Go Down

Topic: Chauffage centrale et inertie (Read 6 times) previous topic - next topic

zoroastre

#5
Jan 03, 2011, 06:53 pm Last Edit: Jan 03, 2011, 06:57 pm by zoroastre Reason: 1
Bonjour Bidouille,

Pour la fonction map, c'est ici : http://arduino.cc/en/Reference/Map

Elle permet de classer par ordre croissant ou décroissant une série de valeurs...Ce n'est pas tout à fait ce que je cherche en fait !!!

Pour ma régulation, je prévois une température d'enclenchement en mode normal à environ 18,2 °C, et un mode Eco à environ 17,2 °C

Pour démarrer mon circulateur, je pilote une carte relais RS485 8 canaux, donc en mode tor.

Le problème et ce que je crains le plus ce sont les pertes inutiles d'energie, surtout lors du passage entre une plage Eco et normale.
En effet, si je décide de retourner en mode normale à 06h00 et que mon chauffage s'enclenche à 05h59 à t°=17,2, ma maison continuera à chauffer jusqu'à la consigne de température normale c-a-d t°=18,2+0.2
Du fait, l'inertie de mes radiateurs est occultée, ce que je cherche à éviter naturellement.

J'ai entrevu sur le forum un solution pour le calcul de moyenne, elle me semble être interessante, pas trop lourde.
Si je calcule la moyenne d'un nombre prédefinis de mesure et la compare à la moyenne précedente, j'aurais ainsi une image de ma tendance, inertie haute ou inertie basse.

Je cherche la meilleur solution tout simplement et aussi généraliste, car je compte intégrer également un mode vacances et absence.

@+
Veuillez indiquer [RESOLU] dans l'entête du titre en éditant votre premier message ;)

zoroastre

Merci Vincelge

Mais ton système est loin d'être optimum me semble-t'il ?

Je cherche plutôt un algoritme ou une régulation contrôlée prenant en compte l'inertie de chauffe...

Je ne doute pas que ton système fonctionne. Pour ma part, hors froid exeptionnel, mon sytème de chauffage démarre environ une fois toutes les 3h30.

Merci bien !

@+
Veuillez indiquer [RESOLU] dans l'entête du titre en éditant votre premier message ;)

vincelge

Ce n'est pas vraiment MON système  ;) .
C'est ce qu'on trouve sur bon nombre de thermostats du commerce.
Pour ma part je cherchais juste un système sans fil qui ne me coute pas les yeux de la tête, la notion des yeux de la tête étant définie par le cout d'un Arduino, d'un LCD, d'une sonde, de modules sans fils. Je trouvais le tout un peu cher, je me suis donc dirigé vers une solution toute faite pour moins cher, et il se trouve qu'elle fonctionne selon ce mode.

En jetant un oeil à la doc de mon thermostat, j'ai vu qu'ils indiquaient que c'était une régulation de type PI.
Plus d'explications sur les types de regulation ici

Ton système démarre toutes les 3h30, mais combien de temps chauffe-t'il ?
S'il tourne une demi-heure, c'est peut-être moins performant que s'il chauffait 5mn toutes les heures ...
Tous les jours, je roule en Electrique
Arretons de polluer !

Moi & mon Ardu

Jean-François

#8
Jan 03, 2011, 08:47 pm Last Edit: Jan 03, 2011, 08:50 pm by jfs Reason: 1
La fréquence de démarrage d'un système à combustion est très importante.
Le démarrage est de loin le moment ou le rendement est le plus mauvais, donc si la chaufferie est surdimensionnée (mise en température rapide), elle démarrera plus souvent et aura un consommation élevée, car phases de démarrage plus fréquentes.
MacBook intel core 2 duo  os X snow Leopard 10.6
 eMac PPc G4  os X Leopard 10.5
powerbook G4 os X Leopard 10.5
imac PPC G3 os X Pa

zoroastre

Tout à fait Jean-Francois, et le but de ma quête actuelle est d'obtenir la meilleur inertie pour une régulation optimum et économique.

J'ai effectué mes mesures lorsque la température exterieure était proche de zero, une chauffe d'environ 20 mn toutes les 3h30 avec un thermostat mécanique, dont on connait la précision de fonctionnement (+- 1°C = 2°C d'ecart !!!) me permet de passer de 18°C à plus de 19°C via l'inertie

L'équation du rendement optimal depend donc essentiellement de l'inertie des radiateurs et de la temperature exterieure. Pour la seconde partie, une sonde donnera ses mesures. Quant à la première partie, il s'agit d'une inconnue dont il faut retirer l'image...On peut établir un seuil de démarrage et une consigne d'arrêt, qui peuvent être assujetis à la temperature exterieure, et mathematiquement, coordonner ses valeurs à l'inertie de l'habitat.

Il est vrai que la frequence de fonctionnement du chauffage est une donnée importante, et que dans certain cas, il vaut mieux augmenter cette frequence et diminuer le temps de fonctionnement global.
L'experience me dira ce qu'il en est...


@+

Zoroastre.
Veuillez indiquer [RESOLU] dans l'entête du titre en éditant votre premier message ;)

Go Up