Pages: [1]   Go Down
Author Topic: imprimante 3d  (Read 3241 times)
0 Members and 1 Guest are viewing this topic.
Offline Offline
Edison Member
*
Karma: 17
Posts: 1991
View Profile
WWW
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

salut la foule, (enfin pour un dimanche matin, ca doit pas être le cas smiley )
j'ai le projet de me faire une imprimante 3d pour réaliser certaines pièces pour l'astronomie entre autre.
qui en a déjà réalisé une ici, car on trouve de tout et de rien sur le net.
j'ai trouvé un kit à pas cher (hors le bati non inclus) mais j'aimerai avoir confirmation de ce qu'il faut et surtout comment procéder pour :
sketch dans le nono ou atmega
création du fichier 3d via un prog qui va générer le G-code
etc...

merki
Logged

Moselle (FR)
Offline Offline
Edison Member
*
Karma: 16
Posts: 1292
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Bonjour,
Je fais de l'impression 3D
salut la foule, (enfin pour un dimanche matin, ca doit pas être le cas smiley )
j'ai le projet de me faire une imprimante 3d pour réaliser certaines pièces pour l'astronomie entre autre.
qui en a déjà réalisé une ici, car on trouve de tout et de rien sur le net.
j'ai trouvé un kit à pas cher (hors le bati non inclus) mais j'aimerai avoir confirmation de ce qu'il faut et surtout comment procéder pour :
sketch dans le nono ou atmega
création du fichier 3d via un prog qui va générer le G-code
etc...

merki
Je vais partir mais je te fais une réponse cet après midi.
Logged

2B OR NOT(2B) = FF
Arduino 1.0.5 + Notepad++ (sous Linux Fedora et/ou Windows)

Moselle (FR)
Offline Offline
Edison Member
*
Karma: 16
Posts: 1292
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Re,
Il est vrai que l'on trouve énormément d'informations sur le net mais en général les infos disponibles sur les sites d'imprimantes éprouvées sont très fiables.
La première question qu'il faut se poser :
1) une imprimante 3D open source ou non ?

Puis pour la partie mécanique et électronique (hard et soft) :
2) imprimante 3D DIY ? (home made complet ou "sous kit")
3) imprimante 3D en kit ? (C'est mon choix et complètement open source)
4) imprimante 3D près à l'emploi ? (Personnellement je n'aime pas parce qu'on est prisonnier du fournisseur)

Je suppose que tu souhaites faire le plus de choses toi même et j'en tiens compte dans la suite de mes propos.
Sauf si tu as l'équipement qui va bien (fraiseuse CNC, réseau d'amis qui peuvent l'imprimer des pièces, etc...) je te déconseille le point 2. Ce n'est pas impossible mais c'est un gros consommateur de temps (faire une recherche avec notre ami sous REPRAP)
Si tu choisis l'option kit (plus ou moins complet) il faut impérativement choisir une solution électronique à base Arduino (par exemple : http://reprap.org/wiki/RAMPS_1.4) et affiliés (Melzy, Sanguinololu, etc...)  avec un firmware open (par exemple Marlin : https://github.com/ErikZalm/Marlin) mais il en existe d'autres.
On trouve actuellement des kits complets d'imprimantes 3D de bonne facture pour moins de 800 € (imprimante exploitée via un PC donc non standalone) mais cette évolution peu se faire à posteriori.

Principe de fonctionnement

Les différentes étapes de l'impression 3D sont :
- création ou récupération dans une base de données du fichier en 3D de l'objet à imprimer (généralement des fichiers au format STL),
- traitement de l'objet 3D par un "slicer" (trancheur) qui transforme l'objet en couche d'une épaisseur donnée (en général entre 0,2 et 0,5 mm). Chaque couche est composée, pour faire simple, d'un contour et d'un remplissage plus ou moins dense.
Le "slicer" génère également le G-CODE en fonction des différentes couches et du paramétrage de l'imprimante.
- transfert vers imprimante
- impression.

Principe de l'impression

A partir des données du "sclicer" l'imprimante va extruder un filament de plastique (à travers une buse diam. 0,25 à 0,4 mm) est le déposer sur le lit d'impression (chauffé ou non suivant les cas) un cylindre aplati (largeur et hauteur paramétrables) en fonction du G-CODE de la couche.  Ainsi couche par couche on va donner naissance à notre objet 3D.

Le plastique

La principale matière utilisée est le PLA (à base d'amidon de céréales, donc bio dégradable) et l'ABS (issue de la chimie du pétrole) et puis il existe toute une panoplie de plastique plus ou moins exotique. Tous ces matériaux ayant bien sur des températures d'extrusion différentes, des caractéristiques mécaniques différentes, des températures de lit d'impression différentes, etc...

Voila une description très succincte du sujet mais permettra, je l'espère, une première approche de l'impression 3D.

Personnellement, j'utilise une Mendel90 (http://hydraraptor.blogspot.fr/2012/12/mendel90-updates.html) ayant subit quelques modifications pour être standalone et pour accepter des températures d'extrusion plus élevées pour des tests de plastiques exotiques.
J'utilise Skeinforge comme slicer (http://reprap.org/wiki/Skeinforge) car le plus ouvert pour les réglages mais pas forcément le plus simple.

Actuellement on trouve également des imprimantes 3D relativement bon marché qui sont, sous réserve, des solutions propriétaires
chez Pearl : http://www.pearl.fr/peripheriques/imprimantes-3d/imprimantes/imprimante-3d-freesculpt-ex1-basic_PV8600.html
chez Vellman : http://www.velleman.eu/products/view/?id=412554
chez 3dprintskin : une imprimante 3D pliable uniquement du PLA (open source) [je mettrai le lien lorsque ma mémoire voudra bien] http://3dprintskin.eu/Store-object-default-51.html

Si tu souhaites que j'approfondisse un point de l'impression 3D, je reste à ta disposition.

P.S. : Avec l'expérience, je dirais que toute les imprimantes peuvent produire de belles pièces (dans la limite des caractéristiques mécaniques) car tout est dans le paramétrage du slicer.

[EDIT] L'extrusion du plastique dégage des gaz qui peuvent présenter un certain danger. Pas de danger pour le PLA et pour l'ABS il faut un minimum de ventilation. Pour les autres ATTENTION à étudier cas par cas
[EDIT2] On peut également faire des traitements de surface des pièces imprimées (mécanique ou chimique)
« Last Edit: October 27, 2013, 12:06:25 pm by icare » Logged

2B OR NOT(2B) = FF
Arduino 1.0.5 + Notepad++ (sous Linux Fedora et/ou Windows)

Offline Offline
Edison Member
*
Karma: 17
Posts: 1991
View Profile
WWW
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

merci pour ces infos.
j'ai fouillé pas mal depuis ce matin.
je vais partir sur une base entre le 2 et 3.
a savoir un kit de pièces à base de nono pour rester dans l'open source (sur la bay, avec tout sauf la charpente)
pour ce qui est de faire la charpente, ca va aller, j'ai pas mal de stock dans ma drouille pour faire ca.
par contre j'ai vu qu'il y avaient plusieurs types de buses extrudrices, je pense que ca dépend du fil que l'on utilise.

en fait le principe est le même que pour un scanner couplé à un système de semi auto pour avancer le fil.
j'ai vu que certaines se pilotaient via un pc et d'autres via une carte SD ou l'on stockait (si j'ai bien compris) un fichier G-code que la mega parsait pour faire la pièce en pilotant les PAP via une carte.

c'est bien ca?
Logged

Moselle (FR)
Offline Offline
Edison Member
*
Karma: 16
Posts: 1292
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Re,
par contre j'ai vu qu'il y avaient plusieurs types de buses extrudrices, je pense que ca dépend du fil que l'on utilise.
Effectivement, on trouve du fil en diamètre 3 mm et 1,75 mm mais le diamètre de la buse est indépendante du fil.
Le diamètre d'extrusion est plus lié à la finesse de l'impression.
en fait le principe est le même que pour un scanner couplé à un système de semi auto pour avancer le fil.
j'ai vu que certaines se pilotaient via un pc et d'autres via une carte SD ou l'on stockait (si j'ai bien compris) un fichier G-code que la mega parsait pour faire la pièce en pilotant les PAP via une carte.
Une imprimante 3D a 4 moteurs PAP (x, y, z  et avance fil).
Si tu veux avoir de la marge pour l'évolution future, je te conseille d'utiliser une Mega avec une carte RAMPS (achetée ou DIY).
En plus avec une configuration très répandu tu peux compter sur la communauté pour régler d'éventuels problèmes.
Logged

2B OR NOT(2B) = FF
Arduino 1.0.5 + Notepad++ (sous Linux Fedora et/ou Windows)

Offline Offline
Edison Member
*
Karma: 17
Posts: 1991
View Profile
WWW
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Quote
une Mega avec une carte RAMPS
c'est la dessus que je compte partir justement au vue de l'évolution possible.
Logged

Pages: [1]   Go Up
Jump to: