Pages: 1 2 [3]   Go Down
Author Topic: [Besoin d'aide]Arduino pour piloter un portail à partir d'un téléphone portable  (Read 6843 times)
0 Members and 1 Guest are viewing this topic.
Offline Offline
Newbie
*
Karma: 0
Posts: 13
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Salut,

Je réponds en vrac aux derniers messages.

Merci pour les messages sur Desproges, j'adore son humour (qui pour moi lui a largement survécu, d'où le présent).

Pour les remarques-critiques (je les apprécie, je poste dans ce forum pour en avoir alors ne vous gênez pas) sur le choix interface web+wifi plutôt que télécommande bluetooth, c'est justement l'écriture(ou adaptation) d'un programme pour chaque type d'appareil que je veux éviter.

Là une fois la partie logicielle écrite, je peux piloter mon portail depuis n'importe quel appareil sans rien avoir à installer dessus, ni avoir à adapter le moindre bout de code. En poussant à l'extrême je peux envoyer les infos (mot de passe wifi+ adresse du site de l'interface) à mon invité(e) de ce soir, et il(elle) pourra se débrouiller avec mon portail.

@ Artouste : Pour toi il y a 3 états. Pour moi tu en oublies un : position intermédiaire connue (ou plutôt estimée dans mon cas).

Si je connais la position à un instant donnée, comme j'impose la vitesse, en chronométrant je peux estimer la position au cours d'un mouvement.

Mais ça se complique parce que la vitesse que j'impose n'est pas constante, elle suit un profil (je voulais mettre une image en pièce jointe, mais je n'y arrive pas, j'ai peut-être atteint la limite des 4 pièces jointes par sujet) afin d'optimiser la durée du mouvement. Mais il "suffit" d'intégrer la fonction "vitesse" par rapport au temps pour obtenir la position en fonction du temps.

Connaître cette position permet d'autoriser l'interruption du mouvement n'importe quand, sans avoir à refaire l'initialisation.

L'initialisation va justement déterminer une fois pour toutes le problème. Après, comme la vitesse est une consigne mais je ne la vérifie pas, j'aurai des erreurs . Il faudra le plus souvent possible revenir à une position certaine (ouvert ou fermé).

Dernier point, le portail n'a pas de capteur de butée, parce qu'il n'en a pas besoin : en mesurant l'intensité qui alimente le moteur, on détecte les cas de blocage du portail. C'est nécessaire pour la sécurité( ne pas faire forcer le portail sur un objet qui bloque le portail et n'est pas détecté par la cellule). Du coup ça permet de trouver les butées.
Logged

France ELNE 66200
Offline Offline
Jr. Member
**
Karma: 0
Posts: 64
View Profile
WWW
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Dommage que l'on ait plus de nouvelles de ce topic. Le sujet est intéressant.
Pour le contrôle de la position du portail il suffit d'ajouter un capteur à effet hall ou ILS à proximité de l'engrenage qui commande la crémaillère. A chaque tour une impulsion et l'on sait où en est le portai. Ca permet de faire varier la vitesse avec précision sans contrainte de temps.
Par contre il serait intéressant de plancher sur la sécurité obstacle : Détection d'une augmantation de conso moteur.
Les capteurs IR sont insuffisants. On suppose qu'un fin de course ou un capteur IR soit déffectueux. Il faut détécter cette éventualité pour éviter de griller le moteur.
J'ai fait le tour du web, je ne trouve pas de sujet complet sur cette application pourtant intéressante sachant que la moindre platine à PIC du commerce  c'est minimum 150€ et que suivant la loi de Murphy (Loi de l'emmerdement maximum) le portail tombe en panne de préférence un samedi soir quand il pleut et que le lundi on s'apercoit que le revendeur du produit a déposé le bilan...
L'Arduino me semble le produit rêvé pour se substituer à peu de frais  à une électronique du commerce.
Logged

Offline Offline
Full Member
***
Karma: 3
Posts: 150
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Salut jpjcb

C'est clair qu'à réunion peut facilement remplacer ce genre de carte ... La prochaine fois que la mienne grille (pour cause de limace un peu trop curieuse ...) je la passe en mode arduino !

Sur mon portail addyx, on paramètre le temps d'ouverture tout simplement. En fin de course, les moteurs sont en buttées mais ça n'a pas l'air de les déranger plus que ça .. Un simple compteur de temps de mouvement permettrait de savoir ou en sont les battants pour réaliser une ouverture / fermeture partielle sans trop forcer sur les moteurs ...

Idem pour les centrales de gestion des chauffes eau solaires ... Ça coûte un bras, alors que c'est juste quelques sondes de température, et un relais
Logged

France ELNE 66200
Offline Offline
Jr. Member
**
Karma: 0
Posts: 64
View Profile
WWW
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Salut B83s
La regul pour le solaire je connais un peu, il y a quand même un peu de boulot. J'ai deux circulateurs et plusieurs sondes à gérer.
Le portail, pareil, ma carte du commerce tourne avec un pic 16F876. J'ai essayé de refaire le programme en utilisant la carte d'origine avec un pic neuf. J'en suis déjà à quatre pages de Mikrobasic.
Je vais essayer avec un arduino micro à la place du Pic pour le fun. C'est pas si simple que ça en a l'air si on veut bien faire.
J'ai cru comprendre que tu as un portail à batans (deux vérins). Il y a moins de vent à Toulon qu'ici si ma mémoire est bonne.
Ici la tramontane peut modifier le temps de déplacement du portail. Le comptage d'impulsions reste idéal et simple.
En plus on peut détecter facilement un blocage de cette façon.
J'ai pas compris ta première phrase : (C'est clair qu'à réunion peut facilement remplacer ce genre de carte)
@+
Logged

Pages: 1 2 [3]   Go Up
Jump to: