Go Down

Topic: U=RI ? (Read 857 times) previous topic - next topic

vohu

Dec 31, 2012, 07:05 pm Last Edit: Dec 31, 2012, 07:11 pm by vohu Reason: 1
Bonjour msieurs :)


Voilà, je cherche des détails concernant le calculs de résistances dans un circuit arduino.

On utilise normalement U=RI... mais, quel est i dans le cas de l'arduino ?


D'ou vient le fait qu'on prenne une résistance de 10k pour un montage avec bouton par exemple ?

bricofoy

et bien il faudrait nous en dire plus sur le montage que tu veux faire.

Par exemple si tu veux commander une led depuis une sortie de l'arduino, tu vas calculer R pour avoir un courant acceptable pour la led. Pour par exemple une led de 5mm, on utilise comme valeurs habituelles 2V aux bornes de la LED et 10 à 20mA de courant.
Le but dans ce cas est de limiter le courant afin de na pas détériorer la led ou la sortie de l'arduino.

pin ---[ R ]---->|------- masse


Donc si l'arduino délivre 5V, tu va avoir une tension aux bornes de la résistance de 5V - 2V sur la led = 3V. Le courant étant le même dans tout le circuit, il est de 10mA.
Avec U = RI, tu peux calculer R = U/I = 3/0,010 = 300 ohms.




-tu savais que si tu passe le CD de windows à l'envers, tu entends une chanson satanique ?
-non, mais il y a pire : à l'endroit, ça l'instal

-Standby

Quote
D'ou vient le fait qu'on prenne une résistance de 10k pour un montage avec bouton par exemple ?


C'est une resistance de pulldown, résistance de chute en francais, elle sert en quelque sorte a filtré les parasites pour avoir un niveau logique clair et net.
The Mind is like a parachute it works best when opened.

skywodd

Bonjour,


On utilise normalement U=RI... mais, quel est i dans le cas de l'arduino ?

Tout dépend de l'application que tu fait de la formule ;)


D'ou vient le fait qu'on prenne une résistance de 10k pour un montage avec bouton par exemple ?

Prend les choses à l'envers :
U=RI -> I=U/R, U = 5v, R = 10K donc I = 0.5mA
Si on utilisait une résistance de 1K on obtiendrait I = 5mA ... tu te voit bouffer 5mA pour un pauvre bouton ? ;)
Des news, des tutos et plein de bonnes choses sur http://skyduino.wordpress.com !

fdufnews

Quote
C'est une resistance de pulldown, résistance de chute en francais, elle sert en quelque sorte a filtré les parasites pour avoir un niveau logique clair et net.

Non ce n'est pas tout à fait ça.
La résistance sert à fixer le potentiel de la broche lorsque l'interrupteur est ouvert. Dans le cas d'un pullup la résistance est au +5V, dans le cas d'un pull down elle est à la masse. Si on ne met pas cette résistance, l'entrée qui présente naturellement une résistance très élevée risque de basculer à la moindre perturbation externe.
En ce qui concerne sa valeur, elle n'est généralement pas critique elle pourrait aussi bien être de 100k que de 100 ohms. Sa valeur dépend de plusieurs paramètres: l'organe de commande et la consommation du système.

    l'organe de commande, si c'est un interrupteur celui-ci permet, en général, de faire circuler un courant important et la valeur de la résistance peut être quelconque. Si c'est un circuit actif (sortie à collecteur ouvert d'un opto-coupleur par exemple) le courant maximum qui peut passer dans la résistance est fixé par la caractéristique de la sortie de l'opto-coupleur (généralement quelques mA). Dans ce cas on applique aussi la loi d'Ohm. Lorsque le collecteur ouvert est passant, on retrouve quasiment la tension d'alimentation aux bornes de la résistance et en appliquant la loi d'Ohm on calcule la résistance pour que le courant reste inférieur au maximum admissible par la sortie l'opto-coupelur.

   la consommation du système, il est évident qu'une résistance de faible valeur va imposer un courant important lorsque "l'interrupteur" sera fermé donc le bon sens veut que l'on se contente d'une résistance relativement élevée afin de garantir un courant faible.

A mon sens, la seule raison d'avoir une faible résistance c'est lorsque l'on travaille dans un milieu perturbé et que l'on veut limiter la sensibilité aux "parasites". En abaissant la résistance d'entrée, on se protège un peu mieux des perturbations de faible énergie (celle-ci étant dissipée dans la résistance sans pour autant faire basculer l'entrée du circuit). Mais c'est un pis aller et mieux vaut mettre en place un vrai filtrage (résistance, condensateur).

Il faut faire aussi attention à ne pas utiliser une résistance de valeur très élevée car alors le courant de polarisation qui circule dans les entrées au repos peut amener celle-ci près de sont point de basculement. Ce courant de polarisation étant de l'ordre du µA on parle alors de résistance dans la gamme des MOhm.

Go Up