Go Down

Topic: [Test] L'Analyseur Logique Open Logic Sniffer (Read 5913 times) previous topic - next topic

barbudor

May 18, 2012, 07:38 pm Last Edit: Nov 15, 2013, 08:43 pm by barbudor Reason: 1
Bonjour

Ce sujet présente un outil utile que j'ai acheté il y a quelques temps et dont Artouste m'a prié de partager mon expérience.

Parmis les outils "indispensable" du petit électronicien, il y a en 1er lieu l'oscilloscope et en 2nd lieu l'analyseur logique.
L'oscilloscope est certainement l'outil le plus versatile puisqu'il peut servir a voir des signaux analogiques, mais avec les oscilloscopes modernes à mémoire, on peut aussi visualiser des signaux numériques. Toutefois on peut être vite limité par les 2 ou 4 signaux maxi que peut permettre un oscilloscope quand on ne s’intéresse qu'aux 0 et aux 1 (ce qui n'empêche que dans certains cas, on est bien content d'avoir un oscilloscope pour voir les aspects "analogiques" des signaux numériques) et souvent il peut être utile de voir 8, 16 ou plus signaux. C'est le rôle de l'analyseur logique.

J'ai donc investit il y a quelques semaines dans un des produits les moins chers du marché : l'Open Bench Logic Sniffer issue de la collaboration de DangerousPrototypes et GadgetFactory.

Le principe est simple :
- Un FPGA, composant de logique programmable complexe. Ce composant comporte de la mémoire intégrée et du hardware programmable. Contrairement au processeur qui exécute des instructions en séquence, le FPGA peut gérer des fonctions en parallèle : compteurs, comparaison, générateurs de signaux etc ....
- Un processeur PIC avec interface USB intégré pour gérer tout çà et communiquer avec le PC
Le résultat est une carte assez simple et de petite taille auto-alimentée par l'USB :


Ne vous attendez donc pas à un produit en boite mais juste une carte. L'ayant acheté chez les chinois de SeeedStudio, je l'ai reçu dans un simple sachet anti-statique gris en vrac dans la boite avec les cables.
Il faut d'ailleurs acheter en plus les câbles équipés de petites pinces (on appelle cela des grip-fils) destinés à connecter l'analyseur au circuit à étudier.

Une fois reçu la bête il faut aller sur le site de GadgetFactory récupérer le ZIP des softs qui comportent les outils de mise à jour et le programme pour exploiter l'outils. Comme d'hab, avant seulement de le tester j'ai voulu effectuer la mise à jour. Si celle si c'est bien passée, mon Windows à perdu mon clavier USB a cet occasion et j'ai mis 3 jours à trouver la bonne manip pour le récupérer....

Mais une fois la mise à jour effectuée, on utilise le logiciel fournit "jawis-OLS-client" qui est en Java (ce qui veut dire que le Logic Sniffer est d'ailleurs compatible avec les manchots pingouins ;) )

Le logiciel va permettre d'exploiter toutes les fonctions qui sont ma fois assez exceptionnelle pour un produit de ce prix.

Le hard :
- De 1 à 32 voies d’échantillonnage (16 sur le connecteur de devant protégés par un buffer compatible 3V3/5V et 16 sur le coté sur un connecteur dit Wing).
- fréquence d’échantillonnage interne jusqu'à 200 MHz (en 16 voies, "seulement" 100 Mhz en 32 voies)
- mémoire de 24000 échantillons en 8 bit, 12000 échantillons en 16 bit et 6000 échantillons en 24/32 bits.
- mode encodage RLE pour étendre la mémoire en ne stockant que les changement d'état au lieu de tous les échantillons. Très pratique si il y a peu d'activité mais sur une grande durée et que l'on a besoin de garder la précision d'une horloge rapide (recherche de glitches par exemple).
- fonctions de déclenchement simple et complexe à 4 niveaux
- support une horloge d’échantillonnage externe ce qui est très pratique pour analyser les système synchrones rapides car on est sur d’échantillonner le système avec la même horloge qui le fait fonctionner.

Une fois les données acquises, le soft permet :
- visualisation des signaux : sous la forme 0/1, groupement par 8 sous forme de valeur numérique ou sous forme de graphe (oscilloscope)
- 10 curseurs de mesure permettant de mesurer le temps entre 2 points, la fréquence d'une horloge, le rapport cyclique
- analyseur post capture de plusieurs protocoles (des utiles : I2C, SPI, 1-wire, JTAG, UART, machine d'état, et des moins utiles : processeur HP); Ces plugins sont en Java, donc libre à vous d'étendre les capacités si vous sentez l'âme d'un programmeur Java.

Que peux t'on reprocher à ce produit ?
Rien de rédhibitoire par rapport aux produits de classe similaire si ce n'est l'absence de boite que j'ai compensée par un étui très simple fait à partir d'un couvercle de boite de CD ;)
Un connecteur à double rangée avec une des rangée à la masse permettrait aussi d'utiliser des grip fils sur cable blindé car à 200MHz, on récupère peut être un peu n'importe quoi
Il faut d'ailleurs penser à mettre les entrées inutilisées à la masse sinon elles récoltent du bruit (voir la dernière copie d'écran où seule le signal 0 vient de ma carte alors que le reste est du "bruit ambiant" récolté par des entrées en l'air).
La possibilité de l'utiliser en générateur de signaux de test (en parallèle de l'acquisition) serait un plus pour certaines applications.

De mon coté j'envisage de créer une carte fille ADC a placer sur le connecteur de coté (voies 16 à 31) pour ajouter une fonction de quasi-oscilloscope (un jour ...).

Disponible chez Watterott (Allemagne) : OLS et les cables.
Ou chez SeedStudio (Chine) : OLS et les cables (j'ai reçu le mien en 3 semaines pour 60$ (50$ + 2x4.95$ de câbles) sans frais de port additionnels.

Sinon, ils vous est toujours aussi possible d'utiliser une Arduino en mini Analyseur Logique 5 signaux avec le même logiciel. On en parle ICI. C'est l'occasion de vous familiariser avec le logiciel sans acheter de matos supplémentaire si vous avez une Arduino de libre.

Questions ? Commentaires ?
Barbuduino: Arduino sur Breadboard & VinciDuino: Clone Leonardo // WR703: Mini-routeur hacké // LauchPad MSP430 et Stellaris // Panda II Arduino-like .NetMF sous VisualC#
RTFC: Read That F.....g Code / RTFD: Read That F.....g Doc / RTFDS: Read That F.....g DataSheet / RTFS: Read That F.....g Schematic / Wot da ya wanna D.I.Y. today ?

Artouste


al1fch

Merci Barbudor !

Rapport fonctions/prix  imbattable !
Exemple parfait de réalisation 'Open Hardware' avec les 'sources ' disponibles pour le FPGA. (Verilog) ainsi que pour le PIC.
(le buffer d'entrée est bien sûr un peu simpliste quand on compare avec un véritable analyseur logique)

Le sketch pour Arduino permet de s'amuser un court instant mais il est loin de mettre en valeur le soft OLS....





ptit

Merci barbudor pour cette info !!!

Bon j'ai "encore" un oscilo 2X20 Mhz et un frequencemetre 1Ghz je crois que j'ai plus qu'a mettre un coup de marteur dessus !!!

icare

Bonsoir,
Comme d'had la desription de Barbudor est claire et réaliste.
Merci pour cette analyse
@+
2B OR NOT(2B) = FF
Arduino 1.0.5 + Notepad++ (sous Linux Fedora et/ou Windows)

Go Up