Go Down

Topic: Diode de roue libre (Read 391 times) previous topic - next topic

Wally06

Bonjour,
Ma carte Uno contrôle un relais connecté à un petit moteur électrique. On m'avait conseillé de rajouter une diode entre le + et le - des bornes du moteur pour protéger la carte. Si je remplace ce moteur par un solénoide du type verrou électrique, cette diode est-elle encore nécessaire ? Je me pose la question car le moteur renvoie une tension inverse lorsque le courant est coupée puisqu'il continue de tourner, mais dans le cas d'un simple electro-aimant comme un verrou, il n'y a pas cet effet d'inertie.

kamill

Bonjour,

Oui, cette diode est nécessaire pour toutes les charges selfiques. Quand on coupe le courant sur une self il y a génération d'une tension inverse qui peut être très élevée (c'est le principe d'allumage des bougies automobile).

Wally06

Et donc, est-elle nécessaire pour ce type de verrou ? C'est un électro-aimant mais pas un moteur :




kamill

#3
Oct 12, 2018, 10:37 am Last Edit: Oct 12, 2018, 10:40 am by kamill
Oui, la diode est indispensable.
Diode indispensable pour la commande du relais et sur l'électro-aimant pour protéger le contact du relais.

Wally06


Christian_R

N'importe quel bobinage produit un courant indésirable inverse quand on coupe le courant qui l'alimente (Loi de Lentz), que ce soir un relais, un moteur, un transformateur, une gâche, un solénoïde, ou même une grande rallonge de câble non déroulée sur son touret.
Christian

Wally06

Merci pour ces précisions :)

Wally06

Actuellement j'alimente un verrou électrique et l'arduino (pin Vin) en parallèle avec un adaptateur AC/DC de 1A.

Mais si jamais je change pour un verrou qui nécessite plus de 1A, il me faudra un adaptateur délivrant plus d'un 1A et :

- Est-ce que je pourrais encore utiliser le même adaptateur pour alimenter l'arduino et le verrou en les branchant en parallèle ou il me faudra 2 alimentation séparées ?

- Jusqu'à 1A la diode 1N4007 est suffisante mais au-delà, qu'est-ce qui est conseillé ?

kamill

#8
Nov 10, 2018, 11:33 am Last Edit: Nov 10, 2018, 11:35 am by kamill
Bonjour,

Tu peux essayer, si tu as des problèmes de fonctionnement tu pourras toujours essayer d'ajouter un filtre sur l'alimentation de l'arduino, voire utiliser une autre alimentation.

Le courant qui passe dans la diode n'est pas le courant qui passe dans le verrou quand on le commande (la diode est en inverse donc bloquée dans cette phase), mais le courant inverse lors de l'ouverture du contact.
La 1N4007 peut supporter un courant pic de 30A donc devrait être suffisante.

Wally06

En effet c'est le courant inverse et je pensais que c'était 1A Max. Très bien merci !

kamill

Je me suis peut être mal exprimé, c'est le courant inverse du courant d'alimentation de la bobine, mais le courant direct dans la diode.

bricofoy

j'ajouterai que la diode de roue libre est même bien plus indispensable sur un solenoide que sur un moteur, les pics de courant inverse sont bien plus important
-tu savais que si tu passe le CD de windows à l'envers, tu entends une chanson satanique ?
-non, mais il y a pire : à l'endroit, ça l'installe !

hbachetti

Salut

Une 1N4007 est une diode de redressement, extrêmement lente.
2µs de temps de recouvrement inverse. C'est énorme.
4 ns pour une 1N4148.

Pour la commande de relais 5V ou 12V, la diode 1N4148 est idéale (100V, 200mA).

Je ne dis pas qu'une 1N4148 tiendrait dans ton application. Il faudrait en dire plus :
- tension d'alimentation ?
- résistance, inductance du solénoïde ?
- schéma de branchement ?

Je dirais que si le courant maximal est de 500mA, une diode MUR120 (200V, 1A) serait plus à l'aise.


@+
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

68tjs

Pour ceux qui veulent aller plus loin :
En physique rien ne se perd, rien ne crée, tout ce transforme.

Un bobinage sert à créer un champ magnétique, c'est le passage du courant qui créé ce champ magnétique --> première transformation.
A la coupure du courant il faut "évacuer" ce champ magnétique  --> deuxième transformation : magnétisme -> électricité.

Des études ont été menées par Ms Faraday et  Lentz. Lentz  a établi un théorème qui dit que quand on coupe brutalement le courant dans un bobinage il se créer une tension "qui tend à maintenir le courant".
Vu coté pratique : c'est pour évacuer l'énergie magnétique

Il a établi la formule suivante :
E = - L *(DI / DT)
Il faut noter que E peut atteindre de centaines ou des milliers de volts selon la valeur des paramètres.

Le problème à la coupure de la commande du bobinage n'est donc pas un problème de courant mais de tension.
En effet appliquer plusieurs centaines de volts sur un transistor bloqué provoque un arc électrique à l'intérieur qui détruit le transistor.


Je ne vais m'intéresser qu'au coté qualitatif des paramètres pour quasiment enfoncer des portes ouvertes tellement cela va paraitre évident.

1) Plus le bobinage est gros, plus son inductance est élevée et plus E sera élevée
2) Plus le courant de départ sera élevée plus la tension E sera élevée
3) Plus le courant sera coupé rapidement plus la tension E sera élevée.

Je reviens encore avec mes compromis et l'absence de règles générales -> tout dépend du contexte.
  • Un petit relais commandé avec un transistor pas trop rapide sera plus facile à traiter qu'un gros piloté par des MosFet rapides.
  • Plus le transistor sera rapide plus la diode devra être rapide.

C'est pourquoi vous voyez encore préconiser des 1N4007 (pas rapides) ou des petites 1N4148 (plus rapide mais faible puissance) et ce n'est pas systématiquement une erreur.

Ai-je des conseils à donner ?
  • Si vous ne voulez pas vous casser la tête prenez des diodes modernes et rapides comme celle proposée par hbachetti.
  • Si vous avez des 1N4007 en stock (ou des 1N4148) et que vous avez des petit relais (courant de commande de l'ordre de 100 mA) utilisez les.

Go Up