Go Down

Topic: [RESOLU] besoin d'aide des physicos-musiciens (Read 2 times) previous topic - next topic

al1fch

#5
Apr 06, 2013, 04:39 pm Last Edit: Apr 06, 2013, 05:25 pm by al1fch Reason: 1
ça serait intéressant de promener un capteur dans le corps de la flute pour voir si on peut repérer facilement les trous ouverts (perte de pression sensible en aval de chaque trou ouvert ?). Ensuite avec les fonds de tiroir tu mets en ligne x capteurs de pression.
(Si la flute doit etre inaudible , il n'y a plus de corde vibrante, plus de ventres , de noeuds... il reste peut être encore à exploiter le 'profil' de pression sur la longueur de l'instrument.).
Même si c'était exploitable ça deviendrai vite complexe par rapport à une saisie du 'doigté' par 8 contatcs tactiles (flute à bec) + capteur de pression pour l'intensité du son.
http://www.flute-a-bec.com/tablature.html

Si tu veux rester en simple et 100 % capteur de pression va du côté 'flute de pan MIDI' ! avec x tubes accolés ayant chacun son capteur de pression !!
ça reste dans le cahier des charges 'flute MIDI inaudible'.....ou alors il faut apprendre à ta nièce de mieux formuler le besoin !!!

Artouste


ça serait intéressant de promener un capteur dans le corps de la flute pour voir si on peut repérer facilement les trous ouverts (perte de pression sensible en aval de chaque trou ouvert ?). Ensuite avec les fonds de tiroir tu mets en ligne x capteurs de pression.
(Si la flute doit etre inaudible , il n'y a plus de corde vibrante, plus de ventres , de noeuds... il reste peut être encore à exploiter le 'profil' de pression sur la longueur de l'instrument.).
Même si c'était exploitable ça deviendrai vite complexe par rapport à une saisie du 'doigté' par 8 contatcs tactiles (flute à bec) + capteur de pression pour l'intensité du son.
http://www.flute-a-bec.com/tablature.html

Si tu veux rester en simple et 100 % capteur de pression va du côté 'flute de pan MIDI' ! avec x tubes accolés ayant chacun son capteur de pression !!
ça reste dans le cahier des charges 'flute MIDI inaudible'.....ou alors il faut apprendre à ta nièce de mieux formuler le besoin !!!

bonsoir al1fch
j'etais en mode week-end, capacité de reflexion amoindrie  8)
C'etait une mauvaise reflexion de ma part suite à une question de ma nièce, je suis parti trop vite et sans vraiment reflechir à de la physique simple  :smiley-mr-green:
j'avais sous la main un MPXV5010DP ,  j'ai fait un test avec des orifices sur un bout de tube electrique en perçant des orifices , il est assez facile de detecter du delta P assez constant et exploitable, selon les orifices bouchés/debouchés, mais pas de discriminer lesquels , sauf peut etre à partir sur des diametres differents, mais là ça va devenir "une usine à gaz"  :smiley-mr-green:

constat : pas grave, je trouverais bien d'autres utilisations pour mes mpx  :smiley-mr-green:

merci à tous pour la réflexion.
 

68tjs

Si la flûte peut être factice, a priori cela ne pose pas de problème puisqu'elle doit être muette, pourquoi ne pas imaginer un tube avec des orifice muni de clapet avec un ressort de rappel.
Chaque clapet aurait un aimant qui actionnerai un ILS qu'il serait facile de discriminer.
D'accord cela ressemblerai plus à une clarinette qu'à une flûte.

L'électronique se simplifie mais pas la mécanique  :smiley-roll:

Artouste


Si la flûte peut être factice, a priori cela ne pose pas de problème puisqu'elle doit être muette, pourquoi ne pas imaginer un tube avec des orifice muni de clapet avec un ressort de rappel.
Chaque clapet aurait un aimant qui actionnerai un ILS qu'il serait facile de discriminer.
D'accord cela ressemblerai plus à une clarinette qu'à une flûte.

L'électronique se simplifie mais pas la mécanique  :smiley-roll:

oui 68tjs, mais c'était à la base une simple reflexion (mal menée par moi) pour utiliser un capteur simple.
Je classe ça dans ma catégorie perso : "idée lumineuse, rapidement morte"  :smiley-mr-green:
De toutes façons, ma nièce a déjà surement oublié  8)

Christian_R

Un capteur de pression de souffle est sûrement intéressant quand même pour moduler l'intensité du son produit par un instrument Midi.

Par contre, je ne pense pas qu'un musicien puisse réguler assez finement la pression de son souffle pour jouer une note bien précise avec une conversion pression/fréquence. Ce n'est pas très intuitif en tout cas.

Ce qui peut être rusé, ce serait de fredonner un air de musique dans un micro (même en étant une quiche en musique), récupérer la fréquence du mode fondamental, et piloter un instrument MIDI à partir de ça (son de flûte ou autre).
Pour les nuls comme moi qui n'arrivent pas à boucher précisément les trous d'une flûte avec leurs grosses pattes d'ours.

Cerise sur le gâteau : une correction automatique de fréquence si on chante faux. :smiley-mr-green:
Christian

Go Up