Go Down

Topic: pilotage pour bobine (Read 5 times) previous topic - next topic

Jean-François


J'aimerais commander un bobine avec un oscillateur par le biais d'un mosfet ou d'un triac, volontairement je ne rentre pas trop dans les détails....

Consommation estimée de la bobine 3 Ampères, mais prenons 10 Ampères pour avoir un peu de jus...

J'ai deux montages différents qui devraient fonctionner, un pour du courant continu et l'autre pour de l'alternatif, les deux commanderaient la bobine en 12 Volts. le continu serait alimenté par un batterie 12 Volts, l'alternatif serait alimenté par le secteur (220V).

Je reviendrai sur la partie en amont du montage, mais ce qui m'intéresse pour le moment c'est la partie qui pilote directement la bobine.

La fréquence serait d'environ 20 kHz... mais sera réglable par la suite.

Pour le continu, je pense utiliser un mosfet, pour l'alternatif un triac.


J'ai déjà pas mal de soucis à comprendre les transistors... alors les mosfets  :smiley-mr-green:


J'en viens donc à mes questions :

Est-il possible d'attaquer directement un mosfet comme indiqué sur ce croquis ou faut-il mettre un résistance :



Comme ce serait pour commander un bobine, il faudrait mettre une diode de roue libre (quel type ? ), ou un condensateur pourrait il aller, dans les allumage conventionnel d'automobiles, c'était un condensateur qui évitait l'étincelle entre les rupteurs et permettait une rupture franche, serait-ce possible avec un condensateur ?

Est ce qu'un mosfet IRLZ44N ou IRF 9Z24N ferait l'affaire ?


le triac serait commandé par l'intermediaire d'un optotriac, un moc3020 ferait-il l'affaire ?

Pour le triac est-ce qu'un BT 139 800G ferait-il l'affaire ?

Pas mal de questions....  XD



MacBook intel core 2 duo  os X snow Leopard 10.6
 eMac PPc G4  os X Leopard 10.5
powerbook G4 os X Leopard 10.5
imac PPC G3 os X Pa

Artouste

#1
Oct 10, 2011, 09:20 pm Last Edit: Oct 10, 2011, 09:26 pm by Jean-François Reason: 1
bonsoir
oui un mosfet (N là) peut être simplement commandé comme ça par une sortie , ...mais pas toujours aussi simplement.  :smiley-mr-green:
et pour les triac comandé par un un optotriac, ça dépend de ce que le triac alimente et si l'optotriac  doit etre un zerocrossing (commutation franche par passage à 0) ou pas (détection sur un point du sinus.)

encore pleins de questions, avant réponses un peu plus cadrées/dirigées  !  :smiley-mr-green:



Jean-François

Le triac devrait commander du 12 Volts non redressé, provenant d'un transfo 220V-12V.

Pour l'optotriac, il faut que je puisse le commander avec un 5V continu, à une fréquence de 20kHz.
MacBook intel core 2 duo  os X snow Leopard 10.6
 eMac PPc G4  os X Leopard 10.5
powerbook G4 os X Leopard 10.5
imac PPC G3 os X Pa

Super_Cinci

Salut,

Je n'ai pas bien saisi ce que tu souhaites faire, et c'est là qu'il va falloir quelques détails. Car si j'ai bien compris, tu as un mosfet qui va faire jouer une bobine de 3A à 20KHz (une bobine d'allumage de voiture, c'est ça?). Là, tu joues gros, car à cette fréquence, la bobine ne va pas consommer un courant continu sur les 25µs de commutation, mais plutôt un courant en triangle, et au moment où tu ouvres ton mosfet (OFF), tu auras des pics de tension assez importants (sur une vieille voiture comme ma super5, ça monte à 200V au primaire), avec des oscillations dues aux capas internes du mosfet, d'autant plus si tu rajoutes un condo. De plus, la grille se couplera avec le drain, car il y a une petite capa drain-grille (CDG) qui des fois n'est pas négligeable... une résistance de 470 ohms pour commencer n'est pas de trop.

Pour ton optotriac, en entrée, c'est une led, donc pas de souci, mais saches que le triac ne s'ouvrira qu'au passage à 0 du courant, donc on est bien loin du 20KHz de commande, et un triac possède des temps de commutation trop longs pour être dans les temps à 20KHz...

Je ne cherches pas à te décourager, mais ayant récemment joué avec des mosfet à quelques ampères, j'ai eu beaucoup de mauvaises surprises par rapport à mes jolis schémas sur papier...

al1fch

#4
Oct 11, 2011, 11:34 am Last Edit: Oct 11, 2011, 11:45 am by al1fch Reason: 1
Bonjour

Avec un 'cahier des charges' aussi vaste il est impossible de donner des réponses précises !

Ce qui manque surtout ce sont des indications sur la bobine qui joue içi un rôle déterminant:
L ? R ? circuit magnétique (air ? métal ? saturé ? secondaire ? ...)
Beaucoup de choses dépendent de ce qui advient de l'énergie magnétique acquise par la bobine.

Quelques remarques :
-IRFZ924N , c'est un canal P , donc inadapté au schéma proposé.
-IRLZ44N, pourquoi pas, canal N, pilotable en 5V ... sous réserve qu'on lui charge et décharge correctement sa capacité Grille-Source élevée (1,7 nF). Selon l'environnement il peut être nécessaire d'ajouter sur la grille un ou deux composants de protection. (R, C, zener... ça dépend)
-diode de roue libre : diode rapide (pas une 1N4001 !) , Imax au moins le double du courant maxi dans la bobine.


Jean-François

#5
Oct 11, 2011, 07:05 pm Last Edit: Oct 11, 2011, 07:39 pm by Jean-François Reason: 1
Pour la bobine, elle est de type "Ruhmkorff", 1.3 à 1.5 ? pour le primaire, 5 à 7 k? pour le secondaire, masse commune et noyau composé de plaques de fer....

MacBook intel core 2 duo  os X snow Leopard 10.6
 eMac PPc G4  os X Leopard 10.5
powerbook G4 os X Leopard 10.5
imac PPC G3 os X Pa

al1fch

C'est une bobine très spéciale !!
Les phénomènes (oscillations amorties....arc électrique au secondaire?..) demandent un savoir faire particulier.... je cale !
Il faudrait peut être aller voire du côté de l'allumage électronique.

fdufnews

Quote
Pour la bobine, elle est de type "Ruhmkorff"

On peut assimiler ça à une bobine d'allumage de voiture.
SI tu googles avec "schéma allumage électronique transistorisé" je pense que tu devrais trouver ton bonheur

Jean-François

#8
Oct 11, 2011, 09:23 pm Last Edit: Oct 11, 2011, 09:36 pm by Jean-François Reason: 1
Oui, c'est effectivement un bobine d'allumage... mais ne voulant pas donner d'idée pour d'autres montages moins... recommandables, je ne voulais pas donner une description trop précise dans ce sens.

Je poste dans un moment un schéma que j'ai trouvé.

C'est bête, mais je n'avais pas pensé à faire une recherche dans ce sens... et pourtant des allumages de moteurs à essence, j'en ais vu à la pelle  XD
MacBook intel core 2 duo  os X snow Leopard 10.6
 eMac PPc G4  os X Leopard 10.5
powerbook G4 os X Leopard 10.5
imac PPC G3 os X Pa

Jean-François

#9
Oct 11, 2011, 09:34 pm Last Edit: Oct 11, 2011, 09:45 pm by Jean-François Reason: 1
Le schéma :




Les composants :




Le tipon :



source

Est ce que je peux attaquer l'entrée "rupteur" directement par mon oscillateur, ou faut-il que je rajoute un transistor ?


L'oscillateur est sous 5V... donc le transistor est obligatoire.
Est ce qu'un N2222 ou un BC547 peut faire l'affaire ?
Est ce que le BUX37 peut être remplacer par un IRLZ44N ?

MacBook intel core 2 duo  os X snow Leopard 10.6
 eMac PPc G4  os X Leopard 10.5
powerbook G4 os X Leopard 10.5
imac PPC G3 os X Pa

fdufnews

Quote
Est ce que je peux attaquer l'entrée "rupteur" directement par mon oscillateur, ou faut-il que je rajoute un transistor ?

L'oscillateur est sous 5V... donc le transistor est obligatoire.
Est ce qu'un N2222 ou un BC547 peut faire l'affaire ?

Le transistor est obligatoire aussi parce que la base du premier transistor est tirée au +12V à travers 220Ohms. Cela fait peut être trop de courant (55mA) pour ton générateur.
Maintenant pour jouer la sécurité je suggérerais plutôt un opto-coupleur entre  la source (oscillateur, micro, ...) et l'étage de sortie. Les montages avec des bobines sont très "bruyants", il y a pas mal de perturbations conduites du fait des courants commutés et des hautes tensions générées au moment de la rupture. L'opto-coupleur permet de bien séparer la partie "petits signaux" de la partie puissance. Il faut particulièrement bien soigner les découplages.

al1fch

#11
Oct 11, 2011, 10:09 pm Last Edit: Oct 11, 2011, 10:27 pm by al1fch Reason: 1
Je n'y ai jamais touché... j'ai juste un peu lu... il me semble qu'aujourd'hui l'IGBT ferai un bon candidat (le meilleur des deux mondes : Mos ET bipolaire !) ça a la réputation de ne pas être hyper rapide mais à 20kHz ça pourrait passer. http://sitelec.org/cours/abati/igbt.htm

Belle collection de schémas d'allumage electronique içi , y compris coupleur opto et IGBT
http://a110a.free.fr/SPIP172/article.php3?id_article=22
Quote
Le principe de ce schéma date des années soixante mais ce qui simplifie bien la réalisation est ce composant moderne, l'IGBT (Insulated Gate Bi-Polar Transistor) spécialement conçu pour les allumages, c'est à dire protégé EN INTERNE contre les tensions supérieures à 400V/420V et acceptant jusqu'à 16 A. De plus son circuit d'entrée en technologie C-Mos simplifie son pilotage par rapport à un transistor classique


L'IGBT 'allumage' IRGB14C40L, recommandé,  est à 2€25 chez Farnell
Il a l'air d'avoir tout ce qu'il faut pour tenir le coup dans ce genre d'environnement plutôt hostile.

Jean-François

Merci pour ces réponses, je regarde pour la suite et reviens avec d'autre questions sur cette étage de commande.

Autre paramètre ... Il y aura à proximité des caméras vidéo, micros filaire ou HF. Y aurait t'il un soucis d'interférences ? si c'est le cas, comment les éviter ? (avec une cage de Faraday ?)
MacBook intel core 2 duo  os X snow Leopard 10.6
 eMac PPc G4  os X Leopard 10.5
powerbook G4 os X Leopard 10.5
imac PPC G3 os X Pa

Super_Cinci


Autre paramètre ... Il y aura à proximité des caméras vidéo, micros filaire ou HF. Y aurait t'il un soucis d'interférences ? si c'est le cas, comment les éviter ? (avec une cage de Faraday ?)
Je crois qu'il faut que tu fasses ton montage, et que tu vois les différentes interférences qui en découleront au fur et à mesure, car les interférences ne font pas partie du joli schéma papier, ce sont des "surprises" à découvrir à la mise en route... On ne peut pas tout prévoir, ce serait trop facile...

Regarde du côté des Twingo dans une casse, leurs moteurs à injection ont un calculateur d'injection qui commande un boîtier d'allumage. Ce dernier boîtier devrait te plaire, car il contient l'électronique de puissance et la bobine, c'est du tout fait prêt à utiliser, il se commande via une sortie à collecteur ouvert (un simple NPN quoi)...

Jean-François

Je crois qu'il faut que tu fasses ton montage, et que tu vois les différentes interférences qui en découleront au fur et à mesure, car les interférences ne font pas partie du joli schéma papier, ce sont des "surprises" à découvrir à la mise en route... On ne peut pas tout prévoir, ce serait trop facile...


C'est exactement ce que je me disais et que je projetai de faire  :D




Regarde du côté des Twingo dans une casse, leurs moteurs à injection ont un calculateur d'injection qui commande un boîtier d'allumage. Ce dernier boîtier devrait te plaire, car il contient l'électronique de puissance et la bobine, c'est du tout fait prêt à utiliser, il se commande via une sortie à collecteur ouvert (un simple NPN quoi)...


C'est un idée intéressante, merci pour la piste. J'ai regardé chez mon fournisseur de pièces et il apparait que ce sont des blocs complet, bobines incluses.... avec 4 sorties HT, cela sera plus embêtant que pratique pour mon utilisation.
MacBook intel core 2 duo  os X snow Leopard 10.6
 eMac PPc G4  os X Leopard 10.5
powerbook G4 os X Leopard 10.5
imac PPC G3 os X Pa

Go Up