Go Down

Topic: moteur "hall" en moteur PAP? (Read 211 times) previous topic - next topic

Super_Cinci

alors j'ai un vieux magnétophone à bandes philips N4450 :


(photo du net)

Mon père l'avait récupéré quand j'avais 1 mois, via son taff de l'époque (TRT, devenu LECENT, devenu NOKIA enfin un truc du genre). La semaine dernière, j'ai acheté un kit de courroies (20€ en Allemagne, pour un truc qui a 40 ans, c'est très correct), car celles d'origine avaient fondu :


Les traits noirs, c'est une courroie qui est tomée sur le circuit et s'est liquéfiée, je m'en suis mis partout en nettoyant, et ça part pas, du goudron quoi!

Bon, allez, on met une bande. D'ac, les têtes ont besoin d'un révision, mais le régulateur de vitesse me fait du tout ou rien : +2% ou -5% et passe de l'un à l'autre de façon aléatoire, dès fois, il reste fixe à +2% pendant 30 minutes... Et à ce moment, on apprécie grandement le son des bandes, aucune compression, un beetoven plein la tronche, un vivaldi qui t'empêche de t'endormir... mais de temps en temps, wiiiiiiiouuuuuu... puis wouuuuuuiiiiiiii... c'est relou.

D'après le service manual, traduit en français par quelqu'un qui n'y connaît rien en électronique. Le moteur de cabestan est constitué de 4 bobines et deux capteurs hall. les bobines sont déclenchées par les capteurs, bref, le moteur fait sa vie. La régulation de vitesse utilise un volant magnétique sur l'axe du moteur avec une pseudo PWM pour réguler le courant dans le point commun des enroulements. une belle usine à gaz de l'époque, alors qu'ils auraient pu utiliser les capteurs internes au moteur! Il faut savoir qu'il y a dans cette machine deux barrettes mémoire de 4 octets chacune, tout en tranzingues BC147! un must!

Revenons au moteur. s'il a 4 enroulements avec un point milieu, on pourrait en faire un moteur PAP, non? un nono là-dessus et hop, on définit une vitesse par timer et c'est marre, ça bouge plus? ou alors il y a un risque de vibration? Je ne sais pas à quelle fréquence tournent les bobines, mais le capteur externe donne 576Hz @ 4,25cm/s, 1152Hz @ 9,5cm/s, 2304Hz @ 19cm/s. Et si j'arrivais à faire tourner le bouzin à 38cm/s pour de la vraie HI-FI?

Qu'en pensent les ceusses qui connaissent ces moteurs "hall" (ancêtres des brushless?)? je tente?

Je ne voudrais pas benner cette machine, car on trouve facilement les pièces méca pas trop chères.

Artouste

#1
Apr 19, 2015, 11:05 pm Last Edit: Apr 19, 2015, 11:12 pm by Artouste
...
D'après le service manual, traduit en français par quelqu'un qui n'y connaît rien en électronique. Le moteur de cabestan est constitué de 4 bobines et deux capteurs hall. les bobines sont déclenchées par les capteurs, bref, le moteur fait sa vie.
...
Revenons au moteur. s'il a 4 enroulements avec un point milieu, on pourrait en faire un moteur PAP, non? un nono là-dessus et hop, on définit une vitesse par timer et c'est marre, ça bouge plus? ou alors il y a un risque de vibration? Je ne sais pas à quelle fréquence tournent les bobines, mais le capteur externe donne 576Hz @ 4,25cm/s, 1152Hz @ 9,5cm/s, 2304Hz @ 19cm/s. Et si j'arrivais à faire tourner le bouzin à 38cm/s pour de la vraie HI-FI?

Qu'en pensent les ceusses qui connaissent ces moteurs "hall" (ancêtres des brushless?)? je tente?

Je ne voudrais pas benner cette machine, car on trouve facilement les pièces méca pas trop chères.
:smiley-mr-green:
bonsoir S5
tu bennera quand ce sera vraiment mort :smiley-mr-green:
Je ne connais pas ton "machin" (je suis plus REVOX A et B , voir Akai :smiley-cool: , mais tout ça est au "grenier, bien emballé" )
mais si  tes mesures bobinages donnent 4+com , ça doit dejà au moins etre gerable (mouvements)  par de la simple gestion de PAP unipolaires, même si ce ne sont pas des reels PAP. (hall pour top)

apres faut voir "l'adaptation fonctionnelle"

poste le service manual , même  mal traduit :smiley-cool:

Super_Cinci

#2
Apr 20, 2015, 07:40 am Last Edit: Apr 20, 2015, 07:43 am by Super_Cinci
Bon, voilà les images, le texte en lui-même ne fait que les décrire et est inutile :

schéma de principe du moteur :



implantation sur circuit :



Schéma interne du moteur et de ses deux capteurs (click sur l'image pour voir en plus grand) :



C'est donc bien un unipolaire, l'électronique des capteurs est alimentée en 5V (26V - 21V).

Sur la première image, le transistor TS703 régule le courant dans le moteur en fonction de ce que lui donne le régulateur, qui mesure simplement la fréquence du capteur K7 (capteur sur le volant externe du moteur). SK1 à SK4 symbolisent les transistors TS1 à TS4 de la troisième image (TS1, TS8, TS9, TS16 sur la seconde image).

Avec l'implantation donnée par la seconde image, on pourrait donc récupérer les 4 enroulements sur les collecteurs de TS1 à TS4 et le commun sur le collecteur de TS703.

Si j'ai bien tout compris, ok, on trouve un driver PAP 50V à régulation de courant, et ça devrait le faire. Ou alors il vaut mieux partir sur du microstep pour éviter les vibrations? En changeant la courroie, je n'ai pas pensé à compter le nombre de pas par tour, mais quelque chose me dit qu'on doit être à 4 ou 8. Il faudra jouer de l'accélération pour être sûr que ça marche...

Une idée d'un driver pap microstep? le courant dans les enroulements ne doit pas dépasser l'ampère, vu la taille du transfo et des fils...

B@tto

Salut,

Le microstep tu peux le faire toi même, et je dirais même qu'idéalement une gestion "brushless-like" te donnerait les meilleurs résultats. L'idée est d'injecter des sinusoïdes alternativement dans chaque bobine. Bon on envoi pas de réelles sinusoïdes, mais du PWM piloté pas par pas. Pour avoir un mouvement régulier il suffit alors de respecter une totale constante transmis aux bobines.
Blog électronique : battomicro.wordpress.com
Photographie : www.interactive-celebration.fr
Fablab de Montpellier : www.labsud.org

Christian_R

Avant de tout modifier, je commencerai par changer les condensateurs C1, C2, C3 et C4  sur la platine m4 par des neufs.
Christian

Super_Cinci

Avant de tout modifier, je commencerai par changer les condensateurs C1, C2, C3 et C4  sur la platine m4 par des neufs.

Si je change un condensateur, je les change tous, et il y en a un bon paquet. On sait qu'à 40 ans, le cancer du condo est une maladie fréquente! Je sais déjà que j'en ai un sur l'alim qui merdouille.

Peut-être que ça règlerait le problème, en effet. Ca fait quelques temps que je cherche un lot de condos chimiques, mais les valeurs que je vois passer sont toujours en dehors de ma plage d'utilisation, et les prix grimpent vite quand ça devient intéressant...

Pour le drivage du moteur, on arriverait alors dans un domaine que je n'ai pas encore exploré, donc qui me tente!

Artouste

Pour le drivage du moteur, on arriverait alors dans un domaine que je n'ai pas encore exploré, donc qui me tente!
Bonsoir
Pourquoi ne testerait tu pas déjà la commande du moteur avec 4 Mosfet N logic ?
avec 4 N 100V genre ntd6416, c'est assez facile et pas onereux.

Super_Cinci

#7
Apr 21, 2015, 06:56 am Last Edit: Apr 29, 2015, 09:12 pm by Super_Cinci
D'origine, le moteur est commandé par 4 BD136 (1,5A, 45V), donc le courant dans les bobines ne doit pas aller bien loin.

Je crois que oui, on va commencer par un bête séquentiel à 8 demis pas, en regardant ce que donne le capteur K7. La courroie est assez souple, et les deux cabestans ont une bonne inertie (deux car auto-reverse). L'avantage, c'est que je connais la fréquence que je dois obtenir sur K7, donc déterminer la fréquence de commande des bobines ne sera qu'une simple règle de 3.

Dans tous ces magnétos, le cabestan tourne en continu, et lorsqu'on déclenche la lecture, la bande part d'un coup. Deux risques : la patate que se prend la bande au démarrage, et la charge instantanée que se prend le moteur. Mais si c'est pensé comme ça (A 3800frs dans les années 70, c'est un appareil nécessairement bien conçu). On pourrait quand même imaginer un démarrage en douceur et laisser le moteur au repos tant qu'on n'est pas en lecture.

J'ai remis de l'ordre dans le schéma d'origine du régulateur, ben c'est chiadé... les impulsions du capteur passent par un filtre intégrateur et un pont diviseur capacitif. Le choix de la vitesse se fait par des switchs commutant directement deux capas, permettant en les associant en série / parallèle d'obtenir les trois vitesse. Après ce filtre, il y a un intégrateur qui envoie un courant continu dans TS703 (un BD135). Du pur analogique comme on n'en trouve plus!

Go Up