Go Down

Topic: Piloter un relais : transistor bipolaire ou unipolaire ? (Read 516 times) previous topic - next topic

68tjs

Quote
Un collègue électronicien m'a affirmé spontanément le contraire aujourd'hui. Il a une trentaine d'années.
pffffff ce doit être un numéricien pas un analogicien :smiley-wink:

La grosse difficulté avec le MosFet c'est de faire comprendre le Vgsthreshold.
La seconde est que rien n'est linéaire, contrairement au T_bip ou le gain en courant est assimilable à une fonction linéaire Ic= beta Ib. Le MosFet c'est tout géré par des exponentielles

La seule façon de s'en sortir est d'utiliser les courbes "moyennes" (c'est à dire pour un Vgsth "moyen")  et de prendre une marge ou de prendre un risque calculé.
C'est un peu dur quand on manque d'expérience.

hbachetti

Quote
pffffff ce doit être un numéricien pas un analogicien :smiley-wink:
Bien entendu. Qui fait encore de l'analogique à l'heure actuelle ?

Quote
La grosse difficulté avec le MosFet c'est de faire comprendre le Vgsthreshold.
Non. Sans difficulté pour lui. Il est considéré comme un excellent développeur chez nous.

@+
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

68tjs

Je sais je fais partie d'une espèce en voie d'extinction :)

Note quand même que quand il s'agit de transmettre un signal numérique sur une longue distance les difficultés sont d'ordre exclusivement analogique, et que dès fois, pour les résoudre on sort les vieux dynosaures de la naphataline :)
Même pour  la fibre chez toi, je peux t'assurer que la conversion optique/électrique fait appel a des traitements analogiques (ampli à transimpédance et CAG, filtrage, etc). Certes de plus en plus ce n'est plus le concepteur du module qui les a c'est le concepteur du circuit intégré, mais elles sont toujours bien là.

Heureusement que ton collègue n'a pas de difficulté avec les MOsfet, c'est un professionnel ! Il ne manquerait plus qu'il en ait !
Je parlais des néophytes qui découvrent l'électronique et ses composants non linéaires.

hbachetti

Quote
c'est un professionnel
Il est surtout un ingénieur de bon niveau.

Je suis moi-même un nouveau venu dans le monde des MOSFETS.
Ce n'était pas au programme de mon DUT de 1979.
Je me suis un peu forcé au début, mais cela vient tout doucement.
Le plus perturbant pour moi au début était la manière de représenter le MOSFET dans un schéma, la flèche étant franchement à l'inverse de la représentation d'un bipolaire.

@+
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

68tjs

Pour moi ils sortaient à peine des labos de recherche :smiley-mr-green:

hbachetti

Les MOSFETS récents offrent des caractéristiques hors du commun, autant en RDS(on) qu'en VGS(th).
En restant volontairement dans le domaine des petits MOSFETS susceptibles de convenir pour le pilotage de relais ou de petites charges jusqu'à 1A.

Le FDN327N, un petit monstre :
VDSS = 20V
ID = 2A
RDS(ON) = 70mΩ, 80mΩ, 120mΩ pour VGS = 4.5V, 2.5V, 1.8V
VGS(th) pour VDS = VGS et ID = 250 μA = mini 0.4V, typique 0.7V, maxi 1.5V

Le TN0604 en boîtier traversant :
VDSS = 40V
ID = 1.5A
RDS(ON) = 1.6Ω maxi pour VGS = 5V
VGS(th) pour VDS = VGS et ID = 1mA = mini 0.6V, maxi 1.6V

FDN327N = 0.15€ par 5 unités
TN0606 = 0.57€ par dix unités

@+
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

icare

Bonjour,
Je sais je fais partie d'une espèce en voie d'extinction :)
Non, je te rassure tu n'es pas tout seul ;)
2B OR NOT(2B) = FF
Arduino 1.0.5 à 1.8.5 + gEdit + Ubuntu 16.04 LTS

Go Up