Pages: [1] 2 3   Go Down
Author Topic: Existe-t-il des 'consultants' sur l'ecosysteme Arduino ?  (Read 2984 times)
0 Members and 1 Guest are viewing this topic.
Narbonne, France
Offline Offline
Newbie
*
Karma: 0
Posts: 19
View Profile
WWW
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Bonjour à tous,

Ma société souhaite développer son propre système d'acquisition de données (divers capteurs météo) et de transmission vers notre serveur.

J'ai besoin d'évaluer si l'ecosystème Arduino est capable de répondre à notre cahier des charges.

Existe-t-il des sociétés de référence en France ou des acteurs reconnus qui pourraient se pencher sur notre problématique et nous mettre sur les rails ?

(Ma problématique est de ne pas 'polluer' le forum avec 36 posts passant un à un chacun de nos pre-requis, mais si un volontaire veut s'y coller, je suis également preneur.)

Merci d'avance,
Edouard
Logged

Créateur de portails agro-climatiques

Offline Offline
Newbie
*
Karma: 0
Posts: 34
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Bonjour Promete!

Je peux répondre à la moitié de tes questions. Premièrement, Arduino est très complet. On peut avoir aussi bien des capteurs de pression que des capteurs de température connecté à la carte Arduino. Pour ce qui est de la collecte d'information pour les renvoyer sur un serveur, il existe des cartes spéciales Arduino (ou shield en jargon) qui permettent d'être connecté sur un serveur. (Voir les shield ethernet Arduino.) Après cela, il ne manque qu'un peu de programmation à faire à partir du logiciel d'Arduino pour le rendre fonctionnel. Arduino se prête à beaucoup d'utilisations. Deuxièmement, ne vivant pas en France, je ne connais pas beaucoup de personnes pouvant t'aider sur le côté ''conseiller''.

Si tu as d'autres questions, je suis là!

VC
Logged

Celtic Kingdom
Offline Offline
Sr. Member
****
Karma: 2
Posts: 455
hard oui no!!!
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Bonjour Promete,

(...)
(Ma problématique est de ne pas 'polluer' le forum avec 36 posts passant un à un chacun de nos pre-requis, mais si un volontaire veut s'y coller, je suis également preneur.)
(...)
C'est peut-être l'heure tardive mais qu'entends tu par "passer un à un vos pré-requis" ?
Te dire si, en fonction de ce que vous voulez mesurer, c'est possible et avec quel capteur / comment l'utiliser avec l'Arduino ?

Note : Il y a pas mal de projets question météo et Arduino. C'est assez richement documenté sur le web. Mais peut-être avez-vous des mesures "spéciales" à réaliser (?).
Logged

Narbonne, France
Offline Offline
Newbie
*
Karma: 0
Posts: 19
View Profile
WWW
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Merci à tous deux pour votre retour.

Coté technique, je commence à bien 'intellectualiser' le concept des cartes arduino et des shields qu'on y rajoute dessus. Je viens plutôt de la programmation web, donc le C n'est pas ma tasse de thé, mais j'arrive tout de même à lire les codes d'exemple et cela me semble abordable. Il y a de vrai développeurs chez nous qui eux sauront sans problème développer l'applicatif. Par contre, pas d'électronicien pour l'instant. C'est donc plus sur le matériel que je me pose des questions.

Par exemple coté technique, une question toute bête : j'ai cru voir que les shields et la carte sont interconnectées (dans le cas de la UNO) via les deux lignes de connecteurs noirs en haut et bas de la carte. Peut-on ajouter infiniment des shields sur la UNO, comment se fait la transmission entre la carte et les shields et n'est-t-on pas limité à un certain stade (interaction d'une shield intercalée entre la carte et la/les autres shields) ?

Globalement, on a effectivement besoin de réaliser des mesures sur un nombre varié de capteurs : température, hygrométrie, pluviométrie, vent, radiation solaire, humidité du sol, humectation,... Rien de très exotique non plus. Par contre, on travaille avec une clientèle pointue, qui privilégiera donc des capteurs haut de gamme (j'ai été sur le site de libellium et leur intégration waspmote 'agriculture' est intéressante mais basées que sur des capteurs bas de gamme, donc pas applicable pour nous).

Coté transmission, on veut pouvoir offrir le choix à nos clients : gprs, ethernet ou wifi suivant si le site est à proximité ou non d'une ligne ADSL. Il semble exister des shields pour tout ça. Est-t-il commun (et aisé) de prévoir dans l'applicatif de la carte arduino les différents cas et qu'elle utilise telle ou telle méthode en fonction de la shield qui est présente (détection automatique) ?

On aurait également besoin de pouvoir interagir avec l'environnement de la carte (relais pour piloter des pompes, vannes,...). Il semble exister des shields pour ce type d'application. Peut on les intercaler (en option) entre la carte et la shield 'modem' ?

De plus, certains capteurs ont des fois besoins d'être à une certaine distance de la carte (humidité du sol au milieu du champ) sans qu'il soit facile de tirer un câble (passage d'outils tranchant type charrue,...). Peut on, en plus, rajouter une shield Xbee de part et d'autre? Faut-t-il du coup prévoir une carte arduino juste pour le capteur déporté ou les modules Xbee peuvent fonctionner de façon autonome (ou avec une carte 'simplifiée') ?

Enfin, je me pose des questions coté 'autonomie'. c'est à dire mémoire et consommation électrique. Tous ces capteurs ne risquent-t-ils pas de dépasser la mémoire intrinsèque d'une UNO. Faut-t-il prévoir une shield supplémentaire ?
La UNO est-t-elle gourmande en électricité ? Quelqu'un a-t-il une expérience dans ce type de configuration, existe-t-il des shields 'régulateur de tension pour panneau solaire et batterie' ?

Voilà, en simplifié, ce que serait notre cahier des charges. je me suis penché sur la rédaction entre les deux posts et j'ai déjà plus de 10 pages... Mais cela vous donne une idée de notre problématique,... et du niveau d'où je pars  smiley-wink

Encore merci,
Edouard
Logged

Créateur de portails agro-climatiques

Cergy
Offline Offline
Full Member
***
Karma: 0
Posts: 137
View Profile
WWW
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Je pense qu'il faut garder à l'esprit qu'un shield, que ce soit celui de l'Arduino ou ceux qui s'y accrochent, existent pour faire du prototypage.
Donc si tu pars sur un produit commercialisé, il faudra quitter ce mode d'exploitation et partir sur un mode basé sur un ATMega.
Dans la pratique, au niveau du soft, ça ne change rien: l'ATMega que tu programmes sur l'Arduino peut être réupérée telle quelle et placée en mode stand alone sur un PCB.
Ca change par contre énormément l'approche hard:
- au niveau du cout, largement inférieur si tu travailles avec l'ATMega plutôt qu'avec une UNO
- au niveau de la finition: vendre des shields empilées ne fait pas très pro, et tu risques de te retrouver avec des potentiels pb de tenue dans le temps
- au niveau des possibilités offertes: tu n'es plus limité aux shields existants sur le marché (bien qu'il y en ait pas mal) mais tous les capteurs nu peuvent être mis en oeuvre.
- au niveau de la conso générale de tes produits: tu ne mets en oeuvre que ce qui t'intéresse (ce qui évite d'avoir a alimenter des parties hard inutilisées)

Une pratique intermédiaire entre le "tout shield" et le "tout développé en interne" peut être de développer tes propres shields qui seraient le coeur de tes systèmes (des ATMega328 en stand alone avec un connecteur I2C, SPI par exemple), puis d'y brancher des shields dédiés déjà développés (modules Xbee, capteurs ...)


Côté technique, pour répondre à ta question sur l'empilement des shields, ça dépend de pas mal de facteurs.
Si les shields empilés fonctionnent en SPI, tu peux en empiler plusieurs (8 abonnés max de mémoire)
Si les shields empilés fonctionnent de manière conventionnelle (lecture/écriture directe sur les ports), je ne peux te répondre: je n'en utilise pas, mais je doute que ce soit possible de mettre en oeuvre plusieurs shields utilisants les mêmes ports de l'Arduino sans multiplexage ...
Certains shields permettent d'ailleurs d'augmenter le nombres d'entrées sorties, comme celle-ci





Logged

Tous les jours, je roule en Electrique
Arretons de polluer !

Moi & mon Ardu

Narbonne, France
Offline Offline
Newbie
*
Karma: 0
Posts: 19
View Profile
WWW
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Merci pour ce retour.

Si je comprends bien, arduino uno + shields restent plutôt du coté prototypage ; sa propre carte pour une phase plus commerciale du projet.
Je comprends donc mieux le nombre hallucinant de designs différents qu'on trouve sur le net...

Connais tu des boites spécialisées dans l'étude et la réalisation de  ce type de cartes (quand j'aurais finalisé notre cahier des charges) ?

Merci.
Logged

Créateur de portails agro-climatiques

Offline Offline
Full Member
***
Karma: 0
Posts: 224
View Profile
WWW
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Bonjour,

Je partage pleinement l'avis de Vincelge, Arduino est un outil de développement et sert dans les phases de prototypage. Si l'amateur se contentera d'un prototype (plutôt pas mal pour un proto...) le professionnel ira plus loin et créera sa carte électronique une fois la solution validée.

Au niveau logiciel, l'empreinte mémoire d'Arduino est relativement importante comparé à ce qu'on peut faire en langage C avec des bibliothèques de fonctions maison. Pour tout ce que tu veux faire, je ne pense pas me tromper en disant que le logiciel ne logera pas dans un Atmega328, exit donc l'Arduino Uno. Mine de rien le projet est relativement conséquent et j'imagine quelques composants logiciels : pile de communication, envoi de données via module GSM/GPRS, stockage de données, etc... Les joies de l'embarqué smiley-lol

++
Logged


Celtic Kingdom
Offline Offline
Sr. Member
****
Karma: 2
Posts: 455
hard oui no!!!
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Je plussoie dans le fait que la plateforme Arduino est avant tout destiné au prototypage/développement. Mais pas trop adapté pour la commercialisation, surtout industrielle.

Et il est aussi bon de signaler qu'ici nous sommes sur un forum d'entraide communautaire basé sur l'idée de partage de solutions libres entre hobbyistes/passionnés. L'idée de commercialisation, même si cela a déjà été évoqué lors de discussions (essentiellement pour des questions légales), n'est pas dans notre optique je pense.

Surtout que _j'imagine ne pas être le seul_ nous connaissons des personnes pour qui c'est le métier de développer des solutions professionnelles/commerciales dans le domaine (artisans, BE, etc.) et que donc nous n'allons pas dans l'intention de marcher sur leurs plates bandes.
Logged

Narbonne, France
Offline Offline
Newbie
*
Karma: 0
Posts: 19
View Profile
WWW
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Merci pour les confirmations.

En ce qui concerne le conflit communautaire / commercial ; je me permets de relever le coté bien franco-français de la remarque d'ekaki. Y'a bien qu'en France qu'il ne faut pas parler de pognon. A croire que les hobbyistes vivent d'amour et d'eau fraiche... Je pense que tu as tout faut : c'est également grâce à des sociétés qui valorisent les travaux d'une communauté que cela lui apporte reconnaissance, crédibilité et financement. C'est un écosystème : les hobbyistes apportent aux pro, qui ont les moyens d'apporter aux hobbyistes en retour (conférences, sponsoring,...)

Coté logiciel on travail sur Drupal dans ma boite, c'est un cms pour faire des sites web. C'est open source, plus de 7000 modules gratuits, etc... Il n'empêche que les sites de Rue89, Figaro, la Maison Blanche, France24, The Economist,... ne sont pas fait par des hobbyistes, mais bien par des pros qui en retour contribuent avec des modules de haute qualité, des use cases, des manuels, (le debuggage des modules faits à l'arrache par les amateurs ;-)... y'a rien d'antagoniste !

Pour ce qui est de la 'concurrence déloyale', je crois que le sujet de mon post est on ne peut plus clair : je recherche un consultant. J'ai jamais demandé à des amateurs de me développer gratos un projet commercial ; je ne leur demande pas non plus de concurrencer ceux dont c'est le métier.

As tu des sociétés à me recommander donc ?
Logged

Créateur de portails agro-climatiques

Celtic Kingdom
Offline Offline
Sr. Member
****
Karma: 2
Posts: 455
hard oui no!!!
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

(...)
En ce qui concerne le conflit communautaire / commercial ; je me permets de relever le coté bien franco-français de la remarque d'ekaki. Y'a bien qu'en France qu'il ne faut pas parler de pognon. A croire que les hobbyistes vivent d'amour et d'eau fraiche... Je pense que tu as tout faut : c'est également grâce à des sociétés qui valorisent les travaux d'une communauté que cela lui apporte reconnaissance, crédibilité et financement. C'est un écosystème : les hobbyistes apportent aux pro, qui ont les moyens d'apporter aux hobbyistes en retour (conférences, sponsoring,...)
(...)
Bien !

(...)
As tu des sociétés à me recommander donc ?
Juste en 5mn de recherche, dans le forum :
-> Arduino et travail
Mais en France il me semble qu'il y a aussi le CCI / Maison de l’Artisanat locale afin de se mettre en relation avec les BE/artisans.
Logged

Offline Offline
Full Member
***
Karma: 0
Posts: 217
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

L'idée de commercialisation, même si cela a déjà été évoqué lors de discussions (essentiellement pour des questions légales), n'est pas dans notre optique je pense.

Pour quelles raisons un projet qui a comme objectif une commercialisation ne pourrait-il pas être débattu ici???
A partir du moment ou le projet respecte les conditions de licence ARDUINO, je ne vois pas ou il y aurait un problème...
La licence ARDUINO n'est pas une licence réservée aux hackers ou hobbyistes/passionnés...

Personnellement, je suis favorable à cette discussion...  smiley
Logged

Celtic Kingdom
Offline Offline
Sr. Member
****
Karma: 2
Posts: 455
hard oui no!!!
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Pour quelles raisons un projet qui a comme objectif une commercialisation ne pourrait-il pas être débattu ici???
A partir du moment ou le projet respecte les conditions de licence ARDUINO, je ne vois pas ou il y aurait un problème...
La licence ARDUINO n'est pas une licence réservée aux hackers ou hobbyistes/passionnés...

Personnellement, je suis favorable à cette discussion...  smiley
Loin de moi la prétention d'imposer une quelconque censure ^.^
Désolé si cela a été interprété ainsi, je voulais just dire par là que l'idée de commercialisation n'était à priori pas notre objectif premier ici, à la base.
Tout en sachant que certains membres ici y pensent, à priori sérieusement (cf. le lien vers la discussion que j'ai mis).
Donc je trouvais logique de le préciser à Promete, afin qu'il puisse faire la part des choses.
Logged

Offline Offline
Full Member
***
Karma: 0
Posts: 217
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Pour tout ce que tu veux faire, je ne pense pas me tromper en disant que le logiciel ne logera pas dans un Atmega328, exit donc l'Arduino Uno.
Tu sembles affirmatif sur le fait que le UNO ne puisse répondre au besoin... Tu as peut être raison...?
Sur quels critères doit-on s'appuyer pour faire ce genre de dimensionnement?

Je suis étonné de voir qu'un UNO, capable d'assurer l'asservissement de vol d'un drone aérien ne serait pas capable de faire un peu d'acquisition et routage de données... Surtout que j'imagine que la fréquence des acquisitions ne va pas être élevée?
Logged

Offline Offline
Full Member
***
Karma: 0
Posts: 224
View Profile
WWW
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Pour pouvoir être affirmatif il faudrait avoir beaucoup plus de billes. Pour ma supposition, je me base sur mon expérience. Je bosse sur une plateforme similaire, en terme d'architecture, à ce que fait ou veux faire Promete.

Dans le cas du système d'acquisition de données météo, il faudra gérer la communication avec les capteurs, stocker les mesures avant de les transmettre, etc... Tout dépend du volume de données, de la fréquence des acquisitions, du nombre de capteurs, etc...

Au sujet des consultants, je ne pense pas qu'il y en ait beaucoup à être "spécialiste Arduino", mais en élargissant aux consultants en informatique industrielle / systèmes temps réel tu devrais trouver ton bonheur. Outre la CCI, tu peux peut-être te renseigner auprès de réseaux comme le Réseau Entreprendre. Le plus souvent ils sont en relations avec des consultants ou bureaux d'études.
Logged


Forum Moderator
Geneva
Offline Offline
Faraday Member
*****
Karma: 30
Posts: 3227
Yoplait... le pt'it suisse
View Profile
WWW
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Ce qui est important, c'est de savoir où est fait le traitement de la mesure.

Si c'est l'Arduino qui s'en charge, il faudra dimensionner le besoin.

Si c'est un pc distant je ne pense pas que cela pose vraiment un problème.

Autrement un solution pourrait être d'accoupler deux Arduino, un pour l'acquisition et l'autre pour le traitement.
Logged

MacBook intel core 2 duo  os X snow Leopard 10.6<br/> eMac PPc G4  os X Leopard 10.5<br/>powerbook G4 os X Leopard 10.5
imac PPC G3 os X Pa

Pages: [1] 2 3   Go Up
Jump to: