Pages: [1] 2   Go Down
Author Topic: PCB maison : transfert des typons avec une plastifieuse  (Read 2021 times)
0 Members and 1 Guest are viewing this topic.
Bretagne
Offline Offline
Edison Member
*
Karma: 10
Posts: 1294
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Salut les gens!

J'ouvre un nouveau sujet, je ne vais pas polluer le topic des imprimantes... L'idée ici est de hacker une machine pas chère...

Alors pour rappel, suite à une info sur le net, j'ai acheté une plastifieuse à 20 euros, une GBC (le plus bas de gamme de la marque, mais il semble que cette marque propose des modèles très chers...)



Après avoir fait un premier test avec du papier glacé "parents" en 10 passages dans la machine, j'étais plutôt content du résultat, 5 min dans l'eau chaude et le papier s'est décollé comme une fleur :



En effet, la plastifieuse (ou "laminateur à chaud") appuie uniformément sur le papier et l'avance régulière permet une chauffe toute aussi régulière. Si on arrive à ne pas faire de plis dans le papier, le résultat vaut tout l'or du monde! même des pistes au 1/100°de pouce (0.25mm), ça passe!


Dans l'ordre en partant du haut (largeur en 1/1000° de pouce) :
Pistes : 10, 12, 15, 20, 25, 30, 40, 50 et 100.
Pastilles : 40, 50, 60, 80, 100 et 150
En dessous, des tracés graphiques et texte : super hyper fins! La coupure de piste, c'est un pli dans le papier, c'est de ma faute... Il faut que j'essaie les gros plans de masse, mais c'est l'imprimante qui va tiquer, elle n'aime pas ça. Alors je les détoure avec des pistes et les remplis au marqueur sur le cuivre avant gravure (j'utilise la série des feutres "lumocolor" S F et M de chez STAEDTLER pour les reprises de pistes et des N50 (Pentel Pen) pour le coloriage, c'est impec si on laisse pas trop longtemps dans l'acide).

Je fais habituellement mes circuits avec des pistes à 50 et pastilles à 80, mais ça va changer, je sens...

Mais voilà, 10 passages, sachant que le circuit refroidit très vite, c'est long et ennuyeux. J'ai donc ouvert la bête, repris le schéma du circuit de régulation :



Plutôt simple, c'est le moteur qui sert de résistance pour la zener d'alimentation, donc tout le circuit est au 220, attention les doigts! J'ai refait un circuit avec alim de base 12V à découpage (j'en ai plein) régulée à 8V.



Il s'agit donc de mettre un potar sur J7 et J8 pour choisir le niveau de chauffe. Au passage, j'ai fait un circuit pour gérer un moteur PAP et faire des essais, l'idée est aussi de ralentir les rouleaux qui tournent à 40cm/min, c'est bien trop. Mais je ne suis pas un ro de la mécanique, donc je pense dans un premier temps changer le moteur. Celui d'origine est donné à 5tr/min @50Hz, il existe les mêmes à 2.5tr/min pour 10 euros... Mais 20cm/min, c'est peut-être encore un peu trop, j'aurais préféré un bon vieux potar...

Le circuit du moteur PAP : (un compteur à oscillateur intégré (4060), un mux 4 x 2->1 (4019), un démux 4028 et un réseau de diodes pour gérer les demis-pas)

Derrière, le circuit de commande chauffage. Ce moteur PAP me plait bien, car il fait 24V/200 pas et en prime, une belle réduction par courroie... Déjà, sous 12V, il a une chouette patate et ça devrait suffire.

En attendant, je me suis contenté de mettre un potar de 2.2K en série avec la sonde de température. Je n'ai pas essayé à fond, car à mi-course, quelque chose a légèrement fumé... smiley-twist

Le rajout :




Avec une led rouge en plus qui indique quand ça chauffe car la led "ready" est sur un hystérésis, pas le chauffage. smiley-mr-green

Pour ma modif, si certains ont des idées mécaniques, je suis grave preneurs... (je viens de me rappeler que j'ai peut-être encore un corps de chauffe de mon imprimante laser, mais je ne sais plus où il est. Il pourrait servir à ça aussi, ça chauffe fort, ces choses là!)
« Last Edit: September 20, 2012, 12:33:39 pm by Super_Cinci » Logged

Bretagne
Offline Offline
Edison Member
*
Karma: 10
Posts: 1294
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Bon, typonage de circuits...

Le premier s'est fait en n passages (pas compté, la louze!), potard température à 1/4 de course :



Je trouve le résultat plus que convenable, bien qu'il ya  encore eu un pli grrrrrrrrrrr.



Pour améliorer l'impression, on évite les plans de masse, on les fait une fois le circuit décalqué, et on reprend les pistes coupées par le pli :



Et toujours sans compter, mais trop de passages :



On voit que le cuivre a cuit, pas bon, et ça a redécollé des pistes, donc je crois que je vais m'en tenir à 10 passages en température mini, comme au début. Mais diminuer la vitesse, ça vaut le coup d'essayer quand même... Puis trouver le coup de main pour ne pas faire de plis...
« Last Edit: September 26, 2012, 08:13:19 am by Super_Cinci » Logged

Offline Offline
Newbie
*
Karma: 0
Posts: 1
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Merci beaucoup pour l'info. Pour l'instant je fais mes PCBs au fer à repasser, mais ça bave un peu, je vais donc passer à la plastifieuse.
Logged

France
Offline Offline
Faraday Member
**
Karma: 52
Posts: 5341
Arduino Hacker
View Profile
WWW
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Salut,

Pas mal les résultats !
Perso je suis en train de modifier une imprimante laser bas de gamme pour une impression direct sur le cuivre mais c'est pas gagné smiley-roll

Sinon pour le transfert attention aux papiers glacés, parfois le glaçage part avec le toner sur le cuivre en formant une fine couche transparente qui protège TOUT le cuivre ...
Logged

Des news, des tuto et plein de bonne chose sur http://skyduino.wordpress.com !

Ales
Offline Offline
Faraday Member
**
Karma: 29
Posts: 3170
Do or DIY
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Petit truc pour grandement améliorer les résultats : frotter sa plaque avec le graton d'une éponge sous filet d'eau. Les micro rayures générées améliorent le transfert et la tenue de l'encre transférée
Logged


Offline Offline
Faraday Member
**
Karma: 19
Posts: 4156
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset


Perso je suis en train de modifier une imprimante laser bas de gamme pour une impression direct sur le cuivre mais c'est pas gagné smiley-roll

tu veux appliquer le toner sur le cuivre directement par le rouleau photosensible exposé  ?
si c'est ça je crois que c'est pas gagné,gagné , il me semble que le support (le papier IRL  smiley-mr-green )  doit lui aussi etre chargé electriquement pour "decoller le bon toner" avant passage au four.

perso , je verrais plus une solution d'impression directe du PCB du coté des imprimantes à sublimation, mais c'est sur qu'on en trouve beaucoup moins dans les poubelles  smiley-mr-green

Logged

Bretagne
Offline Offline
Edison Member
*
Karma: 10
Posts: 1294
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

J'ai vu faire avec des imprimantes jet-d'encre, mais fallait passer au four pour "cuire" l'encre.

La méthode du transfert par papier glacé est un peu lourde, mais on s'y fait, et finalement, la méthode traditionnelle n'est pas plus simple, il faut gérer le révélateur, perclo...

Maintenant, j'arrive à de très bons résultats avec ma plastifieuse, en 8 passes. Par contre, j'ai l'impression qu'on trouve de moins en moins d'eau oxygénée 130, certains vendeurs m'ont dit qu'ils ne vendent plus ce produit...
Logged

France
Offline Offline
Faraday Member
**
Karma: 52
Posts: 5341
Arduino Hacker
View Profile
WWW
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Par contre, j'ai l'impression qu'on trouve de moins en moins d'eau oxygénée 130, certains vendeurs m'ont dit qu'ils ne vendent plus ce produit...
Normal, l'eau oxygéné à 130 volumes c'est bien trop dangereux à stocker.
Suffit que ça rentre en contact avec un composé organique pour déclencher une réaction exothermique incontrôlable.
Ya castorama qui en vend dans certain magasins, c'est là que je m'approvisionne.
Logged

Des news, des tuto et plein de bonne chose sur http://skyduino.wordpress.com !

Moselle (FR)
Online Online
God Member
*****
Karma: 6
Posts: 893
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Bonjour,
Une autre façon de faire des PCB
http://korben.info/agic-creer-circuit-electronique-avec-simple-imprimante.html
Logged

2B OR NOT(2B) = FF
Arduino 1.0.5 + Notepad++ (sous Linux Fedora et/ou Windows)

Offline Offline
Faraday Member
**
Karma: 19
Posts: 4156
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

bonjour Icare
Faire du DIY PCB "amateur" direct est un vieux reve  smiley-mr-green

Perso j'ai experimenté pro(totype) avec du plotter modifié  (serie HP74xx) direct sur plaque cuivrée nue,
tracé en HPGL , plume encre adaptée (si je me souviens bien c'etait de l'adaptation de stylo CIF )
les resultats etaient plutot satisfaisant, mais le traçage pour un bon resultat etait "long" .

J'avais aussi professionnellement experimenté toujours avec plotter HP l'exposition de PCB photosensibilisé  avec source UV transmise par fibre optique (années 90) , meme constat et de memoire et pragmatiquement , c'etait encore moins bien que le traçé direct.

Quand j'aurais le temps, faudra que je ressorte mes plotters , j'en ai sauvé qq'uns de la benne  smiley-mr-green
Logged

Ales
Offline Offline
Faraday Member
**
Karma: 29
Posts: 3170
Do or DIY
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset


Cette technique a néanmoins plusieurs points rédhibitoires évidemment non évoqués par les concepteurs ... Et le premier que je vois c'est leur fameuse "conductive glue" : c'est du vernis à l'argent, ça coûte un bras ... Avec la micro seringue qu'ils ont l'air de fournir va falloir faire le rat si on veut faire plus de 10 circuits ... En plus ça a pas l'air de pouvoir faire des pistes fines leur engin
Logged


Offline Offline
Faraday Member
**
Karma: 19
Posts: 4156
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset


au moin sur le papier , le probleme "depot d'encre direct pour masque"   n'est pas en soit tres compliqué  smiley-mr-green
un PCB etant vu comme un plan simple (à l'identique d'une simple feuille feuille de papier)
ça se gere en simple X/Y

Apres et moins "drôle" viennent les details "chiants"  smiley-cool
-resolution souhaitée (finesse du traçé)
- et surtout formulation chimique de cette encre qui doit elle repondre à pas mal "de contraintes"

en vrac :
- facilité de depot
- rapidité de depot
- delai entre debut d'impression et mise aux bains ?
- tenue à l'agression chimique (agents de gravures)
- facilité/securité de mise en oeuvre
- coût de cette encre
- inocuité des process amont/aval
-etc

Logged

France S-O ou exil en IDF
Offline Offline
Edison Member
*
Karma: 25
Posts: 1905
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

J'ajouterai les performances mécaniques du support.

La technique de dépôt est largement utilisée mais sur des supports céramiques. C'est que l'on appelle les couches épaisses.
Ce n'est pas bon marché non plus.
Je n'ai jamais vu cette technique appliquée sur du FR4.

Logged

Bretagne
Offline Offline
Edison Member
*
Karma: 10
Posts: 1294
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

J'imagine que j'ai la chance de posséder une ancêtre des laser, qui met pas mal de temps à pondre son impression. Les laser récentes vont tellement vite et "optimisent" tellement que la couche qui nous intéresse ne doit pas être très épaisse. De mon côté, je n'ai pas mesuré l'apaisseur de l'encre déposée, mais ça doit certainement jouer!

En gros, ce que j'ai retenu, c'est :

- Plus le dessin est dense, moins l'impression est épaisse.
- Plus ça imprime vite, moins il y en a.
- 75€ la cartouche qui tient 5 ans, peu importe le "gaspillage" : on reste gagnant
- et diddle les écolos!

édit : quand on marque "fu ck", ça remplace par "diddle"?
Logged

Forum Moderator
Geneva
Offline Offline
Faraday Member
*****
Karma: 24
Posts: 3171
Yoplait... le pt'it suisse
View Profile
WWW
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset



diddle


edit : exact   smiley-lol
Logged

MacBook intel core 2 duo  os X snow Leopard 10.6<br/> eMac PPc G4  os X Leopard 10.5<br/>powerbook G4 os X Leopard 10.5
imac PPC G3 os X Pa

Pages: [1] 2   Go Up
Jump to: