Show Posts
Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 7
31  International / Français / Re: Récupération état d’un interrupteur avec Arduino on: July 16, 2012, 02:14:40 am
Ha ok c'est pour du 230v, faut pas oublier dele préciser effectivement smiley-wink

Tu peut utiliser un capteur de courant (capteur hall) pour détecter l'état de la lampe :
http://www.watterott.com/en/Sensors/Current
(Prendre un capteur dans la bonne gamme d'ampérage)

Hum, le capteur effet hall, c'est pas pour du courant continu ?
32  International / Français / Re: [Serial] Débit maximum compatible avec PC/OS on: July 11, 2012, 01:22:25 pm
Bonjour,

L'info sur le débit max en serial m'intéresse aussi énormément.

Le plus important est le débit max stable



Quote

Pour le controle du flux, c'est une fonctionnalité intégré de base dans les nouveaux ATmega (32u4 par exemple) malheureusement cela n'est pas possible avec un ATmega328p (en hardware j'entend).


Le contrôle de flux c'est le DTR ?

Quote


La solution recommandé (par avr-freaks) pour la gestion des erreurs est d'implémenter un protocole de communication comportant une checksum (de préférence CRC16).
Et un systéme d'acquittement des données (en cas d'erreur il y a renvoi des info).

J'etais justement en train de me poser la question sur le CRC.

Quote


Reste à voir si cela ne demande pas trop de calcul côté PC comme côté arduino à de si haute vitesse de transmission.

Pour arduino, PIC, FEZ ça peut poser des problème.

Pour le PC, c'est différent. Les ressources sont en général bien plus importante, d'où l’intérêt d'un benchmark que gérera le PC. Sans compter que d'un PC à l'autre le matos n'est pas forcement le même en qualité.


33  International / Français / Re: [Serial] Débit maximum compatible avec PC/OS on: July 11, 2012, 08:57:21 am
A mon avis tu risques d'avoir plutôt des soucis de % d'erreur si ton cristal n'a pas une fréquence multiple de ton baudrate.
Avec un cristal à 16Mhz il y a même des chances que ça se passe mieux à 500k qu'à 256k.

Il serait intéressant de faire un ino et un exe/elf pour faire des benchmarks qui testent* différentes plages de bauds sur plusieurs heures.

un peu comme memtest pour la ram.


*Edit : reste -> testent
pas pratique d'écrire sur un smartphone dans le train.
34  International / Français / [Serial] Débit maximum compatible avec PC/OS on: July 11, 2012, 05:37:56 am
Bonjour

Apparemment l'arduino permet une connexion de l'ordre du mégabaud par seconde. Ce qui est déjà très important par rapport au 9600 par défaut.

Plus le débit est important, plus la distance en mètre doit être courte et plus l'arduino sature.

Par contre qu'en est il du standard des différentes machines type arduino <-> PC/mac/Rapsberry pi ainsi que des OS (windows, linux, lion,...) dont le débit est modifiable ?

Est ce que 256000 bauds ou 512000 bauds vous paraissent raisonnable.
35  International / Français / Re: Initialisation variable intempestif on: July 11, 2012, 05:14:07 am
Ce reset est lié au terminal de l'IDE, quand j'utilise un soft maison pour discuter avec la carte arduino, aucun reset, ni à l'ouverture ou fermeture du port série du PC. c'est dommage, car on upload le programme, ça ferme automatiquement le terminal de l'IDE s'il est ouvert, et quand on relance le terminal, ça reset l'arduino... c'est un peu abusif, je trouve... de même, changer la vitesse de transmission du terminal reset la carte... L'utilisation du port série sur PC (ouverture, reconfiguration...) ne gêne absolument pas l'arduino, il ne recevra bien les données que si côté PC on est à la même config...

Dans ce cas là, n'est il pas possible de le désactiver par défaut et de ne l'activer qu'à la demande plutôt que de mettre une capa ou couper une piste ?
36  International / Français / Re: [débutant]Détection et correction des bug système on: July 06, 2012, 01:54:13 pm
Utiliser le plus possible le renvoie de variable (état, température, compteur, etc) sur serial via une fonction c'est plus facile à activer et désactiver avec un bool avant le setup.
Pour économiser en ressources mémoire et processeur il vaut mieux procéder via la compilation conditionnelle (#define) pour activer/désactiver le debug via Serial.println()
Ainsi lors de la compilation, si le #define n'est pas présent (ou en commentaire) ce code n'est pas inclus dans le code compilé.

Code:
En début de sketch:
#define DEBUG_SERIAL //commenter cette ligne pour désactiver tout log sur le port série

dans setup():
#ifdef DEBUG_SERIAL //ce qui entre cette ligne et le #endif n'est compilé que si DEBUG_SERIAL est défini
Serial.begin(9600);
#endif  

et partout où j'envoie des logs:
#ifdef DEBUG_SERIAL
Serial.println("une trace");
#endif

J'ai aussi d'autres defines pour activer/désactiver des infos de log spécifiques selon les composants de mon sketch que je veux tracer

Merci pour le truc.

Mais je trouve que cela fait beaucoup de parasitage pour la lecture du code.
Ne vaut il pas mieux mettre ça dans une fonction et de l'appeler à chaque fois ?

(Ne pas tenir comptes des erreurs de syntaxe)
Code:
MafonctionDbg (MaTrace) {
#ifdef DEBUG_SERIAL
Serial.println(MaTrace);
#endif
}



37  International / Français / Re: [débutant]Détection et correction des bug système on: July 06, 2012, 03:43:25 am
Utiliser le plus possible le renvoie de variable (état, température, compteur, etc) sur serial via une fonction c'est plus facile à activer et désactiver avec un bool avant le setup.

Vérifier si tu n'as pas de fuite mémoire qui fini par saturer et planter la machine (toujours avec renvoie sur le serial http://arduino.cc/playground/Code/AvailableMemory)

38  International / Français / Re: Comment comptabiliser un declenchement de relai on: July 02, 2012, 11:10:35 am
Je suis debutant sur Arduino, je suis étonné de ce que je suis arrivé a faire en 2 semaines mais maintenant je sèche sur cette suite de mon sketch "comment comptabiliser un declenchement de relai" tout est dans le titre. J'aimerais savoir quelle variable et fonction utiliser pour par la suite savoir le nombre de fois ou mon relai a collé car je voudrais ensuite au bout de 10 fois changer l angle de mon servo tout les 10 declenchements.
Je sais commander mes servos mais pas integrer dans le sketch un controle qui renvoi cette info pour l'utiliser ensuite.
Merci d'avance pour toute info et aide

T'as une marge d'erreur sur le comptage ?
Si oui, une variable qui incrémente à chaque envoie de commande.
Si non, utiliser un input pour vérifier si le relais à physiquement été enclenché (et par la même occasion voir s'il est HS ou pas)

39  International / Français / Re: [Avis] Virtual breadboard simulator on: June 30, 2012, 12:18:51 pm
Salut,

J'utilisai ce logiciel quand il était gratuit.
C'est un logiciel vraiment intéréssant et trés complet.

Par contre je n'irai pas jusqu'à l'acheter, une simulation reste une simulation, rien ne vaut un montage réel pour faire ses tests.
Pour tester deux trois petites choses, un morceaux de code, etc c'est trés bien, mais sinon on se retrouve vite limité par la simulation.

De plus, la simulation (dans la version que j'utilisai du moins) est "parfaite", qu'il y ai ou non une résistance en série avec une led (par exemple) tout fonctionnera parfaitement.
Alors qu'avec un montage réel la led aurait cramé à coup sur sans résistance.
(C'est un probléme qui revient sur de nombreux simulateurs, même pro, comme ISIS ou LTspice par exemple)

Ok merci du retour.
Je pense me tourner alors vers un banc de test le plus petit possible sur port USB le tout dans une boite plastique pour le mettre dans le sac valise avec le PC.



40  International / Français / Re: [Avis] Virtual breadboard simulator on: June 29, 2012, 03:25:17 am
Franchement vue la démo ça à l'air sympa surtout pour les néophytes comme moi...

Mais par exemple si j'oubli une résistance pour alimenter une led, le logiciel va-t-il me l'indiquer ?!

j'en sais rien du tout.
il faudrait poster sur la partie internationale en angliche.
41  International / Français / Re: Interrupteurs domotique Blyss de castorama on: June 28, 2012, 05:45:49 am
Je suis intéressé par votre méthode car j'aimerai pouvoir utiliser d'autres récepteurs. Par exemple le robinet thermostatique ref: 599029 et prise variateur ref :582876

Mais pour cela, j'aurai besoin de connaitre le type de récepteur que vous utiliser, la plage de fréquence, la référence de l'analyseur logique ainsi que les choses auquel je n'ai pas pensé.

Si vous aviez aussi un tuto complet, je suis preneur.

Pourquoi ne pas créer un dossier dans "Français" spécialement pour tout ce qui concerne la HF, la domotique, etc ?

Merci de vos conseils.
42  International / Français / [Avis] Virtual breadboard simulator on: June 27, 2012, 01:36:22 pm
Bonjour

vous pensez quoi de ce logiciel (gratuit et payant suivant les version) ?
http://www.virtualbreadboard.net/Frames.aspx?TAB=1

ça me parait sympas pour développer sur un PC portable dans le train sans avoir à trimbaler tout le matos.

Merci de vos retour.

EDIT1 : Il y a même un shield pour faire de la simulation, du debug pas-à-pas, etc
43  International / Français / Re: Raspberry Pi en maître et arduino en esclave on: June 26, 2012, 03:53:08 am
Oui pour la connexion entre RPi et Arduino. Et le principe peut être utilisé avec la liaison série.



Comment éviter le reset de arduino quand on établi une liaison serial ?
Parce qu'en production, ça va pas le faire
44  International / Français / Re: Raspberry Pi en maître et arduino en esclave on: June 25, 2012, 03:39:28 pm
Yep!

Une erreur souvent commune est de penser que l'arduino doit absolument envoyer quelque chose quelque part. Tu peux trés bien demander au Pi de solliciter ton µC pour qu'il lui envoie les bonnes infos au bon moment.

Il y a plusieurs solutions à ton problème :

1) L'arduino envoie tout
     a) Soit tout en même temps, on remplie le buffer.
     b) Soit une mesure à la fois, buffer plus vite remplis plus vite vidé.

2) Le Pi sollicite le µC
     a) Je suis à la page 1, j'ai besoin "tout de suite" de x, y et z avec un rafraichissement de 5 ms.
     b) Je suis à la page 2, envoies moi toutes les infos à jour que tu as en stock.

etc...

Disons que dans l'ideal, le mega2560 ne gère que le hard en tant qu'esclave :
- I/O
- serial
- alarme principale
et le soft par le Rpi (ou PC portable, ou matos openwrt telque ma neufbox4) en tant que maître :
- que doit faire l'arduino en fonction des scénarios
- alarme secondaire
- gestion réseau
- interface web
- stockage des log, données
- courbes
- possibilité de clickodrome IHM (domogik par exemple) pour une vue de la maison et des objets actif (volets/vannes qui s'ouvrent ou ferment, lumières allumées, etc)
-...

L'avantage est que l'arduino est facile à maintenir et leger. Qu'il ne doit être reflasher que s'il y a un bug à corriger, ou modification de l'installation (I<->O, ToR<->PWM,..), moins de shield (ethernet, RTC,..)

Le Rpi est facilement modifiable et ne nécessite pas de reboot suite à modification.

Et surtout, le Rpi, peut être programmé dans n'importe quel langage et multitâche. Le C/C++ étant un peu indigeste pour moi

Édit : linux avec le rpi permet d'utiliser les conteneurs linux (openvz, lcd). l'avantage est d'isolerla partie serveurs web et la gestion des i/o. Il y a aussi les quotas pour la prioriser un conteneur par rapport à l'autre. Ca permet aussi de cloner un conteneur pour le modifier/tester tout en gardant l'original en fonction et de basculer sur le nouveau quand tout est ok.
45  International / Français / Re: Raspberry Pi en maître et arduino en esclave on: June 25, 2012, 02:32:06 pm
Yep!

Non non  smiley-lol

L'idée me plait beaucoup...sauf l'utilisation du SPI alors qu'il y a un jolie port série sur le Pi.

Je me suis juste focalisé sur une utilisation outrancièrement outrageuse du port SPI  smiley-mr-green

Je reconnais que moi aussi. Je dois juste vérifier si les ports série de mes PC (tour, portable, et prochainement Rpi) supportent sans problème le débit plus élevé.

Je fais peut être fausse route, mais le "haut débit" n'est pas pour grande quantité de données, mais plutôt pour me rapprocher le plus possible du temps réel lors d'un évènement hard sur les pins par exemple.

Quote
Pour ma part, je suis moyennement convaincu par le Pi, cela semble être une bonne machine mais il y en a tant et tant d'autre (Il suffit d'aller jeter un oeil chez mouser.com, j'acheterais plutôt çà  http://fr.mouser.com/ProductDetail/STMicroelectronics/STM32F4DISCOVERY/?qs=J2qbEwLrpCFMptdjNAVzZeZDfltJ6JKw1GLhrq7db5E= )

@+

Zoroastre.

Si j'ai choisi le Rpi c'est avant tout parce qu'il tourne sur linux et que c'est l'OS que j'utilise chez moi. Il est flexible, consomme peu, contrôlable à distance, etc
Il a aussi les capacités pour héberger un serveur pour faire tourner un équivalent de ce qu'on trouve dans une blissbox ou autre système proprio cher.

Je constate que mes questions ne sont pas si idiotes que ça et me font avancer grâce à votre aide. Et j'espère un jour avoir suffisamment de connaissance pour donner un coup de mains.
Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 7