Go Down

Topic: Mesure de produit inflammable (Read 2 times) previous topic - next topic

Artouste



1. Le réservoir de la doseuse doit toujours être plein au minimum à moitié, car vu que la poudre descend par gravité, s'il n'est plus suffisamment plein, le poids de la poudre dans le réservoir n'est plus suffisant et le remplissage des trous se fait mal. Je dois donc mesurer le niveau de poudre, et avertir en dessous d'un certain seuil.

Problème : la doseuse tourne en même temps que la tourelle...

2. Je dois pouvoir vérifier que le poudre est bien tombée dans la douille. Pour cela, vu que je n'utilise que 3 outils, je peux décaler le sertisseur d'une position, afin d'avoir un trou libre. Je pensais faire descendre un capteur dans la douille pour voir s'il y a de la poudre dedans.

MAIS QUEL CAPTEUR ?????? Sans compter que les doses de poudre sont parfois minimes (0.3 grammes, ça ne fait pas beaucoup dans le fond...)

Qui aurait une idée brillante ?




bonjour
reflexions rapides

pour la reserve de poudre
pourquoi ne pas utiliser le principe du bol vibrant pour la tremie, pour faciliter la gravité ?
un "flotteur" facile à detecter pour reprendre une mesure en haut de la tremie , "genre balle de ping-pong" ?

pour la verification de la dose :
utiliser un comparateur electronique en adaptant eventuellement le palpeur
genre ça


alienboats

Full HS
A quand un fil sur la culture du chanvre indien ?
C'est quand même moins dangereux comme addiction !

fking

@Artouste : je n'avais pas pensé au comparateur, merci !!!  Je vais creuser de ce côté là. Par contre, je ne peux rien adapter sur la réserve, vu qu'elle tourne en même temps que la tourelle ! Donc pas possible d'avoir un capteur avec des fils.

@alienboats : je ne comprends pas bien le sens de ton message ??? Ma question n'est pas plus HS que d'autres sur comment commander ci ou ça, ou de faire clignoter des leds...

B@tto

Hors sujet de son propre message donc je pense qu'il faut le prendre au second degrés ;)

Pour la différence de masse y'a rien d'impossible non plus, en labo on travaille en mg. Après c'est mini 1000€ la balance mais peser douille + balle avant et après remplissage c'est techniquement possible.

Pour le réservoir un capteur optique a pour moi tous les avantages : cout, facilité de mise en place et aucun contact avec la poudre donc pas de problématique de sécurité. Pour l'écoulement de la poudre ça risque d'être un autre tour de force, mais j'aime bien l'idée de Christian R, mais pas forcément obligé de refaire la pièce en version transparente : d'après ce que j'ai compris du système, le "doseur à poudre" tourne. Il est possible à la rotation de de placer un emetteur et un récepteur optique de par et d'autre et de "regarder dans le tube" pour vérifier s'il est vide ou pas et de détecter si une munitions est sous-dosée ou pas et auquel cas de l'écarter.

fking

Tu vas me ruiner, là...  :). Une précision de 0.01g est suffisante dans le rechargement. Mais s'il faut que je pèse une à une toutes les cartouches après, je vais y passer mes nuits.

Non justement, le disque doseur ne tourne pas. Il fait une translation AV/AR entre le trou du réservoir de poudre et le trou du support qui permet de verser la poudre dans la douille. Regarde à partir de 0'15" :

https://www.youtube.com/watch?v=xxtXbpnG1P0

On voit nettement le mouvement de translation. Et problème supplémentaire, tout est en plastique opaque ou en métal.

Pour la détection du niveau dans le réservoir, j'avais pensé à un système comme le tien, mesurer à un moment du cycle, puisque je n'ai pas besoin d'une mesure continue. J'avais également pensé à des capteurs IR, mais vu que le bocal est en plastique rouge, ça ne risque pas de gêner ?

Go Up