Go Down

Topic: calibrage YHDC SCT-013-030 (Read 216 times) previous topic - next topic

hppp

Bonjour à tous,

J'ai un problème ce soir, car je n'arrive pas à comprendre, comment calibrer mon capteur YHDC SCT-013-030.

J'ai bien vu les explications mais je n'arrive pas à comprendre comment calculer ce nombre, pour la librairie emon (emon1.current(1, 111.1);) : https://learn.openenergymonitor.org/electricity-monitoring/ctac/ct-and-ac-power-adaptor-installation-and-calibration-theory

J'ai comme montage :
1 x  33 Ohms à 5V sur arduino MKR
2 x 10k Ohm
1 x 10uF capa

Si des gens sont déjà arrivé à calculer la calibration, je suis preuneur.

désolé, pour cette question un peu bête je pense ...

Merci

hbachetti

#1
Oct 19, 2018, 08:50 am Last Edit: Oct 19, 2018, 09:07 am by hbachetti
Salut

Le mot calibration me semble inapproprié. Il s'agit d'un simple calcul.

Le transformateur produit 1V en sortie pour un courant à mesurer de 30A.
Il suffit de mesurer la tension produite et de faire une règle de 3.

Il me semble que ces capteurs sortent de l'alternatif, non ?

@+
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

al1fch

#2
Oct 19, 2018, 09:38 am Last Edit: Oct 19, 2018, 09:41 am by al1fch
Bonjour

Pour ce genre de besoin de calibration dans le software je mesure (multimetre en AC) la valeur du courant  dans une charge résistive conséquente (fer à repasser par exemple)

je corrige ensuite dans le sofware la mesure faite par le transformateur de courant.

Tension alternative; effectivement hbachetti mais hppp utilise à priori le montage à pont diviseur avec lequel une des bornes du transfo de courant est à 2,5V.... le soft gérant le calcul de la valeur efficace de la tension 'image' du courant

hbachetti

On va parler plutôt d'étalonnage.
Malgré la précision de 1% du capteur, la tension mesurée sera dépendante de le tension de référence de l'ADC.
Avec un ATMEGA328, la référence de 5V ou 3.3V dépendra de la précision du régulateur. La référence interne 1.1V est très peu précise. Dans tous les cas, il faudra procéder à un étalonnage.

Par contre hppp utilise un arduino MKR.
Je ne connais pas la MKR1000, mais le processeur offre plusieurs choix de tension de référence  (1V, 1.65V, 2.23V, externe).
Il y a de fortes chances qu'elles soient plus précises que celles d'un ATMEGA. A vérifier.
Mais un étalonnage avec un multimètre n'est pas inutile, au moins pour vérifier la validité du résultat.

Remarque : avec une tension de référence maxi de 2.23V, la pont diviseur aura certainement besoin de ... diviser plus.

Quote
le soft gérant le calcul de la valeur efficace
Absolument. Cela évitera une éventuelle question future de la part de hppp telle que :

Quote
Mon ADC mesure n'importe quoi. Les valeurs sont aléatoires.
Il est prévenu à l'avance.
 ;)

@+
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

kamill

Bonjour,

On va parler plutôt d'étalonnage.
Non l'étalonnage en terme métrologique c'est la vérification.
L'ajustage du gain ou le calcul et la mémorisation du coefficient c'est bien la calibration ou ajustage.

hbachetti

Niet.

En français l'étalonnage des instruments de mesure englobe la vérification ET l'ajustage (ou calibrage).
La calibration est un terme anglais qui veut dire étalonnage d'où une certaine confusion.

Mais à l'heure actuelle où tout s'anglicise, on va considérer que les deux sont valables.
Mais je préfère étalonnage quand même.

@+
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

kamill

Je persiste à dire que l'étalonnage ne modifie pas le gain ou le coefficient du système, mais je veux bien admettre qu'en langage courant étalonnage est plus ou moins équivalent à ajustage.

hbachetti

#7
Oct 20, 2018, 09:38 am Last Edit: Oct 20, 2018, 11:55 am by hbachetti
M***e alors, pepe n'étant plus là, on est bien obligé de le remplacer ... un peu  ;)

D'après le Vocabulaire international de métrologie (VIM) édition 2008, l'étalonnage est une « opération qui, dans des conditions spécifiées, établit en une première étape une relation entre les valeurs et les incertitudes de mesure associées qui sont fournies par des étalons et les indications correspondantes avec les incertitudes associées, puis utilise en une seconde étape cette information pour établir un résultat de mesure à partir d'une indication ».

En clair, cette opération consiste à mesurer la même grandeur avec l'équipement à étalonner et l'équipement étalon, et à comparer les indications des deux instruments, puis à exploiter les résultats de cette comparaison.

La seconde étape dont parle le VIM, consiste à exploiter les résultats de la première. Il peut s'agir de trois actions :
   la correction « manuelle » du résultat lu ;
   la vérification du matériel ;
   l'ajustage du matériel.

Source : WIKIPEDIA

Tous les ans lorsque nous récoltons les instruments de mesures dans mon entreprise pour les rendre conformes, nous parlons bien de campagne d'étalonnage. Et c'est une grande entreprise, avec beaucoup d'électroniciens.

On rencontre aussi l'anglicisme calibration. Le mot « calibrage » a un sens différent.

Donc, calibration (prononcer à l'anglaise) = étalonnage = comparaison + ajustage
étalonnage n'est pas équivalent à ajustage seulement.

@+
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

hbachetti

Tout cela ne nous dit pas où en est hppp.
Il cogite sur nos réponses ou il a oublié de cliquer sur "Receive Emails and Alerts" ?

@+
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

hppp

Hello, merci pour vos retours,

si, si, je suis là, mais pas à la maison ce weekend, donc pas eu le temps de mettre en application :/

Je vous tiens au courant,

merci encore

Go Up