Go Down

Topic: Projet d'un héliostat pour un débutant (Read 3 times) previous topic - next topic

axel-r

Bonjour à tous,

je suis électricien de formation un peu rouillé...

Je viens d'acheter une petite ferme et j'aimerai beaucoup y installer un héliostat ou tracker solaire.

En stock, il y a 10 vérins électriques double actions de parabole 12/24/36V , un arduino mega et un arduino uno.

Je voudrais savoir si il est possible de m'aider dans le choix des composants et carte à choisir et m'explique pourquoi.

Je voudrais pouvoir faire un suivi du soleil mais seulement que si il y a du soleil. J'aimerai couvrir 5 fenêtres.

Je peux également acheter d'autres choses pour effectuer le mouvement en sachant qu'il faut que ça tienne bien au vent et dans le temps et que la surface des miroirs sont d'environ 1,5m²


Merci d'avance et au plaisir de vous lire.

Alexis.

bricofoy

pour faire un héliostat, le plus simple comme capteur, et qui en plus tiens compte de l'albedo, c'est de disposer 3 photorésistances sur les trois face d'une pyramide equilatérale, dont la pointe est orientée selon la perpendiculaire au plan de ton capteur, et tournée de manière à avoir la base d'une des faces alignée avec l'horizontale.

Ensuite en mesurant les courants dans les 3 photorésistances il est très facile d'orienter le plan dans les deux direction (azimut et inclinaison) pour maximiser le rayonnement reçu : c'est quand on obtiens 3 mesures identiques. Un petit hystérésis pour pas que ça oscille, et c'est tout bon.
Mais il n'y a même pas besoin d'arduino pour ça, avec des comparateurs il y en a assez.
-tu savais que si tu passe le CD de windows à l'envers, tu entends une chanson satanique ?
-non, mais il y a pire : à l'endroit, ça l'instal

Christian_R

Un Arduino peut aussi calculer la position du soleil dans le ciel (2 angles) selon l'instant et la position géographique , sans besoin de capteurs de lumière.
Christian

bricofoy

oui, mais c'est bien plus compliqué niveau calculs, et ça ne tient absolument pas compte de l'albedo (réflexion sur les nuages et l'environnement) et de l'environnement direct des capteurs (ombres portées par exemple) et donc ça ne maximise pas réellement la production des panneaux. Car c'est tout de même le but d'un tracker, il ne faut pas l'oublier.

L'albedo fait que par temps voilé ou selon la nature du sol (par exemple en cas de neige), la production maximale n'est pas toujours obtenue en pointant la perpendiculaire au plan des capteurs sur le soleil, loin s'en faut. Et la présence d'une ombre diffuse peut également modifier l'angle pour obtenir la production max.
-tu savais que si tu passe le CD de windows à l'envers, tu entends une chanson satanique ?
-non, mais il y a pire : à l'endroit, ça l'instal

Artouste


pour faire un héliostat, le plus simple comme capteur, et qui en plus tiens compte de l'albedo, c'est de disposer 3 photorésistances sur les trois face d'une pyramide equilatérale, dont la pointe est orientée selon la perpendiculaire au plan de ton capteur, et tournée de manière à avoir la base d'une des faces alignée avec l'horizontale.

Ensuite en mesurant les courants dans les 3 photorésistances il est très facile d'orienter le plan dans les deux direction (azimut et inclinaison) pour maximiser le rayonnement reçu : c'est quand on obtiens 3 mesures identiques. Un petit hystérésis pour pas que ça oscille, et c'est tout bon.
Mais il n'y a même pas besoin d'arduino pour ça, avec des comparateurs il y en a assez.

bonjour
Juste pour le plaisir de la discussion
extrait d'un article qui date d'un peu moins de 30 ans  :smiley-mr-green:
http://cjoint.com/12dc/BLrlI05tHD8_poursuitesol.jpg

Go Up