Go Down

Topic: Réalisation d'un ballon sonde. (Read 1 time) previous topic - next topic

dherault

Bonjour à tous,

Élève de prepa, je profite de la fin d'année pour m'impliquer dans un projet qui me tient à coeur :

Nous souhaitons (nous sommes 3) réaliser un ballon sonde, capable de mesurer les concentrations de differents polluants dans l'air (NO2, O3, CO, SO2). Nous avons déjà acheté les capteurs, la construction du ballon n'est pas pour tout de suite : il faut d'abord s'occuper du systeme embarqué, ça va geeker severe.

Une bonne nouvelle pour commencer : Budget illimité (ça fait plaisir 8)).
Au passage j'indique que nous sommes ultra calé en programmation, mais que c'est notre premier projet d'elec.
Je décris rapidement le projet puis je pose ma question :

Grace aux capteurs, relever les concentrations des polluants revient à relever la résistance aux bornes d'un dipôle.
Question 1 : Arduino peut-il faire ça ?

Puis nous souhaiterions stocker ces relevés dans un fichier text, pour être traité plus tard.
Nous pensions utiliser ceci : http://www.cooking-hacks.com/index.php/shop/arduino/microsd-2gb-module-for-arduino.html

Mais notre ballon sonde doit pouvoir rester plusieurs mois en l'air sans intervention humaine. Mais alors comment savoir si une erreur se produit? La solution est ici : http://www.cooking-hacks.com/index.php/shop/arduino/arduino-gprs-module.html

Au niveau programme, l'idée serait de relever les fameuses résistances, plusieurs fois par jour, ET de les envoyer par SMS via le module GSM, juste pour vérifier qu'il n'y a pas de problème.
Ma deuxième question serait : Vu la configuration du module quadband, un seul Arduino UNO sera-t-il suffisant ou il serait preferable en prendre 2 ? Un pour le module SD et les capteurs, et un autre pour le module quadband, qui communique via un bus IIC (library wire).

Merci d'avance, si vous avez des idées ou des éléments de réponse tout est bienvenue!!!



B@tto

Salut !

1) Tout à fait, l'arduino étant équipée de pin analogique, tu peux mesurer des tensions, et donc par le biais d'un pont diviseur mesurer une résistance.

2) Je ne suis pas familier de ces modules, mais à vu de pif un seul suffira.

Par contre question : plusieurs mois en l'air = comment vous allez alimenter tout ça ? La consommation d'un atmega n'est pas négligeable ...

zoroastre

Yep!

Il y a déjà eue des projets de ce type :

genre : http://www.arduino.cc/cgi-bin/yabb2/YaBB.pl?num=1282491616/all
ou : http://missionduke.com/2010/11/arduino-space-balloon-project/

C'est un super projet ;)

La question de B@tto est pertinente pourtant. Va faloir mettre des panneaux solaires  XD

@+

Zoroastre.
Veuillez indiquer [RESOLU] dans l'entête du titre en éditant votre premier message ;)

dherault

Merci pour les infos!

Pour l'alim en l'air on pensait utiliser un kit solaire, le temps maxi en vol serait de 5 semaines en réalité :)
Au pire on réfléchira a ça des que le prototype au sol sera terminé, une alim de voiture peut faire l'affaire ou pas?

Et sinon le projet semble réalisable?

B@tto

Pour l'alim il faut faire les calculs ... dejà il faut déterminer la conso approximative du montage. Ensuite une batterie de voiture que crois que c'est environ 10 Ah, si on dit que ton montage consomme 50 mA, ça fait 200h d'autonomie :s

Après pour économiser il y a plusieurs options : mettre en sommeil le µC, utiliser un timer externe ...

Jean-François

#5
Jun 08, 2011, 06:03 pm Last Edit: Jun 09, 2011, 06:26 pm by Jean-François Reason: 1
Par alimentation de voiture je pense que c'est des panneaux solaire que l'on mets sur la plage arrière pour entretenir la batterie lors d'immobilisation prolongée... faut voir ce que ça débite.

Autrement, ce serait possible d'utiliser un atmega en standalone, qui ferait office de timer en bidouillant les fuses et en mettant un des timers en sommeille, en utilisant l'horloge interne, on peu consommer très peu, il serait utiliser pour les mesures et pour allumer le module d'émission que durant un court laps de temps.

45 jours ne font qu'un peu plus de 1000 heures, j'ai des lipo qui font 5000Ah 5000mAh sous 11,5V... si je ne me trompe pas le montage pourrait consommer 5 milliAmpères dans ce laps de temps avec cette batterie et elle doit faire environ 200-300 gr.

Quelle sera son altitude ?

Edit : erreur ma batterie est une 5000 mAh  ... autant pour moi  XD, donc seulement 100 heures avec une consommation de 50mA même pas suffisant pour alimenter l'Atmega en standalone pendant le mois  :smiley-sweat:
MacBook intel core 2 duo  os X snow Leopard 10.6
 eMac PPc G4  os X Leopard 10.5
powerbook G4 os X Leopard 10.5
imac PPC G3 os X Pa

dherault

Woo, je viens d'apprendre que je ne sais rien  =(

De toutes façon je pensais déjà allumer le mod GSM uniquement quand il sera nécessaire.
Je pense que le pb de l'alim n'est pas si compliqué que ça, surtout avec une poignée de profs d'elec derrière.

Mais je suis intéressé par la possibilité "d'allumer et d'éteindre" le µC pour économiser de l'énergie : en effet les mesures doivent être faites toutes les 5 heures, donc il n'est pas utile de laisser le système allumé entre ces laps de temps. Comment cela peut ce faire?

Jean-François

#7
Jun 08, 2011, 06:25 pm Last Edit: Jun 09, 2011, 08:54 am by Jean-François Reason: 1
Regarde ici :

Arduino, baisser la consommation possible ?

Comme régulateur de tension tu peux utiliser un MAX1658 comme indiqué dans le lien ci dessus.

Ton module serait commandé par une horloge temps réelle dont la consommation est de 50mA.(horloge avec sa propre batterie pour min 9 ans)


Me suis un peu trompé pour la capa de ma batterie..... j'ai édité le message au dessus  XD
MacBook intel core 2 duo  os X snow Leopard 10.6
 eMac PPc G4  os X Leopard 10.5
powerbook G4 os X Leopard 10.5
imac PPC G3 os X Pa

Super_Cinci

Comment cela peut ce faire?
Si tu dis que l'informatique ne vous fait pas peur, une simple petite lecture du datasheet de l'ATmel te dira tout! j'ai pas touché un µC depuis le 68HC11 il y a 15 ans, les datasheets n'ont pas changé, toujours dans le même ordre... en 2h tu auras toutes tes réponses, ne serait-ce que sur la page 2...

http://www.atmel.com/dyn/resources/prod_documents/doc2549.pdf, tout y est...

caco74

Bonjour ca tombe bien je suis un specialiste des ballons sonde et radiosondes. Concernant la chaine de vol je suis surpris : comment peut on envoyer en l air un ballon pour 5 semaines ?

Si c est un ballon il devrais etre gonflé sous helium ou hydrogène. Hors sa montée est inevitable. Suivant sa pression de gonflage il pourra monter jusqu'à' 30 000 mètres. Hors du fait de la pression atmoshérique nulle il eclatera ( car le ballon est pressurisé ).il faut penser à la descente donc parachute.
dans le cas d'un vol plus long on parle de drone autonome fortement reglementé en France.

dans le cas d un ballon la nacelle recueillant toute l electronique devra suporter les -60° qu'il regne à cette altitude. Pour un gonflage traditionnel ( 4 m3 ) la durée de vol avoisine les 2 heures.
Tous ballons lachés dans les airs doit respecter un cahier des charges severes ( dimensions materiaux ) et les ficelles egalement sont dimensionnées.
dans le cas de dimensions plus importantes celui ci doit faire l objet de declaration à l aviation civile et doit porter un reflecteur sur sa ligne de vol pour sa localisation par les radars.

Je ne veux pas troubler votre projet qui semble mal aiguillé mais il faut vraiment bien reflechir.
Meteofrance lache des radiosondes pour leur relevés météo qui ne "volent" que deux heures.
Lors des arrivées de la radioactivité en France de Fukushima la ville de Paris avait mit en l air une montgolfière attaché à un batiment  pour permettre ces mesure mais à des altitudes de l 'ordre de 80 mètres.

je suis là pour votre projet si vous souhaitez une aide de votre chaine de vol.

ojal


Une bonne nouvelle pour commencer : Budget illimité (ça fait plaisir 8)).


Si vous avez un budget illimité, je dois pouvoir faire quelque chose pour vous  $)

Go Up