Pages: [1]   Go Down
Author Topic: Voltages relais  (Read 809 times)
0 Members and 1 Guest are viewing this topic.
Offline Offline
Jr. Member
**
Karma: 0
Posts: 72
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Bonjour,

Je suis tombé sur ce site http://www.exp-tech.de/Shields/Relais/ et je vois qu'il existe pas mal de types de relais. Ils sont tous indiqués comme contrôlables par Arduino et 220v en sorties alors pourquoi y a t il des modèles 5, 12 et 24v ? L'arduino est en 5v si je ne me trompe...

Merci !
Logged

Offline Offline
Sr. Member
****
Karma: 0
Posts: 348
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Tous ces relais ne doivent pas être destiné à l'Arduino.

Le déclenchement d'un relai arduino c'est 5v, si tu prends un relai 12volts, tu devras utilisé un mosfet pour le déclencher, inutile à mon avis.


Logged

Rennes
Offline Offline
Sr. Member
****
Karma: 1
Posts: 330
View Profile
WWW
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Etrangement on ne trouve pas de lien vers la doc de ces cartes (je n'achèterais pas sur ce site!).
Il semble y avoir des optocoupleurs en entrée.
J'imagine que les relais sont pilotés via des optocoupleurs (donc des leds commandables en 5v) mais que c'est l'alim des relais qui est en 12 ou 24v.
Logged


Offline Offline
Jr. Member
**
Karma: 0
Posts: 72
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Je ne suis pas en phase d'achat mais d'apprentissage d'où mes questions que j'espère pas trop idiotes...

Je ne vois pas trop non plus l'intérêt d'avoir des relais 12v ou plus sur un Arduino qui lui commute en 5v. A moins que ça joue sur la puissance du circuit piloté mais je ne pense pas, non ?

Logged

Rennes
Offline Offline
Sr. Member
****
Karma: 1
Posts: 330
View Profile
WWW
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Ca doit agir sur le pouvoir de coupure (sur la force exercée par la bobine du relais).

J'ai quelques relais de récup' et la plupart sont en 9 ou 12V.
Logged


Offline Offline
Jr. Member
**
Karma: 0
Posts: 72
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Ok mais au final si le circuit de pilotage et le relai sont adaptés l'un à l'autre ça doit tenir dans tous les cas je suppose. Ou alors si on atteint des "grosses" puissances il faut peut être une certaine force de maintient de la bobine mais à vérifier...

Sur le site que j'ai cité plus haut ils indiquent que ces relais sont pilotables par également d'autres cartes que l'Arduino. Ces cartes sont peut être en 12v natives et peuvent donc commuter le relai en "direct" alors que l'Arduino nécessite un étage supplémentaire pour passer en 12v donc capatibilité oui mais à certaines conditions...
Logged

IDF/SO
Offline Offline
Edison Member
*
Karma: 41
Posts: 2306
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Les relais sont utilisés depuis bien plus longtemps que "l'arduino" donc il ne faut surtout pas se positionner par rapport à "l'arduino" surtout qu'il n'existe pas qu'un seul "arduino" mais plusieurs dont un est en 3,3Volt.

Ceci dit, comme tout composant, il existe des normes et des cas d'utilisation différents.
Par exemple il existe des tensions dites de sécurité :avant c'était le 48V, maintenant c'est plutôt du 24 V ou du 12 volts.
Il existe aussi des relais qui se commandent en 220 volts -> tout dépend de ce qu'il y a à faire.

Il existe des relais qui sont commandés avec une tension continue -> en général ils sont commandés par de l'électronique.
Il existe des relais qui sont commandés avec une tension alternative -> en général ils sont utilisés dans des installations "électrotechniques".
Et bien sûr les deux types peuvent être utilisés dans la même installation selon le besoin.

Pour un relais donné la puissance nécessaire pour actionner la mécanique est une donnée fixe. Comme tu connais certainement la loi d'ohm :   U= RI  et P=UI  tu peux voir que plus la tension sera élevée plus le courant sera faible et comme les pertes par échauffement dans les fils de connexions sont proportionnelles au carré de l'intensité ( P= R I2 ) on a tout intérêt à utiliser des bobines de relais qui fonctionnent avec une tension élevée.
C'est la raison pour laquelle EDF transporte la grosse puissance en 400.000V voire 1000.000 Volts.

Au final tout est une question de compromis.

Pour en revenir aux relais utilisés avec un "arduino" les bobines sont obligatoirement pour une tension continue, électronique oblige, et tant que le courant dans la bobine n'est pas trop élevé (de l'ordre de 10 à 20 mA) on peut utiliser directement des relais 5V DC bien que personnellement par sécurité je préfère toujours interposer un transistor entre le micro-controleur et le relais : un transitor c'est 50 centimes, un micro 6€ quand ce n'est pas la carte à changer : 25€.
Si le courant est trop élevé il faut passer par un transistor qui n'est pas obligatoirement un Mosfet , tant qu'on reste dans le domaine de la centaine de mA le bipolaire convient, il est plus simple et moins cher.

Commande d'un relai et diode de protection :
http://arduino.cc/forum/index.php/topic,100727.msg756494.html#msg756494
Logged

Offline Offline
Faraday Member
**
Karma: 34
Posts: 5213
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Ok mais au final si le circuit de pilotage et le relai sont adaptés l'un à l'autre ça doit tenir dans tous les cas je suppose. Ou alors si on atteint des "grosses" puissances il faut peut être une certaine force de maintient de la bobine mais à vérifier...

Sur le site que j'ai cité plus haut ils indiquent que ces relais sont pilotables par également d'autres cartes que l'Arduino. Ces cartes sont peut être en 12v natives et peuvent donc commuter le relai en "direct" alors que l'Arduino nécessite un étage supplémentaire pour passer en 12v donc capatibilité oui mais à certaines conditions...
pour faire simple
hors exceptions (petit reed)
une sortie arduino n'est pas faite pour commander directement en puissance une bobine de relais
MAIS pour ce qui est appelé relais statique, la commande directe est directe.

la 1ere question à se poser est : le relais doit commander quoi ? (tension AC ou DC /puissance/nb circuits)
Logged

Offline Offline
Jr. Member
**
Karma: 0
Posts: 72
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Merci pour les éclaircissements ! Donc tant qu'on reste dans des "petits" appareils à piloter ou domestique il y a de bonnes chances de pouvoir rester en relais statiques donc de piloter directement de l'Arduino. Si on monte en puissance là il faut penser à étoffer le montage.
Logged

Offline Offline
Faraday Member
**
Karma: 34
Posts: 5213
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Merci pour les éclaircissements ! Donc tant qu'on reste dans des "petits" appareils à piloter ou domestique il y a de bonnes chances de pouvoir rester en relais statiques donc de piloter directement de l'Arduino. Si on monte en puissance là il faut penser à étoffer le montage.
non  smiley-mr-green
pas specialement
les relais statiques peuvent commuter des charges importantes

encore une fois , la question importante à se poser est qu'est ce que je dois commander et sous quelles contraintes, une fois ces parametres posés = partir au sourçage
Logged

Offline Offline
Newbie
*
Karma: 0
Posts: 31
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Bonjour,
Juste une remarque qui choque mon oreille d’Électronicien smiley-lol Le vilain mot "VOLTAGE" le voltage en électronique n' hésite pas, il est plus approprié de parler de TENSION. Voila qui est fait lol

Pour répondre a tes questions, effectivement il existe une multitudes de relais qui différent en tension intensité (courant) en nombre de contacts travail ou repos, astable ou monostables...
Il ne sont pas tous fait pour être pilotés par un ARDUINO d’où cette grande diversité.
Un relais est un composant électromécanique, la bobine (inductance) est enroulée autour d'un noyaux ferreux  lors de la mise sont tension un champ magnétique est engendré, attire vers lui une lamelle métallique qui a sont tour déclenche un mouvement mécanique qui fait basculer un contact dans un état ouvert ou fermé (suivant le type de relais)rein d’électronique la dedans...

Pour une commutation simple (et moins cher) un simple transistor suffit Pour un peu moins 1 € tu trouvera par exemple un BUZ11 qui théoriquement commute 30 Ampères (bien refroidi tout de même)avec une résistance entre la sortie arduino et le drain du transistor cela devrait faire L'affaire.

J’espère ne pas avoir été trop ennuyeux a ce très modeste cours l smiley-grin
Logged

Pages: [1]   Go Up
Jump to: