Pages: [1]   Go Down
Author Topic: Initiation CNC  (Read 739 times)
0 Members and 1 Guest are viewing this topic.
Moselle (FR)
Offline Offline
Edison Member
*
Karma: 16
Posts: 1241
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Bonsoir,
Je vais essayer, en fonction du temps disponible, d'apporter quelques principes liés aux Machines à Commande Numérique par Calculateur (MOCNC) ou plus communément CNC.
Je ne suis pas un spécialiste de la commande numérique mais un passionné de longue date par le fraisage assisté par ordinateur.
Le domaine de l'usinage est vaste et il n'est pas possible, pour moi, d'aborder toutes les facettes de ces techniques, d'autres le feront bien mieux que moi.
Saison 1 - épisode 1 smiley-wink
Le principe de base est de pouvoir se repérer dans l'espace donc je vais commencer par les référentiels ou système d'axes.
On distingue principalement 3 systèmes d'axes, à savoir :
- les axes primaires,
- les axes secondaires,
- les axes rotatifs.
Le mieux est encore d'utiliser un petit schéma.

Les axes primaires
Le système normal de coordonnées est un trièdre orthonormé direct (X, Y, Z). Pour certain la règle des 3 doigts de la main droite mais je n'aime pas cette représentation car j'ai toujours peur que cela se termine en b... .'.......
Le sens positif est celui qui provoque un accroissement de dimension.
Dans la plupart des cas :
- l'axe Z est celui de la broche,
- l'axe X est le déplacement ayant la plus grande amplitude,
- l'axe Y forme avec X et Z le trièdre de sens direct.
Les axes secondaires
les axes U, V et W sont parallèles à X, Y et Z donc des mouvements de translation.
On ne les utilisera plus par la suite car non utilisé par les amateurs.
Les axes rotatifs
Les axes A, B et C définissent les mouvements de rotation autour des axes X, Y et Z.
Normalement ce système de coordonnées est conforme à la norme en vigueur.
Remarque : la description ci-dessus correspond à la majorité des machines amateurs mais ils existent tellement de machines différentes que le référentiel peut être adapté aux exigences particulières du matériel.

Si des points vous paraissent obscures ou erronés n'hésitez pas à me le signaler.
à suivre...
« Last Edit: April 18, 2014, 02:21:31 am by icare » Logged

2B OR NOT(2B) = FF
Arduino 1.0.5 + Notepad++ (sous Linux Fedora et/ou Windows)

Moselle (FR)
Offline Offline
Edison Member
*
Karma: 16
Posts: 1241
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Bonjour,
Dans le topic précédent nous avions définit le repère d'évolution de notre CNC virtuelle. Tout repère tridimensionnel n'a d’existence que si l'on a un point de repère.
Saison 1 - épisode 2
On distingue un certains nombres de points caractéristiques sur une CNC (variable en fonction de la machine et/ou du constructeur), à savoir :

- origine mesure (OM) : Cela correspond à l'origine physique des axes de la CNC. Cette origine est représentée par une butée détectée par un capteur électrique lors de l'initialisation ou d'une prise d'origine machine (POM),

- origine machine (Om) : C'est la référence des déplacements de la machine (origine absolue de la CNC sur chaque axe). Souvent OM et Om sont confondues.

- origine programme (OP) : Indépendante du système de mesure. l'OP est l'origine du trièdre de référence qui sert à à établir le programme.

- origine pièce (Op) : Indépendante du système de mesure. L'Op est définie par un point de la pièce sur lequel il est possible de se positionner. OP et Op peuvent être confondues.

- décalage d'origine pièce (PREF) : PREF représente la distance entre OM et Op. On aura donc un PREF par axe (PREFX, PREFY et PREFZ).

- décalage d'origine programme (DEC1) : DEC1 représente la distance entre Op et OP. On aura donc un DEC1 par axe (DEC1X, DEC1Y et DEC1Z).

Un petit croquis bien plus explicite.



Rq : Si OP et Op sont confondues les différents DEC1 seront nuls

Si des points vous paraissent obscures ou erronés n'hésitez pas à me le signaler.
à suivre...
Logged

2B OR NOT(2B) = FF
Arduino 1.0.5 + Notepad++ (sous Linux Fedora et/ou Windows)

Moselle (FR)
Offline Offline
Edison Member
*
Karma: 16
Posts: 1241
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Bonjour,
Avec les 2 topics précédents, nous avons comment se déplacer et se repérer dans le volume d'action de notre CNC. Nous abordons aujourd'hui les différents ordres qui commandent le système.
Saison1 - épisode3
Le programme pièce de la machine à commande numérique est une liste d'instructions et de données transmises à l'interpréteur de codes qui pilote la machine.
Un programme est composé de blocs et de mots qui sont soumis à des règles ou format.


Les codes envoyés à la CNC sont communément connus sous le vocable de "g-code". Ce type codage se retrouve nottament dans les fichiers Gerber pour la fabication des circuits imprimé, dans les fichiers EXCELLON pour le perçage, dans les fichiers de pilotage des imprimantes 3D, etc...

- mot :
Un mot définit une instruction ou une donnée transmise au système de commande, on a :
- des mots définissant des dimensions,
- des mots définissant des fonctions.
Le format du mot définit ses caractéristiques. le nombre de caractères d'un mot est inférieur à 118.


Exemple 1 : mot définissant une dimension.


Exemple 2 : mot définissant une fonction.


- bloc :
Un bloc ou séquence définit une ligne d'instruction composée de mots codés à transmettre au dispositif de commande.


Exemple 3 : Bloc définissant la mise en rotation de la broche


Exemple 4 : Bloc définissant une trjectoire selon l'axe Z


Si des points vous paraissent obscures ou erronés n'hésitez pas à me le signaler.
Prochaine épisode - le "g-code" - à suivre...
Logged

2B OR NOT(2B) = FF
Arduino 1.0.5 + Notepad++ (sous Linux Fedora et/ou Windows)

Region ile de france.
Offline Offline
Sr. Member
****
Karma: 3
Posts: 401
View Profile
WWW
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

j'attend la suite avec impatience! smiley-mr-green
Logged


Pages: [1]   Go Up
Jump to: