Go Down

Topic: Existe-t-il des 'consultants' sur l'ecosysteme Arduino ? (Read 3 times) previous topic - next topic

Promete


Vous parlez de quel matériel pour 100€???

20 € l'arduino, 80 € la shield gprs... on y est plus ou moins.


7€ par mois c'est complètement transparent... Je ne comprends pas que cela conditionne un choix technique dans la fréquense de transmission des données...???

Cela ne conditionne pas la fréquence, cela conditionne tout simplement l'acte d'achat. Il y a des gens qui trouvent que 100 € par an en télécom c'est trop cher pour une station météo. Bien sûr, ils lâchent 100€ par mois en télécom, adsl, canal + à coté ; mais c'est pas pareil ;)
Dans l'absolu, l'agriculteur n'aiment pas dépenser et il préfère perdre 15 minutes par jour à aller relever manuellement son pluviomètre ; que 30 cents pour que ça se fasse automatiquement : parce qu'il ne valorise jamais son temps de travail !


Avez-vous reçu des propositions de consultants?

Pas de France (j'avais posé la même question sur le forum anglosaxon). N'y a-t-il que des hobbyistes en France ;) ?
Créateur de portails agro-climatiques

clmnt

Hello,
il se trouve que je suis électronicien de métier, j'utilise des Arduino en tant que hobbyiste, et parfois professionnellement quand c'est adapté. Je connais donc relativement bien les tenants & aboutissants de la plateforme. J'ai développé plusieurs projets sur cette base, et également réalisé plusieurs cartes custom, c'est à dire qui se programment "comme une arduino", mais dont le hw a été taillé sur mesure pour intégrer l'électronique nécessaire aux capteurs/actionneurs, connectique, etc spécifique à chaque application.

Ce que je retiens de la description de ton problème initial, c'est que vous n'avez pas d'électronicien en interne, et il semblerait que ce n'est pas prévu de recruter ce genre de compétences. Sur la base de ce constat, voici quelques remarques:
- si parmi les développeurs que vous avez en interne, il y en a qui sont suffisamment curieux pour "se mettre à l'électronique", au moins le strict minimum nécessaire pour appréhender/faire fonctionner une arduino, ce peut être une bonne approche ;
- si vous souhaitez éviter cette démarche, voire gagner du temps, il peut etre intéressant de trouver des presta/sous traitant à même de vous fournir du hardware adapté à votre cahier des charges.

Dans le premier cas, je dirais que c'est effectivement accessible/faisable, mais avec tout de même plusieurs "risques" :
- en utilisant des éléments COTS, tu peux prototyper rapidement, mais même si certains vendent à leurs clients finaux des devkits installés à l'arrache dans des boitiers (vu de mes propres yeux...), ce n'est pas une solution très fiable, ni, assez rapidement, très rentable (il y a pas mal d'économies faisable sur le hard, le montage, etc, à développer sa propre solution custom.
- ce n'est pas évident non plus que ces personnes soient rapidement opérationnelles, voire ne passent pas un temps fou sur des problèmes qu'un "expert" traiterait efficacement.

Dans le deuxième cas, la question est de savoir quel niveau d'autonomie/déléguation vous souhaitez donner à ce presta/sous traitant. Il est envisageable d'avoir de l'aide pour faire une préétude, voire un Proof of Concept, pour bien détailler le besoin, ou bien seulement en dépannage/conseil ponctuel. Il est possible aussi de confier l'étude complète de la chose pour obtenir un hard+API&autre pour que vos softeux puissent se concentrer uniquement sur l'aspect purement applicatif. Naturellement, l'ampleur/le budget de ces différentes approches n'est pas la meme...

Quoi qu'il en soit, je trouve ca fun comme domaine d'activité, et je suis dispo si tu veux qu'on en discute de plus près, pour faire ensemble un bout de la préétude.

Promete

Ouf,
Enfin un discours pro ;)

Effectivement, si on est tous ingénieurs avec de bonnes bases en électricité, on n'a pas l'expérience et le temps de se mettre à faire du hard ; notre métier c'est le soft, le traitement de données et le conseil agronomique...

Par ailleurs, en tant que directeur, je sais très bien qu'il me coûterait bien plus cher de les payer à "bidouiller" du hard, plutôt de confier cette partie à une personne compétente.

Par contre, on sait très bien ce qu'est la gestion de projet, avec parties en interne et parties externalisées. (Notre DSI était directeur de projet dans une très très grosse SSII, jusqu'à 70 développeurs sous ses ordres directs, budgets en dizaines de millions...) On a donc commencé à lister / prioriser les exigences liées au projet (fonctionnelles, pérennité, performance, sécurité,...).

Notre objectif est déjà de faire un proto fonctionnel pour les premières fonctionnalités d'ici fin septembre. Pour cette partie, on pense se baser sur du hard standard type seeeduino stalker par exemple. Cela nous permettra de nous faire une idée et de sonder un peu le marché.

Enfin, je vous confirme qu'il est possible d'obtenir des aides pour ce type de sous-traitance. il existe par exemple l'Aide à la Faisabilité Technologique. On est en cours de montage du dossier. Cela nous permettra de sous-traiter une bonne partie du projet. Dans notre cas cela sera effectivement la conception d'une carte hard spécifique.

Ce type d'aide est même assez tordu : l'aide est 'plafonnée' par le montant des dépenses externes. Ainsi, si on recrute quelqu'un pour le faire, on n'a pas d'aide, par contre si on le sous-traite : si ! (peu importe à qui, donc au lieu de lutter contre le chômage, la région préfère nous subventionner à sous-traiter... par exemple en Chine ;) Nos décideurs sont vraiment des tâches ; des règles vraiment débiles qui favorisent l'envoi direct d'impôts français n'importe où.)

Concrètement le ratio implicite est environ de 66% en externe et 34% en interne.

Cdt,
Edouard
Créateur de portails agro-climatiques

clmnt

A propos du choix d'internaliser/externaliser, de s'approprier un ensemble de compétences ou pas, c'est quelque part un choix stratégique. Ce n'est certainement pas à moi de te dire quelle est la meilleure approche pour votre entreprise ; par contre, je peux te donner des infos complémentaires sur les tenants & aboutissants de telle ou telle approche.

Pour préciser, il me semble effectivement intéressant de se tourner vers de la presta externe pour faire des développements de quelque chose dans l'univers Arduino, si vous estimez qu'il n'y a pas "de place" pour intégrer ce genre de compétences. D'une part parce que c'est une très bonne plateforme pour faire du prototypage rapide. D'autre part parce que même si vous faites appel à de la prestation pour gagner du temps et acheter de l'expertise, le résultat du développement, et même ce qui se passe tout au long du projet, sera potentiellement plus accessible & transférable vers vos propres équipes internes si c'est sur une base Arduino.

Ce que je veux dire par là, c'est qu'une fois que vous aurez été aidés pour choisir le bon ensemble de shields & autres, voire qu'une carte custom aura été développée, le tout accompagné des bouts de code requis & de la documentation nécessaire (bref, tous les éléments d'un proof of concept digne de ce nom), si tout cela repose sur une technologie un peu obscure/arcanique, eh bien vous serez pieds & poings liés avec le prestataire, ou globalement pas bien avancés.
Ce pourrait être assez différent si vous faites le choix de vous placer dans le petit monde arduino, vu l'étendue et la facilité d'accès de cette plateforme... Même si, comme tu as pu le voir, son pedigree reste très hobbyiste. Bon, on sait tous les deux qu'une PME se doit d'être flexible, et ne pas faire la fine bouche -ou pour le dire autrement: être plus intelligent que ceux qui ont les moyens de se cantonner à un rapide examen de brochures pimpantes, et à se fier à une facture très élevée pour juger de la qualité du travail fourni- quand il s'agit de trouver des moyens d'arriver à ses fins.
En poussant le raisonnement un peu loin, ce pourrait même être un argument commercial vis à vis de vos clients: vous achetez l'expertise hw, vous fournissez l'expertise sw&intégration, mais le client final, lui, pourrait voir un intérêt à pouvoir ajuster tel ou tel paramètre, à voir votre solution comme plus qu'une boite noire qu'on lui impose. En somme, la force de la plateforme, son coté open hardware peut s'appliquer à tous les étages: c'est un produit COTS par certains aspects (plug'n prototype), et c'est aussi un excellent point de départ pour s'approprier les choses plus en profondeur.

Bref ; ce qu'il vous faut coté organisation de projet, c'est:
- quelqu'un qui puisse rapidement/efficacement assister le lancement du premier proto & permette la réalisation d'un proof of concept en temps et en heure ;
- faire en sorte que vos personnels internes s'investissent dans le projet, puissent récupérer/s'approprier le plus possible les éléments du projet ;

Pour ce qui est du contenu, je n'ai jamais travaillé avec cette carte précisément, mais le premier survol donne une idée assez positive. Il faudrait se plonger dans les détails pour se faire une idée plus précise... et c'est de toute facon pas évident de donner un avis fondé sans en savoir un peu plus sur vos contraintes, exigences, etc. Je dirais même que ce serait faire les choses à l'envers que de dire "si je prends cette carte, est ce que ca colle à mon application ?". Il faut plutot approcher le problème de la sorte "voici mon application -tel aspect indispensable, tel autre souhaitable, tel autre cherry-on-ze-cake,... Quelle(s) carte(s)/système(s) correspond(ent) ?".

Sympa en tout cas s'il existe des dispositifs (aussi mal foutus soient-ils !) pour soutenir ce genre de démarche. Va falloir que je songe sérieusement à monter une structure, moi :P Quoi qu'il en soit, même pour simplement défricher, je suis à dispo aussi en privé (si tu préfères commencer à discuter des détails de ton application dans ce genre de contexte).

ojal


Go Up