Go Down

Topic: conseil/avis, reconversion au metier de l'electronique/electrotechnique (Read 843 times) previous topic - next topic

Heloderma-kris

Salut a tous voila maintenant plus de 2 ans que je songe a me reconvertir proffessionnellement parlant.
je suis actuelement titulaire d'un DUT chimie et d'un THTSS en analyse physique et qualité des matériaux.

je souaitrai changer de secteur d'activitée , pour intégré des domaine comme de l'electronique, informatique, electrotechnique.
je patauge un peut dans le sens ou toute ces discipline m'intérése , mais comme je ne suis pas un acteur de ces dommaine , je ne sait pas trop l'ampleur que peut représenter un tel changement!

j'ai bientot 32 ans cela fait maintenant plus de 10 ans que j'ai quité les banc de l'ecole et je me demande si ce n'est pas faire machine arriere. en meme temps je ne veux pas me retrouvé a 40ans en me dissant que j'ai gaché du temps!

je sait que les bidouille arduino ne sont pas forcement la representation de ces domaine ou de ceque l'on peut y faire , mais voila jusqu'ou ce situ la diference avez vous des idee .

depuis deux ans que je bidouille sur l'arduino j'ai du me metre :
a la programation  avec C puis C++ ( certe au niveau seulement de ce que l'on aprend sur internet et les ouvrage specialisé) un peut de PHP du css et de l'html ,
diferente chose en electronique  comutation par transistore , par relais , diferent systeme de comunication I2c SPI serial.
d'un coter plus maison tous ce qui ai electricité, résau, un peut de puisance et de regulation, contacteur etc ..

je m'interesse a tout ce qui est automatisme , domotique , conception d'environement bioclimatique ,cnc impresion 3D,
les machines de magniere général.

bref je pense avoir quand meme quelque compétence , surtout j'apprend vite en cas de besoin.

je regarde a passer si possible un BTS ou plus si c'est possible .

j'attend vos avis sur un tel choix est ce utopique est ce un annerie , ce qui est sur c'est que l'a physico chimie comme je le fait aujourd'hui ne me fait plus révés et ça commence a ce ressentire sur la vie de famille.

B@tto

Salut,

C'est fou j'ai presque l'impression que c'est moi qui ait écrit le message xD

J'ai 27 ans, un DUT chimie et en pleine reconversion mais "douce" de mon côté : ce que je fais dans mon actuelle boîte me plait pas mal, je répare/conçois les appareils de mon laboratoire. Mais comme j'ai des chefs de plus en plus cons, je mets mes services à contribution en dehors pour ma pomme :D

Donc en plus maintenant je fais de la conception de systèmes à la demande. Donc ton idée est loin d'être saugrenue, maintenant moi j'ai vraiment choisi ce que je veux faire, pas dit que repartir dans un BTS pour retrouver un job soit le bon plan puisque tu risques te retrouver un job qui va te dégoutté ...
Blog électronique : http://battomicro.wordpress.com/
Photographie : www.interactive-celebration.fr

68tjs

Si tu part au boulot à reculons c'est certain qu'il est préférable de regarder ailleurs.
J'ai bien dit regarder et non pas partir ,attention de ne pas confondre vitesse et précipitation.

Le truc classique pour aider à la prise de décision c'est de prendre une feuille de papier et de faire 2 colonnes : Avantages et Inconvénient ou Positif et Négatif. Et tu rempli à chaque fois que tu pense à quelque chose.

Ensuite il faut que tu te renseigne sur  :
- les moyens de formation. Ca eu exister mais cela existe-t-il encore il y a eu il y a quelques années des "congé formation individuel" qui permettaient d'être en parenthèse avec ton employeur (qui ne te paye plus le temps de la formation) sans pour autant démissionner ce qui permettait un retour en arrière.

- le marché de l'emploi dans la branche que tu vise.

Et après tu décide.

@Batto
Quote
pas dit que repartir dans un BTS pour retrouver un job soit le bon plan puisque tu risques te retrouver un job qui va te dégoutté ...

Il n'y a aucune raison objective d'être fatalement dégoutté d'un boulot en entreprise.
Immanquablement il y a des heurts avec la hiérarchie mais cela se surmonte il suffit de bien marquer son territoire.

Heloderma-kris

merci a vous pour vos avis !

@Batto : je ne savais pas dutout que l'on avais le meme parcour initial, perso j'analyse des peinture et des composant de la finition du battiment , mais ce que je prefére et ai toujours préféré c'est la recherche developement .
durant mon année de spésialisation j'etait en altenance chez renault a la direction d'ingenierie des matériaux et la, je faisai plus des essai physique que chimique, j'ai developer des systeme d'anayse d'ont un des systeme c'est vue breveter par renault . ensuite quelque deboire avec mes etude ,je me suis retrouvé dans un l'abo d'anayse de carburant ou on demander bac+2 pour metre du gasoile dans une fiole gradué la collée dans un machine pour en sortire un ticket a donnée au chef de labo ( hou ...hyper passionant d'un point de vue intelectuel)
de la 5 ans a vendre des reptile ( chef de rayon puis responsable de site d'acclimatation j'en ai profiter pour cree des systeme d'elevage et d'automatisé les systeme de maintenance) , et maintenant depuis plus de 3 ans bureau d'etude dans la finition du batiment.

@68tjs:
cela fait 2 ans que j'ai compris que ça ne le ferai pas et que je m'enuis dans ce que je fait, il est claire que c'est carrement a reculon que j'y vais . je ne cherche pas a me precipité pour plusieur raison :
credi de la maison , une petite fille de 11 mois , et en plus la peur de ne rien retrouvé.

je regarde bien evidemment depuis quelque temps a faire par le biais d'une formation avec un CIF mais cela semble etre limité d'un point de vue financement .
la formation qui semble le plus me convenir serai un BTS en electrotechnique , mais si possible j'aimerai quite a reprendre mes etude allez direct en formation pour une licence ou plus.
deja dans mes etude de physico chimie les dommaine qui me motivai le plus etait en relation avec l'energie et la technique industriel genie chimique par exemple .

d'un point de vue possibilité d'embauche il semble que le domaine de l'electrotechnique/informatique soit bien plus porteur que celui de la chimie .

avec mes diplome je me voi mal allez postuler dans des domaine qui ne sont pas du mien, car je pense pas que les recuteur porte beaucoup d'importance au "a coté" , du moins pas en france, le coté autodidact n'a pas de valeur malheureusement.

ce qui est sur c'est que j'en suis au point ou si je ne trouve pas je vais demander une rupture conventionel afin de pouvoir cherché dans un autre dommaine mais ce sera en dernier recour!

Artouste

bonjour krys
projet ambitieux , mais aussi plein d'ecueils
la bifurcation en France n'est pas une chose simple.
et le privé sauf exceptions est rarement peu enclin (sauf en interne) à recruter hors filieres.
peut etre devrait tu regarder du coté de l' EiCNAM qui beneficie d'une bonne reputation , mais il faut bien avoir à
l'esprit que c'est tres prenant .
Ce n'est que mon avis , mais je ne suis pas certain que regarder du coté d'un BTS soit le plus efficient.

B@tto



@Batto
Quote
pas dit que repartir dans un BTS pour retrouver un job soit le bon plan puisque tu risques te retrouver un job qui va te dégoutté ...

Il n'y a aucune raison objective d'être fatalement dégoutté d'un boulot en entreprise.
Immanquablement il y a des heurts avec la hiérarchie mais cela se surmonte il suffit de bien marquer son territoire.


L'idée était plus de dire que entre ce qu'on imagine faire et ce qu'on trouve au final il y a souvent un écart (pas forcement négatif d'ailleurs). Dans mon labo je travaille avec des gens qui ont le même niveau que moi mais dont je n'aimerais pas faire le boulot ... C'est d'ailleurs pour ça que bien que passionné d'informatique au lycée, je suis parti en chimie car programmation tout ça c'est cool quand tu fais des trucs pour toi, mais la réalité c'est passez ses journées à coder des trucs dont tu n'as pas envie ...


bonjour krys
projet ambitieux , mais aussi plein d'ecueils
la bifurcation en France n'est pas une chose simple.
et le privé sauf exceptions est rarement peu enclin (sauf en interne) à recruter hors filieres.
peut etre devrait tu regarder du coté de l' EiCNAM qui beneficie d'une bonne reputation , mais il faut bien avoir à
l'esprit que c'est tres prenant .
Ce n'est que mon avis , mais je ne suis pas certain que regarder du coté d'un BTS soit le plus efficient.


+1
Blog électronique : http://battomicro.wordpress.com/
Photographie : www.interactive-celebration.fr

Heloderma-kris

#6
Aug 14, 2014, 02:24 pm Last Edit: Aug 14, 2014, 02:26 pm by Heloderma-kris Reason: 1
pourquoi ce doute sur le BTS ? trops dure a faire ou pas le bon choix d'un point de vue de l'emplois?

Artouste , le cnam j'y ai bien pensé mais n'etant pas dans la meme filiere cela ne risque pas detre infaisable qui plus est c'est pour un diplome d'ingé en ai 'je le niveau ?

fdufnews


pourquoi ce doute sur le BTS ? trops dure a faire ou pas le bon choix d'un point de vue de l'emplois?

Ça dépend de ce que tu vises. Le BTS risque de te mener vers le test et la mise au point de système ou le SAV. En R&D c'est souvent des profils d'ingé qui sont recherchés. Et la promotion interne est un peu en panne de nos jours.

Artouste


pourquoi ce doute sur le BTS ? trops dure a faire ou pas le bon choix d'un point de vue de l'emplois?

Artouste , le cnam j'y ai bien pensé mais n'etant pas dans la meme filiere cela ne risque pas detre infaisable qui plus est c'est pour un diplome d'ingé en ai 'je le niveau ?

AMHA
un BTS ne t'ouvrira pas comme exposé par fdufnews un poste de conception.
pour ce qui est du CNAM , il y a une passerelle pour integrer le cursus ingé (+specialité)
voir
http://ecole-ingenieur.cnam.fr/hors-temps-de-travail/


68tjs

Le CNAM valide l'expérience acquise ce qui dans ton cas peut être intéressant.

C'est de plus en plus rare mais dans des grandes sociétés des DUT ou des BTS font encore du développement en équipe avec un ingénieur.
Il faut réussir à  intégrer ces sociétés, ce sont les grosses boîtes qui embauchent le moins, et accepter la lourdeur inhérente aux grosses structures.
Coté positif comme ces grosses sociétés ont plus de moyens les sujets traités sont souvent plus complexes, donc plus intéressants, que dans les petites structures. Coté négatif tu es plus spécialisé dans un domaine précis que dans une petite structure où tu dois toucher à tout.

fdufnews

Je travaille dans un grand groupe et je peux t'assurer que l'on embauche plus de techniciens.
Les profils à l'embauche sont ingénieurs au minimum. Toute la partie technicien test, validation est réalisé par des prestataires.
C'est malheureux mais c'est comme ça.

Heloderma-kris

#11
Aug 15, 2014, 10:11 am Last Edit: Aug 15, 2014, 10:14 am by Heloderma-kris Reason: 1
a vous lire ça n'en vaut pas la peine alors de passer un bts , je trouve ça dommage!
a croire que de nos jours si t'es pas ingenieur tu vaux rien !

j'ai croisé quelque ingenieur a qui on pouvait vraiment atribuer le "titre" avec ce que ça reflette pour moi, c'est a dire le concepteur capable de jonglé avec ces connaissnce pour trouvé des solution , mais la plupar etait plus pardoné moi l'expresion que je vai reprendre a mon paternel( inge electronique)
Quote
" ce sont des ingenieur camamber" doué pour du powerpoint mais ya plus rien quand il sagit d'aligné des transitor


ces en partie ce qui ma conduit a arreté mon ecole d'ing il y a 10 ans , c'etait une ecole d'inge ou l'on vous vend de la technique tout dommaine , mais qaund on y est, a par graté du papier et faire des projets de groupe, on fait plus de technique et c'est ça qui ma fortement deçu.
j'avais croisé une personne qui etait elle en derniere année , et lorsquelle à vu que je m'amusé a refaire des calcule de conversion de frequence dans des cristaux de KDP pour le laser megajoule, elle est tombé sur le cul car elle ne comprenai pas que moi qui etait en premiere année je savais faire " des truc comme ça" , et elle ma confier que sur ces trois anne quelle venai de faire, elle n'avais pratiquement plus fait de technique , imaginé ma deception a l'epoque! =(

donc pour moi j'ai bien l'impresion que cette reconvertion va etre tres compliqué a moins qu'une societe veuille se donné la peine de me tester!

en tout cas merci pour vaux reponse qui malheureusement semble aller dans le meme sense que ce que je pensé , je vais voir ce qu'il est possible de faire au cnam par exemple

68tjs

Le CNAM est un bon choix,  j'ai connu un technicien qui a fait valider son expérience et n'a eu qu'à faire un mémoire, mais il ne changeait pas de branche d'activité.

Quant à l'avis de ton père sur la génèration d'ingénieur Powerpoint je la partage hélas.
Mais tant que l'on mettra des financiers à la tête de services techniques cette perversion continuera : ils ne sont capables de juger que
-combien ça coûte
- et l'aspect artistique des documents présentés ( il y a du vécu sur le sujet).

3Sigma

Il n'y a pas que ça: beaucoup d'ingénieurs considèrent que faire de la "vraie" technique c'est "sale" et que l'élévation passe par devenir chef de projet, etc... d'où Word, Excel et PowerPoint. Et malheureusement, les salaires leur donnent raison.
Je vote aussi pour le CNAM: les plus grosses "bêtes" que j'ai croisées étaient des techniciens + CNAM. Là, je peux te dire que ça cartonne. Je me souviens notamment d'une réunion où il y avait un chef de projet centralien et un ingénieur CNAM, le centralien n'a rien pané de tout ce que nous avons dit au cours de la réunion, il n'a ouvert la bouche que pour sortir sont planning et poser les jalons et les deadlines. Pathétique...
Bon, maintenant, il ne faut pas généraliser à partir de cas particuliers mais il y a quand même souvent ce genre de tendance qui apparaît dans certaines grosses boites. Dans les petites, c'est différent, celui qui ne sait faire que du MS Office n'est pas très utile...

Heloderma-kris

ha effectivement vous partager donc cette vission ce qui est malheureusement rasurrant sur ce que j'en pense, mais ne l'ai pas dutout pour ce qui est  du travail! :~

Go Up