Go Down

Topic: Alimentation de labo à découpage (Read 1 time) previous topic - next topic

hbachetti

Salut à tous.
Une petite réalisation utile à la portée de tous :
Alimentation de labo à découpage

Pour alimenter à faible coût vos montages ARDUINO et autres.

Bonne bidouilles
@+
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

68tjs

Serait-il envisageable d'ajouter un limiteur de courant ajustable ?
C'est une fonction que j'ai toujours trouvé très utile sur les alim de labo.

Régler la limite de courant juste au dessus de la valeur maximale "normale" permet d'éviter des dégats en phase de mise au point quand des actions "pas vraiment prévues" qui ne devraient jamais se produirent se produisent quand même.

jfs

quand des actions "pas vraiment prévues" qui ne devraient jamais se produirent se produisent quand même.
Qu'est ce que tu as prévu de pas faire ?  :D
Pas d'aide par MP !!!

Concernant le fonctionnement du forum tout se trouve dans les messages épinglés en tête de page.

hbachetti

Désolé Bernard mais les modules à découpage ne sont pas prévus pour ça.
Ils se mettent en protection quand le courant dépasse leur limite maximale et c'est tout.
Je sais, 12V x 8.5A cela fait 100 watts, de quoi faire fumer pas mal de choses.

Sinon, il faut se rabattre sur des modules moins puissants. Il en existe de toutes sortes de 40mA à 400A.

@+
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

hbachetti

#4
Jan 10, 2019, 07:40 pm Last Edit: Jan 10, 2019, 07:41 pm by hbachetti
En général une protection en courant se fait avec un shunt et un peu d'électronique.
Or si ce shunt est placé après la boucle de contre-réaction de l'alimentation, il fait chuter la tension.

Autant revoir la chose en profondeur.

Je te popose un schéma datant d'une autre époque (de la nôtre)  :) :

http://www.circuitstoday.com/30v-3a-adjustable-regulator-using-lm723

Le LM723, un des meilleurs régulateur que la planète aie jamais produit depuis les années 70.
Avec un MJ3001, quoi de mieux ?



@+
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

68tjs

Qu'est ce que tu as prévu de pas faire ?  :D
Moi je m'assume : je fais des conneries   :smiley-mr-green:

al1fch

#6
Jan 10, 2019, 09:35 pm Last Edit: Jan 10, 2019, 09:48 pm by al1fch
Bonsoir

LM723 (µA723.....) oui !!  (oldies but goldies....)

Mais tant qu'à faire,  pour mieux mériter l'appellation 'd'alim de labo' autant intégrer un réglage du courant maxi (évoqué plus haut par 68tjs)

Perso je m'en sers assez souvent, en sécurité, en charge d'accus divers....

En fouillant dans les notes d'application on doit retrouver des bons exemples
Voici un schéma trouvé vite fait sur cette page




hbachetti

Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

68tjs

#8
Jan 21, 2019, 07:55 pm Last Edit: Jan 21, 2019, 07:57 pm by 68tjs
C'est bien utile quand tu bricoles ton montage sans couper le jus et surtout quand tu as un gros voyant rouge qui s'allume quand tu passes en limitation de courant, c'est à dire que tu es en train de faire une co****rie.

En moyen du pauvre il y a les polyfuses, le temps de réponse est plus long et je ne sais pas si on en trouve pour suffisamment de courants différents.
Si c'est le cas on peut en cabler plusieurs sur un commutateur à galette (ou autre).


hbachetti


Des fusibles PTC ?

On peut réfléchir à la question.
On en trouve facilement entre 50mA et 15A.

Le problème est qu'un commutateur à galette passant 8A va être difficile à trouver.

Dans ce cas, j'insérerais plutôt le fusible entre l'alimentation et le montage.

@+
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

Go Up