèrent leur surplus d'énergie en émettent un photon.

Coté diode de réception  :
Une diode parfaite non polarisée ou polarisée en inverse ne laisse passer aucun électron, avec une diode réelle il y a toujours un infime courant qui passe (nA) , on appelle ce courant "courant de fuite" ou "leakage current".
La diode de réception reçoit des photons qui auront pour actions d'augmenter ce courant de fuite.
C'est la raison pour laquelle les diodes de réception sont soit non polarisée soit polarisée en inverse.

En fait le schéma classique que tu as reproduis est un schéma équivalent qui fonctionne très bien pour  faire les calculs pratiques.
Le schéma réel est différent. Il n'y a pas de diode physique de réception ; les photons illuminent directement la zone correspondant à la base du transistor.
Tous les semi-conducteurs sont sensibles au bombardement de photons, c'est pour cela que les boîtiers sont soit métalliques soit noirs pour ne pas laisser passer la lumière.

La structure d'un photo-transistor est classique. La structure d'un photo-transistor a juste été optimisée : plus grande surface de base pour mieux capter les photons -> d'où capacité parasite de base plus élevée  --> d'où bande passante plus faible.
644  International / Français / Re: capteur au bout d'un long cable on: November 27, 2013, 04:56:36 pm
Oui mais sans indication sur ce que représente "un récepteur IR" il est hasardeux de répondre.
645  International / Français / Re: Pour le fun, mais pas facile. on: November 27, 2013, 04:53:38 pm
Quote
Mince ! Et comment faire pour envoyer des "0" et de"1" sur la carte depuis un montage alimenté séparément ?
Je ne peux pas alimenter par la carte; le montage prends 300 mA au max (8,8,8).
Tout simplement en allumant les 2 alim en même temps.
Il n'y a pas de limite rigide : tout est une question de nuance. Si la différence de temps entre l'allumage des 2 alim est bref ça passera, si ça dure des minutes à la longue ça ne passera plus.

Au passage cela a du normalement te mettre la puce à l'oreille  et tu devrais avoir compris les limites d'amplitude des signaux que supportent le micro :
Niveau bas     Gnd - 0,5V
Niveau haut    Vcc +0,5 V
La ddp aux bornes d'une diode = 0,7 V . La limite de 0,5V c'est justement pour ne pas rendre passantes les diodes de protection dont le rôle est de protéger les entrées contre les phénomènes électrostatiques.
Pages: 1 ... 41 42 [43] 44 45 ... 147