Go Down

Topic: Energie perpétuelle ? (Read 4736 times) previous topic - next topic

B@tto

Bonjour à tous,

En faisant des recherches sur les voleurs de joules ("Joule Thief") je suis tombé la dessus :
http://www.free-energy-info.com/Chapt5.html

Article hyper complet qui explique plein de choses et le mec a l'air de savoir ce qu'il fait (en électronique en tout cas). Alors je lis je lis ... et à un moment je tilte parce que comme c'était en anglais j'ai pas réagit de suite, mais il explique qu'il arrive tout simplement à générer plus d'énergie que le système n'en consomme  :smiley-eek:

Alors je précise, je fais pas partie des uluberlu persuader d'avoir trouvé l'énergie infinie. Etant scientifique et en l'état actuel de la science, il est parfaitement impossible de créer de l'énergie à partir de rien. Donc deux options : soit le type ment, soit il s'est foiré quelque part, soit il y a une explication logique (il n'évoque d'ailleurs pas d'explications, mais j'ai pas tout lu non plus).

En tout cas je vais me faire un voleur de joule ( je veux recharger une batterie 12V avec un panneau solaire ) et j'en profiterait pour voir si j'arrive à approcher ses mesures vu que le circuit n'est guère complexe.
Blog électronique : battomicro.wordpress.com
Photographie : www.interactive-celebration.fr
Fablab de Montpellier : www.labsud.org

icare

Bonjour,
Comme toi je suis de formation scientifique donc un peu septique sur les propos de l'article.
Généralité : l'entropie existe !!!
Souvent les calculs de rendement donne des résultats surprenants (tout dépend du référentiel dans lequel on se place).
Si on prend un frigo dans la cuisine et on fait le calcul de rendement, on a un rendement > 100% (déjà toute l'énergie absorbée est transformée en chaleur) alors que c'est faux  (rendement < 100% si l'on se place au niveau de la planète)
@+
2B OR NOT(2B) = FF
Arduino 1.0.5 à 1.8.5 + gEdit + Ubuntu 18.04 LTS

3Sigma

Très intéressant, je n'ai pas tout lu (je ne sais pas si j'aurai le temps avant la retraite  ;) ) mais si j'ai bien compris les premiers paragraphes, il ne parle pas d'énergie positive en tant que tel, mais de systèmes capables de fournir plus d'énergie que l'utilisateur en apporte, en prenant le "surplus" dans l'environnement. D'où l'exemple du bateau (grâce au vent, pas besoin de ramer pour que ça avance). Il aurait pu prendre aussi le panneau solaire comme exemple.
Apparemment, ici il parle de l'énergie que l'on peut récupérer à partir d'impulsions électriques, mais je ne suis pas allé plus loin. Si tu vois un endroit où il parle explicitement d'énergie positive, peux-tu l'indiquer s'il te plaît ?

Ceci étant, j'ai eu la chance de discuter un jour avec un papy anglais qui a passé sa vie à essayer de créer une machine à énergie positive. Selon lui, il avait réussi. Problème: il n'était pas capable de faire les calculs qui le montre. Il a apparemment fait une démonstration de sa machine sur un salon mais tout le monde était sceptique. Parmi ses justifications de la possibilité de la chose: "on n'est pas sûr d'avoir encore tout découvert et le passé montre qu'on a cru des choses à une époque alors qu'elles étaient fausses".
Enfin bon, jusqu'à preuve du contraire, c'est pas possible...

Artouste

Bonjour
dans ce genre de demo du "moteur universel" , il y a toujours un moment où les "createurs" bottent en touche sur
- la demo scientifique/physique
- la reproductibilité

ceci etant il ne faut pas confondre la recherche d'un meilleur rendement et chercher l'absolu  moteur universel  8)

perso j'ai réglé le probleme  :smiley-mr-green:



jfs


perso j'ai réglé le probleme  :smiley-mr-green:





Pffff ça peux pas fonctionner...... t'as oublié de mettre l'inter sur "ON", la petite lumière est éteinte   XD
Pas d'aide par MP !!!

Concernant le fonctionnement du forum tout se trouve dans les messages épinglés en tête de page.

B@tto

Je parle bien du bilan énergétique, on est d'accord pour l'exemple du frigo. C'est comme les pompes à chaleur ou le rendement est supérieur à 100% au niveau énergie électrique fourni / chaleur généré, mais le bilan énergétique global est évidemment 100% car

chaleur générée = énergie électrique + chaleur captée

Ici justement je cherche d'où vient l'apport énérgétique, car à plusieurs moment il parle de COP supérieur à 1, un des exemples démontré :

This circuit has an input current of 12.5 milliamps at 2.35 volts (which is 30 milliwatts) and an output current of 8 milliamps at 6.60 volts (which is 52.8 milliwatts) and that is COP=1.8 or 80% greater output power than the input power.

Et pour arriver à une énergie perpetuelle il a conçu des prototype avec recharge intégrée de la source de courant original (la pile qui alimente le chargeur qui charge la pile ...).
Blog électronique : battomicro.wordpress.com
Photographie : www.interactive-celebration.fr
Fablab de Montpellier : www.labsud.org

Artouste



perso j'ai réglé le probleme  :smiley-mr-green:





Pffff ça peux pas fonctionner...... t'as oublié de mettre l'inter sur "ON", la petite lumière est éteinte   XD

Bin non JF  :smiley-mr-green:
meme si une luciole "neon" consomme peu , j'ai pris la precaution de la supprimer pour ameliorer le bilan  8) 8)

fdufnews


Ici justement je cherche d'où vient l'apport énérgétique, car à plusieurs moment il parle de COP supérieur à 1, un des exemples démontré :

This circuit has an input current of 12.5 milliamps at 2.35 volts (which is 30 milliwatts) and an output current of 8 milliamps at 6.60 volts (which is 52.8 milliwatts) and that is COP=1.8 or 80% greater output power than the input power.

Il faut faire attention de quelle tension on parle.
Dans le cas du voleur de joules par exemple.
On part de 1,5V sur lequel on tire quelques mA
En sortie on "voit" 15 à 20V sous quelques mA
On serait tenté d'en déduire un COP élevé alors qu'en fait la tension en sortie n'est présente que quelques µs.
Par contre le rendement lumineux est très bon. Car les LED réagissent bien lorsqu'on les survolte pendant un temps très court. Elles éclairent alors très fort la persistance rétinienne faisant le reste.

B@tto

C'est la première idée que je me suis dit, mais vu les systèmes qu'il présente ensuite j'en déduis que c'est bien une puissance moyenne. Et je serais étonné que vu ses connaissances, il se soit fait piégé aussi bêtement ... Mais il y a 99% de chance qu'il y ait un loup quelque part, c'est pour ça que je veux testé des choses
Blog électronique : battomicro.wordpress.com
Photographie : www.interactive-celebration.fr
Fablab de Montpellier : www.labsud.org

icare

Bonjour Artouste

perso j'ai réglé le probleme  :smiley-mr-green:


As-tu breveté la solution ?
2B OR NOT(2B) = FF
Arduino 1.0.5 à 1.8.5 + gEdit + Ubuntu 18.04 LTS

jfs


Bin non JF  :smiley-mr-green:
meme si une luciole "neon" consomme peu , j'ai pris la precaution de la supprimer pour ameliorer le bilan  8) 8)


Trop fort, tu penses à tout....  XD
Pas d'aide par MP !!!

Concernant le fonctionnement du forum tout se trouve dans les messages épinglés en tête de page.

icare

Re,

ceci etant il ne faut pas confondre la recherche d'un meilleur rendement et chercher l'absolu  moteur universel  8)

Si le tout est un problème de rendement énergétique au niveau de l'univers et, bien sur, pas d'un rendement intrinsèque d'un élément isolé.
@+
2B OR NOT(2B) = FF
Arduino 1.0.5 à 1.8.5 + gEdit + Ubuntu 18.04 LTS

haifger


Je parle bien du bilan énergétique, on est d'accord pour l'exemple du frigo. C'est comme les pompes à chaleur ou le rendement est supérieur à 100% au niveau énergie électrique fourni / chaleur généré, mais le bilan énergétique global est évidemment 100% car

chaleur générée = énergie électrique + chaleur captée

Ici justement je cherche d'où vient l'apport énérgétique, car à plusieurs moment il parle de COP supérieur à 1, un des exemples démontré :

This circuit has an input current of 12.5 milliamps at 2.35 volts (which is 30 milliwatts) and an output current of 8 milliamps at 6.60 volts (which is 52.8 milliwatts) and that is COP=1.8 or 80% greater output power than the input power.

Et pour arriver à une énergie perpetuelle il a conçu des prototype avec recharge intégrée de la source de courant original (la pile qui alimente le chargeur qui charge la pile ...).


Dès le deuxième paragraphe de son introduction il indique très clairement que chacun des circuits présentés captent de l'énergie dans leur environnement, il n'y a donc jamais de "magie" dans les exemples présentés :
Quote
Let me stress again that "over-unity" is an impossibility.   Over-unity suggests that more energy can be taken out of a system than the total energy which goes into the system.   This is not possible as you can't have more than 100% of anything.   However, there is another perfectly valid way of looking at the operation of any system, and that is to rate the output of the system relative to the amount of energy that the user has to put in to make it work.   This is called the "Coefficient Of Performance" or "COP" for short.


Le problème en fait c'est qu'il détaille assez peu quelle sont ces sources d'énergie extérieures et comment elles sont mises en oeuvre. Par exemple la plupart des premiers circuits présentés semblent être basés sur des éclateurs déclenchés à "haute fréquence", le but étant apparemment de voler des électrons au gaz ionisés tout en laissant s'échapper les ions. A priori l'explication parait plausible, mais il aurait été intéressant d'avoir plus de détails (comme si la page n'était pas déjà assez touffue...)

Je n'ai pas tout lu parce qu'il faudra poser au moins une semaine de congés pour ça (sans même parler de tout comprendre), mais un des trucs qui m'as tapé dans l'œil c'est le circuit qu'il appelle le "Fleet" : en partant d'un joule thief traditionnel et avec quelques modifications simples il arrive à un COP de 10 ! Là encore il précise bien que l'énergie supplémentaire est captée dans l'environnement mais sans en préciser la source, et j'avoue ne pas avoir d'idée. Si ça marche c'est génial.

En tout cas cette page est une mine de "trucs à tester" :)

3Sigma


En tout cas cette page est une mine de "trucs à tester" :)

Oui, d'ailleurs ça ne m'étonnerait pas que le gars qui a commandité l'article soit un avocat spécialisé dans le divorce  ;)

XavierMiller

Hmm... ça me paraît fumeux tout ça... j'ai l'impression que plusieurs principes d'électricité de base sont bafoués dans le raisonnement, et que des soi-disant outputs sont en fait des inputs...

Go Up