Go Down

Topic: Astuce pour GPS « double précision » (Read 3922 times) previous topic - next topic

PhM34


Bonjour,

Voici la réflexion que j'ai en rapport direct avec l'application envisagée dans le but d'améliorer la précision (lat/lon) d'un relevé GPS :

Imaginez un train de 40m de long entre chacune de ces extrémités. Je place un GPS, de même modèle, dans chacune des cabines extrêmes, les deux GPS seront donc espacés de 40m entre eux.

S'ils communiquent, entre eux, avec des modules Xbee, le premier (le maitre) peut recevoir du deuxième (l'esclave) la position relevée (lat/lon). Dans ce cas, en comparant les données des 2 GPS, en temps réel  et en faisant un calcul adéquat, une certaine distance découlera des données (lat1/lon1-lat2/lon2).

Ne peut-on pas alors, mettre un facteur de correction sur la base des 40m qui devrait normalement être le résultat des mesures et obtenir une meilleure précision de la position corrigée avec cette méthode basée sur une valeur étalon ; les 40 m entre les GPS.

Que pensez-vous de ce principe, voyez-vous une faille ?

Par avance merci de me donner votre sentiment.

Philippe

JMe87


PhM34

Oui, merci j'avais vu cela également...
Ph

Artouste



Ne peut-on pas alors, mettre un facteur de correction sur la base des 40m qui devrait normalement être le résultat des mesures et obtenir une meilleure précision de la position corrigée avec cette méthode basée sur une valeur étalon ; les 40 m entre les GPS.

Que pensez-vous de ce principe, voyez-vous une faille ?


bonsoir
tes 2 recepteurs gps seront affectés quasi de la meme DOP fonction des émetteurs reçus et partant de là d'un CEP quasi identique, tu n'augmentera donc pas la précision de positionnement.

Christian_R

L'augmentation de précision s'obtient normalement par un premier GPS fixe dont on connaît la position précise, on mesure sa position bruitée, et on envoie (par radio) l'erreur à un second GPS mobile et proche pour qu'il applique une correction en mode différentiel.
Christian

PhM34

Salut Christian,
oui, c'est cela. Mon cas est proche, il y a aussi une partie fixe qui peut servir d'étalon : la distance connue et précise entre les deux GPS en mouvement identique !
Le calcul différentiel pourrait alors se faire sur les écarts de mesure basé sur les 40m étalon !
D'où ma réflexion...
Ph.

fdufnews


Le calcul différentiel pourrait alors se faire sur les écarts de mesure basé sur les 40m étalon !

40m étalon si le train va en ligne droite sur le plat!!

PhM34

#7
Aug 07, 2013, 10:18 am Last Edit: Aug 07, 2013, 10:26 am by PhM34 Reason: 1
Salut fdufnews,

Merci pour ta remarque qui est, bien entendu, justifiée.

J'avais déjà prévu ce cas mais, je ne voulais pas compliquer la présentation du problème.

Je compte résoudre la question des virages, plus que des cotes qui ne devraient pas trop influencer l'affaire, par la présence de deux compas (HMC5883L) au niveau de chaque GPS.

Ils auront la tache de modifier la valeur étalon en ligne droite suivant la différence d'angles relevée sur les deux compas (encore pas mal de math à appliquer...).

Néanmoins, ce principe ne sera pas applicable avec plusieurs wagons dans un virage court puis une nouvelle ligne droite, à un moment donné, l'avant et l'arrière auront le même angle alors, qu'au milieu du train, un virage est en cours.

Ph.

Artouste


Salut fdufnews,

Merci pour ta remarque qui est, bien entendu, justifiée.

J'avais déjà prévu ce cas mais, je ne voulais pas compliquer la présentation du problème.

Je compte résoudre la question des virages, plus que des cotes qui ne devraient pas trop influencer l'affaire, par la présence de deux compas (HMC5883L) au niveau de chaque GPS.

Ils auront la tache de modifier la valeur étalon en ligne droite suivant la différence d'angles relevée sur les deux compas (encore pas mal de math à appliquer...).

Néanmoins, ce principe ne sera pas applicable avec plusieurs wagons dans un virage court puis une nouvelle ligne droite, à un moment donné, l'avant et l'arrière auront le même angle alors, qu'au milieu du train, un virage est en cours.

Ph.


bonjour
tes 40 m ne sont pas un referentiel exploitable pour ameliorer la precision de positionnement
déjà il faudrait s'assurer de la synchronisation des mesures (meme age de sentence) , de l'unicité des sats utilisés pour les mesures, mais meme avec ça tu trainera de l'aberration
l'incertitude etant quasi equivalente (et la le quasi est important) sur les 2 recepteurs tu ne peut pas attribuer une prevalence à l'un ou l'autres des recepteurs.

fais deux log d'une session de deplacement en condition reelle et transfert ça sur une "deviation map" pour analyse à posteriri.

Christian_R

Je suis du même avis que ça ne marchera pas avec 2 GPS proches et tous les deux mobiles.
Par contre s'il s'agit d'un train on peut compter les tours de roues pour avoir de la précision (roulement sans glissement).
Christian

phm78

Bonjour,
Je pense que cela ne fonctionnera pas car l'imprécision du système GPS ne vient pas des récepteurs utilisés mais de l'horloge des satellites.
Il existe un système pour les marins, qui consiste à connaitre précisément les coordonnées d'un lieu, de mettre un GPS en ce lieu et de transmettre en permanence l'erreur de localisation pour permettre au autres récepteurs de faire les corrections nécessaires.
Sur un train en mouvement, cela ne peut s'appliquer, il faut obligatoirement une référence précise.
Cordialement.
Philippe. 

Go Up