Go Down

Topic: MKRVidor tuto français (Read 802 times) previous topic - next topic

68tjs

Bonjour,

J'ai trouvé ceci :  http://forum.arduino.cc/index.php?topic=563495.0

J'ai proposé à l'auteur de faire une annonce sur le forum francophone, manifestement il préfère rester chez les anglophones.

Comme le tuto est bien fait et en français je fais l'annonce moi-même pour ceux qui seraient intéressés par cette carte avec FPGA qui a vu son prix de vente passer de 62,90 € à 49,90 €

philippe_at_sysemb

Bonjour,

non .. je n'ai aucune préférence pour le forum anglophone (surtout vu mon niveau d'anglais)  :o

J'essaye juste de m'adresser au plus grand nombre, et la MKR VIDOR 4000 n'intéresse pas encore beaucoup de personne.
Mais promis je posterai en doublon maintenant ici.

d'ailleurs j'ai publié un nouvel article ce matin :

https://systemes-embarques.fr/wp/archives/mkr-vidor-4000-programmation-du-fpga-partie-2/

Par contre c'est vrai, le tutoriel pour cette carte était aussi une "excuse" pour créer un site web.
C'est pourquoi les tutoriels sont publiés sur mon site et non sur le forum.

Si vous avez des questions sur cette carte, je me ferai bien entendu un plaisir de répondre sur le forum "francophone"  ;)

Cordialement
Philippe

68tjs

Merci.
J'en profite pour signaler que le prix de vente est remonté à 62,90€ : vas y comprendre quelque chose!

Je suis le sujet par curiosité vu que je n'ai pas encore compris l'utilité de cette carte.
Etant électronicien de formation je comprend l'utilité des CPLD et FPGA et je suis bien conscient du niveau de connaissance en électronique numérique qu'ils exigent.
Je ne vois pas ce que la  carte MKRVidor peut apporter pour 62,90 € par rapport aux cartes de développement déjà existantes (sans microcontrôleur) . On trouve des Cyclones 2 à moins de 12 € .
Certes ils sont plus petit que le Cyclone 10 de la MkrVidor mais il faut déjà réussir à remplir un cyclone 2 !
Et si j'ai bien compris de toute façon il faut utiliser Quartus et Verilog ou VHdl qui n'ont rien d'outils triviaux, sans oublier le placement /routage dans la puce.

Tes retours d'expérience vont être très utiles.

philippe_at_sysemb

Bonjour 68tjs,

le premier point que tu exposes est celui du positionnement de cette carte (de son utilité).
J'avoue ne pas connaître suffisamment la communauté ARDUINO pour savoir comment cette carte va être accueillie. La présence du FPGA offre selon moi un vaste choix d'axes de développement, et permet de décharger le microcontrôleur de tâches basiques qui dans certains cas peuvent vite surcharger le CPU.

La MKR VIDOR 4000 offre par rapport aux autres cartes ARDUINO:
- Une sortie graphique DVI qui surpasse de loin ce qu'on peut faire avec un LCD. On pourrait même aisément y ajouter le son (HDMI), ou pourquoi pas faire de la 3D avec un écran adapté.
- Une entrée caméra permettant avec le FPGA des traitements TEMPS REELS (détection de contours, Code Barre, OCR,..).
- Un nombre important d'E/S autorisant l'acquisition et le traitement (ex : FFT) en parallèle de données à une fréquence pouvant aller jusqu'à 300Mhz
- Une ouverture pour les informaticiens au monde de l'électronique numérique.

Tout ceci pouvant être abordé de manière progressive pour les développeurs ayant déjà une expérience des cartes et bibliothèques ARDUINO.

Sur le niveau de connaissance en électronique requis :
L'équipe d'ARDUINO est semble t' il en train de préparer des outils permettant aux débutants de mettre en œuvre et d'interconnecter des briques pour le FPGA.. A voir !!
Pour le reste, je pense que des débutants peuvent aisément commencer à implémenter des circuits simples. C'est d'ailleurs dans cette optique que j'ai souhaité écrire mes tutoriels.
En informatique on commence sans doute tous par écrire un « Hello world !! ».
Pour la prise en main de Quartus, il suffit de s'y mettre. Je ne trouve pas ça beaucoup plus compliqué qu'une suite Office (juste mon avis).

Pour le prix de la carte, par rapport à des cartes intégrant un FPGA + DRAM + FLASH + sortie DVI, on est sur le même ordre de prix voir moins, et je n'ai pas encore vu de carte intégrant WIFI + BLE.
Ma dernière acquisition une DECA de chez ARROW coûte 2 fois plus (pour il est vrai beaucoup plus de puissance également).

Pour résumé, je trouve que la MKR VIDOR 4000 est une carte intéressante pour tous ceux qui soit souhaiteraient aborder simplement l'électronique numérique, soit ont des besoins très spécifiques en terme de vidéo, de rapidité ou de parallélisme.
Et non je n'ai aucune action chez ARDUINO  ;)

Je suis par contre intéressé par vos retours sur mes tutoriels pour le cas où vous les auriez mis en œuvre.


Philippe

68tjs

Bonjour,

Quote
J'avoue ne pas connaître suffisamment la communauté ARDUINO pour savoir comment cette carte va être accueillie.
La majorité des membres sont plus attirés par la programmation que par l'électronique qui est plutôt limité à U=RI et  l'utilisation de sites spécialisés pour calculer un pont d'atténuation ou deux résistances en parallèle. Bon j'exagère un peu mais pas tant que cela. Ce n'est pas une critique c'est simplement une constatation. Je sais bien qu'un électronicien analogicien est une espèce en voie de disparition : elle n'est même pas protégée :) .

Sur cette partie francophone on voit majoritairement une utilisation d'avr (Atmega328p, atmega2560 et atmega32U4).
Généralement les gens achètent des clones vendus 10 fois moins cher que les cartes Arduino d'où ma remarque sur le prix de vente de la MKRVidor.
Sur ce forum on commence a voir des cartes basées sur des ARM.
Très peu de DUE (cortex M3 92 MHz), davantage de cartes basées sur le SamD21 (cortex M0 48 MHz) : Zero et série MKR.

Sinon presque à égalité avec les cartes basées sur des avr on constate un très gros intérêt pour les micros qui fournissent  Wifi  et  bluetooth et qui se programment comme si c'étaient des arduinos : ESP12 et ESP30.


Quote
L'équipe d'ARDUINO est semble t' il en train de préparer des outils permettant aux débutants de mettre en œuvre et d'interconnecter des briques pour le FPGA.. A voir !!
L'assemblage de briques sera plus dans l'optique des utilisateurs arduino. Mais il faudra des bibliothèques particulièrement bien fournies.

Il me semble que ce projet porte la patte "Intel". Intel s'était lancé dans l'activité microcontroleur et avait développé des micros et des cartes en collaboration avec Arduino (Galileo, Edison et Arduino 101). Sauf qu'il n'a pas réussi dans ce domaine et il a jeté l'éponge.  D'où je pense cette mise en avant des FPGA Altera qu'il venait d'absorber en solution de remplacement.

Si je ne me trompe pas ce sera Intel qui fournira les briques de base, d'un certain coté c'est plus rassurant.




al1fch

#5
Oct 04, 2018, 07:04 am Last Edit: Oct 04, 2018, 07:18 am by al1fch
Bonjour

Merci , ce tutoriel servira à ceux qui seraint intéressés par la carte.

Quote
L'équipe d'ARDUINO est semble t' il en train de préparer des outils permettant aux débutants de mettre en œuvre et d'interconnecter des briques pour le FPGA.. A voir !!
C'est ce que j'entrevois est un écosytème de 'shields virtuels' ou 'shields FPGA', de fonctionalités additionnelles sous forme de binaire (bitstream) appelable dans le sketch ino, voire de fonctionnalités  de 'haut niveau' assemblables avec un outil graphique Arduino ayant un ascpect graphique 'NodeRED'

Les source VHDL seront elles accessibles ?
Quelle version de Quartus permettra effectivement de faire évoluer ces sources  et d'obtenir un bitstream exploitable sur la carte ?

Ayant les centres d'intérêt courants des participants de ce forum je n'ai jamais ressenti le besoin ou l'envie  ces 8 dernières  années de remettre en service une belle carte Altera University Program avec son CPLD, son FPGA, ses entrées sorties PS2  et VGA !!

Si je devais aujourd'hui animer une initation FPGA j'opterai pour une carte  plus dépouillée et moins onéreuse pour Xilinx ou Altera.

Je ne prévois pas d'acheter une  carte MKRVidor

EDIT : je viens de lire la partie 2 du tutoriel
Des utilisateurs apprécieront la possibilité de 'faire son hardware perso ' !!
Je vois que l'éditeur schématique d'Altera existe toujours avec ses primitives TTL ou fonctionnelles.
Description claire de la procédure d'ensemble jusqu'au skectch Arduino qui charge le bitstream
Exemple montrant une interaction microcontrolleur-FPGA
Merci

philippe_at_sysemb

Un nouvel article sur la sortie DVI est disponible :
https://systemes-embarques.fr/wp/archives/generation-dune-trame-dvi-avec-un-fpga/

Je dois avouer être également très content que le site hackaday parle de mon travail :
https://hackaday.com/2018/10/14/flash-arduino-vidor-fpga-instructions-hit-france/

Je suis passé d'une moyenne de 10 visiteurs par jour, à 400 en quelques heures  :D

Philippe


philippe_at_sysemb

#7
Oct 17, 2018, 05:47 pm Last Edit: Oct 18, 2018, 08:45 am by philippe_at_sysemb

Go Up