Go Down

Topic: Commander une électrovanne (Read 5338 times) previous topic - next topic

eti

Bonjour,
Je chercher à commander une electrovanne de lave linge à partir d'une carte arduino.
J'utilise un triac BTA12-600 et un MOC3020 comme on trouve beaucoup d'exemples sur l'internet.
En fait c'est exactement celui-ci (en bas à droite EV2)


Mon problème est que le triac s'amorce bien et démarre l'électrovanne quand la pin arduino passe de FALSE à TRUE mais ne se désamorce pas quand la pin repasse à FALSE. La conséquence est donc que l'électrovanne ne s'arrête plus!

Je suppose que cela vient du fait que l'EV est une charge inductive. Que faut-il faire dans ce cas? Mes composants ne sont pas les memes que l'exemple mais je n'en ai pas d'autres sous la main. Je préfère comprendre avant d'en acheter d'autres...

jfs

Tu alimentes ça avec quoi comme courant ?

Un triac à besoin du passage à zéro du courant alternatif pour ne plus être conducteur.
Pas d'aide par MP !!!

Concernant le fonctionnement du forum tout se trouve dans les messages épinglés en tête de page.

eti

c'est alimenté par le secteur

darki03

Bonjour,

Au risque de dire une bétise, ne manquerait il pas un "snubber" soit un RC en série, en parallèle du triac ?

En effet, comme la tension et le courant ne sont pas en phase dans une charge inductive il se peut que le triac coupe au moment du passage du courant par zéro mais avec encore une tension élevée, ce qui est ressenti comme une augmentation soudaine de la tension par le triac et peut le réamorcer de façon permanente si cette augmentation est supérieure à celle qu'il peut commuter.

Le rôle du circuit RC ici est donc de limiter cette augmentation et donc d'éviter le réamorçage.

PLus d'informations ici:
http://www.sonelec-musique.com/electronique_theorie_triac.html
http://www.fairchildsemi.com/an/AN/AN-3003.pdf(anglais)

En espèrant avoir fait avancer le schmilibilik ;)!
Bon sang ! mais c'est bien sur !

eti

Oui je pense que le schmiblick avance.
J'ai essayé aussi avec un triac snubberless. Normalement il n'y a pas besoin de snubber n'est-ce pas?
Et bien c'est le même problème.
Est-ce qu'un MOC3040 au lieu d'un MOC3020 pourrait arranger les choses? J'ai compris qu'il faisait une détection de passage à zéro. Je n'en ai pas sous la main pour essayer.

darki03

Au risque de dire une seconde bétise, le MOC3020 est constitué d'un phototriac qui doit lui aussi avoir besoin d'un "snubber".

Voir la page 4 de la datasheet ci-dessous:
http://www.micropik.com/PDF/moc3020.pdf

Donc même si le triac de commande est snubberless, il faut quand même mettre un snubber pour l'optocoupleur il me semble (c'est ce que je comprends de l'AN-3003 de fairchild).

Cordialement.


Bon sang ! mais c'est bien sur !

eti

voici ce que j'ai trouvé sur le site sonelec:

Quote
Si vous voulez ou si vous devez utiliser un optotriac avec détection de passage par zéro de l'onde secteur de type MOC3041 (commande 15 mA), MOC3042 (commande 10 mA) ou MOC3043 (commande 5 mA), et que la charge est selfique, le montage suivant est conseillé.



Le réseau snubber constitué de R3 et C1 doit être installé si le triac est de type ordinaire. S'il s'agit d'un triac dit "snubberless" (style BTA08-400), ces deux composants ne sont pas nécessaires.


J'en conclus qu'un triac snubberless va fonctionner sans snubber avec un MOC3040 mais il n'est pas précisé qu'on peut se passer de snubber avec un MOC3020. Cela expliquerait ce que j'observe.

darki03

Je pense qu'il faut faire l'essai, si cela est possible, pour en être sur. Ce pendant une petite phrase attire mon attention sur le site de sonelec:
Quote
Un petit détail : la section de commande de l'optotriac est un triac certes de moindre puissance que celui qu'il pilote, mais lui aussi doté d'un dv/dt (de 10 V/us pour le MOC3021 et de 100 V/us pour le MOC3041).


A priori les MOC304X ont une capactité de commutation en dv/dt bien supérieure à celle des MOC302X d'ou l'absence de snubber. Mais avec un MOC302X, il en faut surement un.

Cordialement.
Bon sang ! mais c'est bien sur !

Go Up