Go Down

Topic: Des parasites ! (Read 499 times) previous topic - next topic

jurams

J'ai suivi ton conseil, j'ai arrangé les masses et le résultat est mieux !
Merci beaucoup je vais pouvoir finir ce thermostat :D

68tjs

Ce qu'il faut retenir de cette expérience : un fil de cuivre n'a jamais une résistance nulle, surtout les fils trop fins que l'on peut acheter sur Ebay.
La loi d'ohm U= R I s'applique et si le courant n'est plus négligeable il se produira une petite chute de tension dans le fil.

Dans le cas du LM35 cette chute de tension, provoquée par le courant de la bobine du relais, viendra s'ajouter à ce que délivre le LM35 et donc l'arduino qui ne voit que l'ensemble mesurera une tension supérieure.

Ce qu'il faut s'obliger à faire, tant que s'est possible : câbler les masses en étoile :
- le centre de l'étoile est la carte arduino
- les branches de l'étoile sont les divers composants.

Centre de l'étoile :
Pour les signaux numériques il est préférable d'utiler la borne de masse entre Aref et D13
Pour les signaux analogiques il est préférable d'utilser la borne de masse entre 5V et Vin

jurams

Merci beaucoup pour le conseil, je suis désolé de revenir sur le problème mais la valeur continue à être plus élevée et en plus ça varie... J'isole les masses comme je peux mais toujours ce problème, ça à fonctionner seulement 5 minutes et je me suis empressé de poster sur le forum. Il n'y aurait pas une capa que je devrais mettre pour justement filtrer les parasites ?

68tjs

Un condensateur entre le Vcc et la masse du LM35 ne pourra pas faire de mal au contraire. C'est une habitude à prendre.
Pour ton problème, tel que tu l'exposes, ce ne sont pas des parasites c'est une interaction.

Premièrement est tu certain que cela fonctionne bien quand le relais n'est pas connecté ?
Ces plaques de câblage rapide sont très pratiques mais sont remplies de faux ou de mauvais contacts.

Le mieux serait que tu soudes directement des fils sur le LM35 sans passer par la carte de câblage rapide.

Je te rappelle que dans le message de bienvenue, que tu te dois de lire, il est demandé de fournir la liste exacte du matériel pour nous éviter de sortir la boule de cristal et pour le coup nous ne connaissons pas ton modèle de carte Arduino ni ton système d'exploitation, ni la version de l'IDE, ni..etc.

Si les fluctuations sont indépendantes de l'activation de la bobine et si c'est une carte UNO il y a une possibilité d'amélioration de la carte arduino mais il faut un fer à souder.

jurams

Merci pour ces conseils 68tjs, j'y ferais attention. J'ai un fer à souder je vais faire ça ducoup.

Liste matériel :
- arduino uno
- afficheur récupéré d'un magnétoscope
- lm35
- bouton poussoir
- deux résistances 16k
OS : Windows 8.

68tjs

Quote
Premièrement est tu certain que cela fonctionne bien quand le relais n'est pas connecté ?
Alors ?

jurams

Avant oui, mais maintenant il chauffe et c'est encore pire, je pense qu'il est HS.

achess

ref ou datasheet du module relais ?

68tjs

#23
Sep 14, 2015, 01:55 pm Last Edit: Sep 14, 2015, 02:02 pm by 68tjs
Fausse manip ?
C'est l'apprentissage :) .
Tu ne l'as pas rebranché à l'envers par hasard ?

Si tu en commande d'autres dans le même genre que le LM35 il y a le LM335.
La différence entre les deux :
Le LM335 s'utilise "comme une zéner" avec une résistance en série.
Le LM335 donne aussi 10 mV/°C mais ce sont des degrès absolus (K pour kelvin)  0°C = 273 K.
soit 0°C --> 2,73 V et 50°C --> 3,23 V.
NB1 : il est calibrable, c'est suffisamment peu fréquent pour que cela mérite d'être signalé.
Cela peut être intéressant si tu veux optimiser la précision de mesure au niveau du convertisseur analogique/numérique en utilisant une référence de tension externe sur Aref.

NB2 : quasiment tous les modèles LM35 que l'on trouve sur Ebay où chez des revendeurs agréés sont des modèles "Z".  Ce qui veut dire qu'ils ne sont pas garantis pour les températures négatives Cela ne veux pas dire qu'ils ne fonctionnent pas mais que soit ils ont été rejetés sur tri, soit ils n'ont pas été triés en température.

Pour t'éviter les "désagréments" de l'analogique (pour moi c'est un plaisir mais pas forcément partagé) tu peux utiliser des capteurs "numérisés".
Tout capteur est analogique, mais il existe des capteurs qui une interface numérique intégrée à l'intérieur du boîtier.
Les signaux à manipuler sont alors numériques et la gestion de la masse est simplifiée.

Quelques références :
18B20 : bus Dallas OneWire + la masse évidement. Plusieurs modules peuvent être mis en série.
DHT11/DHT22 : température + humidité
C'est aussi du 1 fil + masse, mais ce n'est pas le même protocole. Un seul module par fil.
Le DHT11 est peu cher (1€) mais pas terrible, le DHT22 (appelé aussi AM2302) est meilleur mais min 3€

Go Up
 


Please enter a valid email to subscribe

Confirm your email address

We need to confirm your email address.
To complete the subscription, please click the link in the email we just sent you.

Thank you for subscribing!

Arduino
via Egeo 16
Torino, 10131
Italy