Pages: 1 [2] 3 4   Go Down
Author Topic: Autoguidage astronomique  (Read 4665 times)
0 Members and 1 Guest are viewing this topic.
Offline Offline
Newbie
*
Karma: 0
Posts: 29
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

bon ça va me motiver smiley

as tu une idée d'un autre mini pc low cost ?
Logged

Offline Offline
Sr. Member
****
Karma: 0
Posts: 325
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Pour l'instant non... y a bien un truc opensource (EOMA68) en préparation, mais on est pas prêt de le voir sortir...
Il faut une machine faible consomation (pour les branchements sur alume cigare sans flinguer la batterie) et qui peut même fonctionner sur piles pour dépanner (c'est pour ça , raspberry et son 5V c'est vraiment le top)

Ensuite, il faut programmer :o

Un truc tout simple, juste un bouton qui sert à dire au système que l'on veut suivre le schemas actuel (le soft se démerde pour trouver un ou plusieurs repères) et à partir de là, il suit... Si c'est pas possible, et bien, un petit signal sonore pour prévenir de l'impossibilité de suivre, ou d'un décrochage si l'étoile repère disparait (pb de nuages ou autre)

Du coup, pas de lumière d'écran ou d'écran qui pollue la vision... et quelque chose de léger, facilement démontable et transportable.
Logged

Offline Offline
Sr. Member
****
Karma: 2
Posts: 259
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

On se retrouve sur le principe: quelque chose de très simple d'utilisation.

Le EOMA68 est encore en phase de développement. Par contre, il est annoncé plus cher à l'unité que les Raspberry Pi (en même temps, ARM Cortex A8 1.5GHz et 1Go de RAM hein... smiley).

As-tu déjà essayé avec une webcam branchée à un PC portable, de voir quelque chose?
Logged

Offline Offline
Sr. Member
****
Karma: 0
Posts: 325
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Oui, ça marche plutot bien, et il y a la lib v4l2 sous linux qui fait tout tout seul...

Par contre, ce qui risque d'être compliqué, c'est l'analyse de l'image... je n'y connais strictement rien...
Mais, chercher une tâche blanche conséquente sur un bmp, ça doit pas être le plus difficile
Logged

Offline Offline
Sr. Member
****
Karma: 2
Posts: 259
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Y'a quelques tutos sympa su mon-club-elec.fr, où l'on apprend à reconnaitre des formes et à les suivre.
Logged

Celtic Kingdom
Offline Offline
Sr. Member
****
Karma: 2
Posts: 455
hard oui no!!!
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

(...)
Je précise que j'ai une connaissance trés pauvre du domaine "astrologique"  smiley-mr-green.
(...)
Sans vouloir faire le rabajoie et sans idée de tacler; l'astrologie c'est un truc divinatoire. Le terme correcte ici est l'astronomie. Qui est une science, parmi les plus anciennes si ce n'est la plus ancienne.
^.^

Sinon, pour l'idée de faire de l'autoguidage avec la plateforme Arduino; c'est faisable.
Mais à certaines conditions : Dédier le traitement des images à un module externe spécifique, car comme il a été dit l'Arduino est super limité question puissance de traitement. C'est ce que l'on trouve dans les systèmes autonomes avec afficheur en vente dans le commerce. Il y a un µCPU et un module vidéo.
Autrement, cela va se limiter à une matrice de 4x4 ou 4x6px en N&B, et donc pour choper une étoile guide cela va être chaud bouillant (déjà qu'avec une Pictor c'est rarement du premier coup dans le champ..).

Autre point : AMHA il faut abandonner l'idée de laisser un logiciel trouver lui-même une étoile guide, sans aucun retour visuel de l'opérateur. Même avec un diviseur optique, un guide bien réglé en parallèle ou un setup en poste fixe la garantie de succès est très faible. Cela peut durer des dizaines de minutes avant qu'un algorithme complexe se décide, il peut être facilement pris en défaut par un pixel chaud/fou (ou alors il faut faire des darks/flats/offsets cf.T° sur la camera de guidage et gérer tout cela niveau logiciel en blind mode; chaud !) ainsi que par des rayons cosmiques pour les caméras les plus sensibles.
Attention, je ne dis pas que ce n'est pas faisable, mais que c'est très très complexe.

Aussi, en imaginant que le logiciel ait pu trouver une étoile, se pose la question de l'analyse de suivi. Et là on ne parle pas de faire du face tracking comme avec un appareil photo, mais de pouvoir discerner un mouvement d'un centroïde d'étoile (d'après FWHM ou concentration d'Airy) d'une fraction de pixel (il est généralement utile 1/10px, sinon il faut des optiques de guidage de mammouth).
Là encore, sans une grande puissance de traitement, rien ne sera utilisable.
NB. On observe couramment entre 1/4 et 1/3 des ressources d'un Atom@1.6GHz utilisé pour cette tâche.

Par contre ! Il y a d'autres domaines d'applications à l'Arduino en astronomie et à l'astro-photographie.
Exemple _puisque que le sujet est l'amélioration du suivi_ : Un système d'analyse de la vitesse de suivi (encodeur) et rattrapage en direct sur la vitesse de suivi. Ca c'est à la porté de l'Arduino, permet de descendre l'EP au dessous de l'échantillonnage moyen amateur (sur une EQ1 _chalenge !_ j'ai pu atteindre <2"/30mn) et totalement autonome (pas besoin d'ordinateur). En plus cela permet de se passer de guideur, etc.
« Last Edit: March 03, 2012, 07:19:04 pm by ekaki » Logged

Offline Offline
Newbie
*
Karma: 0
Posts: 29
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Quote
Par contre ! Il y a d'autres domaines d'applications à l'Arduino en astronomie et à l'astro-photographie.
Exemple _puisque que le sujet est l'amélioration du suivi_ : Un système d'analyse de la vitesse de suivi (encodeur) et rattrapage en direct sur la vitesse de suivi. Ca c'est à la porté de l'Arduino, permet de descendre l'EP au dessous de l'échantillonnage moyen amateur (sur une EQ1 _chalenge !_ j'ai pu atteindre <2"/30mn) et totalement autonome (pas besoin d'ordinateur). En plus cela permet de se passer de guideur, etc.

Aurais-tu plus d'explications ou de liens pour cette méthode ?

2" sur 30mn c'est vraiment excellent (pour une EQ1 t'as du t'amuser!!)  smiley-mr-green
Logged

Offline Offline
Sr. Member
****
Karma: 2
Posts: 259
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Oulah! Ça devient vraiment compliqué, entre algorithmes et compagnie...

Dans mon optique (eheh), c'est simplement de "sauvegarder" une image du ciel captée par la caméra. On a une étoile ici (donc pixel blanc ou jaune), il faut qu'elle reste à cette place dans l'image.

Rester au plus simple pour commencer est ce qu'il y a de mieux à faire.
Logged

Offline Offline
Sr. Member
****
Karma: 0
Posts: 325
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Un moment  vous parlez de pixel chaud... je veux bien, mais entre une étoile et un pixel chaud... y a une énorme différence...

Je pense qu'une étoile prends au moins 5x5 pixels, si ce n'est pas le double. Il est difficile de la confondre avec un pixel chaud
Logged

Offline Offline
Sr. Member
****
Karma: 2
Posts: 259
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Un moment  vous parlez de pixel chaud... je veux bien, mais entre une étoile et un pixel chaud... y a une énorme différence...

Je pense qu'une étoile prends au moins 5x5 pixels, si ce n'est pas le double. Il est difficile de la confondre avec un pixel chaud

Tout dépend de l'optique utilisée avec la caméra, je pense. J'imagine que c'est celle qui sert à la visée, pas celle qui grossit le plus? (désolé, je ne pratique pas l'astronomie).
Logged

Offline Offline
Sr. Member
****
Karma: 0
Posts: 325
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

oui c'est sur, tu as raison !

Enfin, une webcam sans les optiques (lentilles) prend une image qui est quand même assez grossie.

Et les pixels chaud sont pas blancs (comme les pixels morts) mais plutot rougeâtre, et ne sont pas fixes. Donc au niveau du traitement de l'image, on suit que des tâches de pixel blancs (pas un pixel blanc isolé) il ne devrait pas y avoir de problème. Au pire, on ajoute un potentiomètre pour régler la sensibilité de la détection
Logged

Offline Offline
Sr. Member
****
Karma: 2
Posts: 259
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Oui, voilà!

Comme dit, faire au plus simple, pour ne pas s'embarquer sur quelque chose d'impossible au final.

Bien que je ne pratique pas, je vais suivre ce projet, ça m'intéresse smiley
Logged

Offline Offline
Sr. Member
****
Karma: 0
Posts: 325
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

Il faut essayer je crois, après, rien n'empêche de changer de direction si l'on rencontre des problèmes...
Dans ce genre de projet, on doit avoir des surprises assez souvent, et ça fait parti de l'apprentissage. Je trouve que c'est assez formateur au final.

Ca touche plusieurs domaines (en dehors de l'astronomie elle même)
-électronique (les bases, avec arduino)
-système d'exploitation minimum (tenant sur une cartesd pour des cartes genre raspberry)
-programmation d'un soft qui controle l'arduino, ou programmation système si controle depuis la carte mère directement, avec utilisation de librairies graphiques, et ouverture de flux video.
Logged

Offline Offline
Faraday Member
**
Karma: 19
Posts: 4178
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

bonjour
je prend là ce topic
suggestion
et pour rester dans la possibilité de traitement de l'arduino , peut etre se tourner vers les capteurs 16X16 64 niveaux de gris pour faire du tracking.
J'ai joué avec par curiosité en partant de ce papier, restera evidemment déjà l'adaptation à l'optique et ce n'est peut être pas le plus simple
http://www.bidouille.org/hack/mousecam
Logged

Offline Offline
Sr. Member
****
Karma: 0
Posts: 325
View Profile
 Bigger Bigger  Smaller Smaller  Reset Reset

artouste : énorme ton lien smiley-grin
Logged

Pages: 1 [2] 3 4   Go Up
Jump to: