Go Down

Topic: arduino qui pue alimenté par 12v (Read 773 times) previous topic - next topic

infobarquee

bonjour,
je sais le titre peut porter  à confusion, mais c'est pourtant bien le cas.

voulant tester un projet sur une batterie solaire hier, au bout de 2mn, ca a commencé a sentir bizarre dans mon atelier.
un mélange de plastique et chauffage électrique que l'on met en route après l'achat.

oui, bon, ca sent toujours la soudure semi auto, lapidaire, etc... quand on bricole, mais là, ca venait bien de l'arduino.

je vérifie la tension d'alim pour le nono, 13v, sachant qu'il peut encaisser jusqu'à 20v, mais normalement 12v c'est le max, à 1v près, on peut penser que c'est pas bien méchant.
pour info, c'est un uno R3 tout neuf.
du coup, aucun code se lance, retour sur usb, tout roule?????

quelqu'un a t'il déjà eu ce problème?

j'ai l'impression que le régulateur intégré ne fait pas son boulot comme il faut.
je vais lui mettre un lm7809 ou 7805 dans la journée pour voir si ca continu de le faire.

fdufnews

Quote
j'ai l'impression que le régulateur intégré ne fait pas son boulot comme il faut.

Je dirais plutôt qu'il a fait son boulot. Il a régulé ton 5V. Mais comme il avait 13V à l'entrée, il a du chauffer un peu (voir un peu trop).
La seule chose anormale, c'est que normalement il a une protection en température et il devrait se couper lorsqu'il s'échauffe trop.

infobarquee

pourtant c'est pas la 1ere fois que je connecte un nono sur une batterie, mais c'était pas un R3.
ils sont peut être plus fragiles que les anciens.

Artouste


pourtant c'est pas la 1ere fois que je connecte un nono sur une batterie, mais c'était pas un R3.
ils sont peut être plus fragiles que les anciens.

bonjour
quand on regarde le pad de dissaption sur les R3, il semble à l'oeil avoir moins de surface que sur R2 (meme dissipateur)

infobarquee

salut Artouste,
ca doit être ca, mais vraiment pas flagrant à l'oeil nu  :smiley-eek-blue:
par précautions, il va donc recevoir un lm7809 afin un petit radiateur, au moins je serais plus tranquille.
je viens juste de les recevoir à l'instant pour d'autres appli en cours.  :smiley-mr-green:

68tjs

Donc la dégradation continue :

R1 = régulateur en boîtier Dpack avec pad de dissipation adapté
R2 = changement de boîtier (et pas dans le bon sens) mais maintient de la surface du pad dissipatif.
        -> Gain apporté par le changement de boîtier : 5 cts ?
R3 = boîtier pourri du R2 et pad réduit.  Gain = 0 cts mais emmerdement maximal.

R4 = Envisage-t-on la suppression du régulateur  pour gagner 10 autres centimes ?

Trois remarques :
-Suite aux commentaires de Skywood j'ai regardé le schéma des Olimex : c'est plus cher mais force est de constater que les alim et les découplages associés sont beaucoup plus sérieux.
-Sur Ebay on trouve encore des clones avec un régulateur en boîtier Dpack et pour l'Atmega principal un vrai quartz au lieu du résonnateur.
-Un bon point quand même : Sur le léonardo Arduino a, enfin ! , séparé le AVcc  du Vcc en ajoutant la self préconisée par Atmel.

infobarquee

un petit feed back, avec un lm7809 monté sur un radiateur, c'est good.
avis aux amateurs

Super_Cinci

Salut,

Si si, le régulateur interne de l'arduino fait bien son boulot : il régule en chauffant comme un âne, puis une fois en surchauffe, arrête tout, c'est pour ça qu'aucun code ne se lance... (pour dclencher la protection thermique, faut bien qu'il commence par chauffer...)

les régulateurs en cascade permettent de partager la puissance à dissiper...

Go Up