Go Down

Topic: Chauve souris (Read 2410 times) previous topic - next topic

alainnamur

Bonjour.
Auriez-vous déjà entendu parlé d'un capteur ultrason pour chauve souris?
Oui? Ou et comment?
Merci.

fdufnews

Là par exemple
http://www.openobject.org/objectsinflux/?p=16

Autrement une petite recherche sous Google avec les mots "bat detector ultrasonic"

Artouste

bonjour
et pour rester sur l'arduino
voir
http://home.earthlink.net/~bat-detector/ArduBat/

Christian_R

J'utilise un détecteur de chauve-souris sophistiqué (modèle professionnel), qui permet d'identifier les espèces en échantillonnant à très haute fréquence puis en repassant les ultra-sons au ralenti. On enregistre la sortie ralentie sur carte SD, puis analyse au bureau de signaux sur PC:  durées, fréquences, spectre... avec logiciels spécialisés, c'est vite très complexe.

Il faut un capteur d'ultra-sons à très large bande si tu veux identifier des espèces : 10 - 120 kHz.

Le Molosse de Cestoni est à très basse fréquence (descend jusqu'à 9kHz, audible avec une bonne oreille humaine), les cris sociaux de beaucoup d'espèces sont assez bas (15-20 kHz) mais certaines espèces (Petit Rhinolophe) font de l'écholocation à près de 110 kHz.
Les espèces les plus courantes (Pipistrelles, Sérotines...) sont à 40-50 kHz.

Il faut aussi de l'électronique très rapide derrière pour scanner et numériser les sons si tu veux faire de l'analyse.

Si l'objectif est simplement de détecter le passage d'une chauve-souris, un capteur d'ultra-son centré sur 40 kHz fait l'affaire.

Tu veux faire quoi ? Détecter un passage de chauve-souris (facile avec Arduino) ou aller plus loin ?
Christian

fdufnews

J'avais vu, il y a pas mal d'années maintenant, un système qui utilisait un modulateur avec un oscillateur local et qui permettait de ramener le signal dans le spectre audible. Évidemment, il faut connaître à priori la fréquence de utilisée par le candidat que l'on cherche à écouter. Le fait de descendre la fréquence permettait de l'enregistrer avec des moyens amateurs. Je n'ai hélas pas retrouvé le schéma.

Artouste


J'avais vu, il y a pas mal d'années maintenant, un système qui utilisait un modulateur avec un oscillateur local et qui permettait de ramener le signal dans le spectre audible. Évidemment, il faut connaître à priori la fréquence de utilisée par le candidat que l'on cherche à écouter. Le fait de descendre la fréquence permettait de l'enregistrer avec des moyens amateurs. Je n'ai hélas pas retrouvé le schéma.

bonsoir fdufnews
j'avais vu il y a longtemps déjà  :smiley-mr-green: un détecteur US "ajustable" basé sur un SO42P ( mélangeur equilibré)
c'est un compo maintenant obsolete mais il y a eu de la releve  8)

Christian_R

Il existe plusieurs types de systèmes
- échantillonnage en temps réel à haute fréquence puis ré-écoute avec ralentissement de 10x (méthode pro). La bande d'ultrasons inaudibles de 10-120 kHz passe sur 1-12 khz et devient audible, en replay au ralenti.
Le son n'est pas altéré, le spectre sonore FFT est identique à l'original. C'est la méthode de référence pour les études de terrain.

- division de fréquence avec un circuit intégré de comptage binaire par 1/8 ou 1/16 (c'est ce que fait l'ArduBat cité au dessus). Le son analogique amplifié est numérisé en signal carré au passage (0/1) dans le CI de division. Seule la fréquence du fondamental est conservée. Le son est altéré, mais il reste la fréquence de base et la durée pour l'analyse.

- méthode hétérodyne. Ce procédé est très utilisé dans les détecteurs de base.
Il consiste à combiner le signal ultrasonore de la chauve-souris (vers 45 kHz par exemple) amplifié et laissé sous forme analogique avec celui d'un générateur d'onde sinusoïdale réglable (sur 40 kHz par ex) et à entendre à l'oreille (HP ou écouteur) le battement entre les deux signaux (45 - 40 = 5 kHz, donc audible, et en temps réel).
L'intérêt de ce système est qu'on peut, en tournant rapidement un potentiomètre, chercher à obtenir le son le plus grave possible, ("battement zéro", quand la fréquence hétérodyne est proche de celle de la chauve souris) donc lire sur un cadran la fréquence de la chauve-souris, en direct.
Ca demande un certain coup de main (et l'oreille qui va bien) mais c'est très efficace.

On ne connaît pas à priori la fréquence qu'on va détecter, mais en restant sur la bande ~50 kHz on capte presque tout ce qui passe (en zapant quelques Rhinolophes quand même) surtout si on balaye de part et d'autre avec le bouton de réglage.
Christian

fdufnews

@Christian_R
Il va falloir changer ton pseudo en Batman

Artouste


@Christian_R
Il va falloir changer ton pseudo en Batman

bonjour
oui  :smiley-mr-green:
@ christianr
ce sont des petites bestioles bien sympathiques
les dernières que j'ai pu observer par hasard l'ont été sur l'heliport d'issy
Sans vouloir etre indiscret , tu les "observe" dans un cadre de loisir ou professionnel ?

Christian_R

bénévole associatif
Christian

Go Up