Go Down

Topic: Mesure de produit inflammable (Read 2 times) previous topic - next topic

fking

Bonjour,

J'ai besoin de conseils pour un nouveau projet. Je suis tireur sportif, et comme beaucoup, je recharge mes propres cartouches. L'opération se fait avec une presse à tourelle :



Au dessus de cette presse se placent les outils (3 ou 4, 3 dans mon cas, le dernier sert à recalibrer la cartouche finie, ce que je ne fais pas pour une arme de poing). Le premier sert à retirer l'ancienne amorce et recalibrer la douille (celle ci ayant gonflé lors du tir à cause de la pression des gaz), le second maintient la doseuse à poudre et délivre la charge, et le troisième sertit la balle dans la douille.
La doseuse est de type volumétrique, c'est à dire qu'elle mesure un volume de poudre et non un poids. Le principe est simple : un disque muni de trous calibrés vient se placer sous le réservoir de poudre et se remplit par gravité. Lorsque la douille arrive sous la doseuse, le disque avance vers l'avant et laisse tomber la poudre dans la douille. On le voit ici vers 0'26"


http://www.youtube.com/watch?v=KB6OS0LoRPE à 26"

Disques :



Nous disposons, pour chaque type de poudre, d'une table donnant le poids de poudre en fonction du N° de trou. Par exemple, lorsque je recharge du 38 Special avec de la Ba9, je sais que je dois utiliser le trou N°53, qui me délivre 0.34 grammes de poudre.

Voici mes problèmes...

1. Le réservoir de la doseuse doit toujours être plein au minimum à moitié, car vu que la poudre descend par gravité, s'il n'est plus suffisamment plein, le poids de la poudre dans le réservoir n'est plus suffisant et le remplissage des trous se fait mal. Je dois donc mesurer le niveau de poudre, et avertir en dessous d'un certain seuil.

Problème : la doseuse tourne en même temps que la tourelle...

2. Je dois pouvoir vérifier que le poudre est bien tombée dans la douille. Pour cela, vu que je n'utilise que 3 outils, je peux décaler le sertisseur d'une position, afin d'avoir un trou libre. Je pensais faire descendre un capteur dans la douille pour voir s'il y a de la poudre dedans.

MAIS QUEL CAPTEUR ?????? Sans compter que les doses de poudre sont parfois minimes (0.3 grammes, ça ne fait pas beaucoup dans le fond...)

Qui aurait une idée brillante ?

N'oubliez pas non plus qu'on mesure quelque chose de très inflammable, et que les étincelles et la poudre ne font pas bon ménage... Donc très basse tension obligatoire, j'ai pas envie de me coiffer en arrière...  :)

Merci d'avance.

Christian_R

Est il possible de trouver des disques de dosage de poudre transparents, pour faire une vérification optique de remplissage (une led d'un côté du trou, et une cellule photo de l'autre) ?
Christian

infobarquee

bonjour,
projet intéressant.
[mode déconne]
provoquer une étincelle dans le réservoir, si la flamme dépasse 20cm, c'est qu'il y avait assez de poudre, sinon en réjouter :)
idem pour la douille
[/mode déconne]

déjà ne pas avoir une source pouvant provoquer une étincelle, choc supérieur aux données techniques ou de la chaleur.
ca peut se résumer à :
capteur optique (comme le propose Christian_R)
capteur volumétrique
capteur ultrason
capteur de masse
capteur de couleur (à condition que le support ne soit pas de la même couleur que la poudre)

autre possibilité, utiliser une pige afin de vérifier la hauteur dans le réservoir toutes les X secondes, si la pige s'enfonce trop par rapport au repère, alors déclenchement de l'alarme.
ca peut par exemple utiliser un capteur de pression qui lui n'aura pas d'inconvénients sur les données pouvant provoquer une explosion.
mais de là a trouver du materiel très précis de l'ordre du 1/10eme de gramme, je vois pas trop.
ca sent le Smith&wesson ton projet :)

leprosylv

La solution, refaire a la CNC ton truc ou tu dose la poutre avec une LED et un photo-transistor !

Pour ton stockage, une mesure tres rapide par ultrason ou infrarouge ...

fking

Merci à tous de vos réponses.

@Christian_R : non, tous ceux que j'ai vu sont en plastique noir, je ne connais pas d'autres modèles.

@infobarquée : j'avais déjà pensé à ce genre de capteurs... Capteur de couleur, c'est niet, la poudre est gris foncé, pas assez de contraste avec le fond de la douille. Ultrason, pourquoi pas, mais vu la faible dose dans le fond de la douille, je ne suis pas certain que ça marche. Le palpeur, j'y ai pensé aussi, mais comme il va falloir qu'il soir très sensible, j'ai peur qu'il s'enfonce dans la couche de poudre sans rien détecter... Et effectivement, ça sent le S&W... J'ai un modèle 19 en 357 Magnum...

@leprosyl : c'est une pièce moulée, avec pas mal de rainures dessous. J'ai peur qu'en CNC, ça soit €€€€ ! Par contre peut-tu STP développer le principe de mesure de stockage ?

Go Up