Go Down

Topic: Multiplexage de fil resistif (Read 7045 times) previous topic - next topic

Artouste


...
Ok mais peut etre pourrais-je imaginer une alimentation pour la partie commande et une autre pour la partie chauffage ?

de toutes façon tu n'aura pas d'autre  que d'utiliser une alim dediée puissance
en fait ton vrai probleme viens de ta possibilité de pouvoir gerer rapidement le ?T° sur transition
pour un point : echauffement rapide ET refroidissement rapide (toutes notions au demeurant tres relatives  8)  )
perso à la reflexion , je me tournerais (au moins pour test) vers de la bonne vieille petite luciole filament avec un peu d'emballage  :smiley-mr-green:

Dante235

Bonsoir
Merci grâce à vos conseils j'ai pus avancer sur mon idée, l'idée des resistance cms fonctionne bien même au travers du papier. En fait ne travaillant plus avec de la lumière la perception et la manière dont je dois envisager l'usage de cette technique est toute nouvelle car finalement de très nombreux paramètres entres en ligne de compte (inertie de la chaleur, épaisseur du papier, intensité du courant etc.) étant limité au support papier,  j'aimerais bien que l'électronique ne soit pas trop invasive  il vas me falloir trouver des pistes (c'est le cas de le dire) pour connecter tous ces petits composant sans que ça rende mon papier trop rigide (j'ai quelques idées) en attendant voici une petite vidéo du résultat du test merci encore
<iframe src="//player.vimeo.com/video/99062206" width="500" height="375" frameborder="0" webkitallowfullscreen mozallowfullscreen allowfullscreen></iframe> <p><a href="http://vimeo.com/99062206">electro encre</a> from <a href="http://vimeo.com/user9470668">David arnaud</a> on <a href="https://vimeo.com">Vimeo</a>.</p>

ps : si vous avez des idée de code à tester je suis preneur ;)

patg_

Intéressant.
J'utilise parfois du fil de bobinage de tranformateur (donc émaillé) ou bien même des brins de fils de cuivre que je dénude sur plusieurs dizaines de centimètres (mais non émaillé c'est plus chaud pour les croisements).
Ca permet de faire très léger.

C'est ce que je prévois d'utiliser pour un système d'éclairage de tableau que j'ai dans le pipe, quand j'aurai terminé mes projets en cours, cet hiver quoi :)
Mes Arduineries: http://breizhmakers.over-blog.com/

Dante235


Intéressant.
J'utilise parfois du fil de bobinage de tranformateur (donc émaillé) ou bien même des brins de fils de cuivre que je dénude sur plusieurs dizaines de centimètres (mais non émaillé c'est plus chaud pour les croisements).
Ca permet de faire très léger.

C'est ce que je prévois d'utiliser pour un système d'éclairage de tableau que j'ai dans le pipe, quand j'aurai terminé mes projets en cours, cet hiver quoi :)


Ah le fil de bobinage est émaillé, j'ai toujours cru que c'était un vernis ;) pour les pistes j'ai vu pas mal de choses, comme j'ai acces à un plotter de découpe les feuilles de cuivre autocollantes pourraient faire l'affaire, mais je n'arrive pas à trouver des rouleau de plus de 6 ou 7 cm, il y'a toujours la solution circuit scribe mais récemment, j'ai testé la dorure à la feuille d'or et franchement c'est très concluant peut etre que je pourrait tout faire avec mon cadre de sérigraphie piste et impression ;)

patg_


Ah le fil de bobinage est émaillé, j'ai toujours cru que c'était un vernis ;)

labsus ;)

pour les pistes j'ai vu pas mal de choses, comme j'ai acces à un plotter de découpe les feuilles de cuivre autocollantes pourraient faire l'affaire, mais je n'arrive pas à trouver des rouleau de plus de 6 ou 7 cm


On trouve du 100m x 1m ici par exemple:
http://www.guitarnblues.fr/accessoires-guitare-basse.php?g=cuivre-blindage-guitare-adhesif-colle-conductrice&r=70&c=60&id=7616

Je vais probablement utiliser ça pour refaire le blindage de ma basse et pour un projet où j'ai une série d'électrodes à cacher derrière un tableau.
J'ai testé des bandes et pads de papier alu collés, ça marche mais il est difficile d'y souder des conducteurs.
Mes Arduineries: http://breizhmakers.over-blog.com/

fdufnews

Le problème des résistances c'est que l'échauffement est très ponctuel ce qui est peut être un peu limitant pour faire apparaitre des formes.
Tu pourrais peut être essayer de faire passer du courant dans du fil de couture conducteur. Cela permet de faire des formes quelconques.

68tjs

On voit plein de pub actuellement pour la réalisation de "vapoteurs"

Le premier lien trouvé donne fil 2/10 mm  23 ohms/m c'est un peu faible mais il y a peut être des choses à voir de ce coté.

Dante235



Ah le fil de bobinage est émaillé, j'ai toujours cru que c'était un vernis ;)

labsus ;)

pour les pistes j'ai vu pas mal de choses, comme j'ai acces à un plotter de découpe les feuilles de cuivre autocollantes pourraient faire l'affaire, mais je n'arrive pas à trouver des rouleau de plus de 6 ou 7 cm


On trouve du 100m x 1m ici par exemple:
http://www.guitarnblues.fr/accessoires-guitare-basse.php?g=cuivre-blindage-guitare-adhesif-colle-conductrice&r=70&c=60&id=7616

Je vais probablement utiliser ça pour refaire le blindage de ma basse et pour un projet où j'ai une série d'électrodes à cacher derrière un tableau.
J'ai testé des bandes et pads de papier alu collés, ça marche mais il est difficile d'y souder des conducteurs.


Ah ouais c'est pas mal merci pour le lien je n'avais pas trouvé de rouleau au delà de 50 MM, il y'a quelque temps j'avais acheté de la peinture pour blindage que je destinais à la réalisation de piste chez http://www.lessemf.com/mag-shld.html ils ont plein de truc pour se protéger les neurones la peinture s'appel CuPro-Cote ce n'était pas adapté pour moi car les particules sont très grossière et ça fait de gros pâtés là ou tu as besoin de précision. Pour le moment je test différents médium pour l'adhésion de la feuille d'or il semblerait que ça conduit pas mal j'ai réussi à allumer une led avec deux pistes réalisées sur du papier. Sinon autre petite questions quelqu'un saurait-il de quelle manière je pourrais au niveau de mon programme arduino donner plus de précision à la lecture d'un potentiomètre qui régulerait l'intensité de la chaleur. Pour le moment lorsque j'actionne mon potentiomètre la plage tout-rien est assez serrée ? 

Dante235


Le problème des résistances c'est que l'échauffement est très ponctuel ce qui est peut être un peu limitant pour faire apparaitre des formes.
Tu pourrais peut être essayer de faire passer du courant dans du fil de couture conducteur. Cela permet de faire des formes quelconques.


Oui comme ce genre de produit https://www.adafruit.com/products/1088 bonne idée il faudrait essayer

Artouste



Je vais probablement utiliser ça pour refaire le blindage de ma basse et pour un projet où j'ai une série d'électrodes à cacher derrière un tableau.
J'ai testé des bandes et pads de papier alu collés, ça marche mais il est difficile d'y souder des conducteurs.


bonsoir
pour de la largeur entre 4 et 10 mm , en cuivre adhesif j'utilise de temps en temps du ruban cuivre pour vitraux "tiffany"
exemple
http://www.ceradel.fr/Famille/CATALOGUE/UHV.aspx

patg_


Sinon autre petite questions quelqu'un saurait-il de quelle manière je pourrais au niveau de mon programme arduino donner plus de précision à la lecture d'un potentiomètre qui régulerait l'intensité de la chaleur. Pour le moment lorsque j'actionne mon potentiomètre la plage tout-rien est assez serrée ? 

Si tu branches les extrémités du potentiomètre (genre 10 KOhms) entre VCC et GND et le curseur sur une entrée analogique tu vas obtenir en gros des valeurs lues entre 0 et 1024. Vérifie si c'est bien le cas (en envoyant ses valeurs sur le port série + moniteur série).
Ensuite, pour la plage de valeur lues, tu fais varier la valeur pwm envoyée à la résistance entre 0 et 255. Jette un oeil à la fonction map() qui fait ça toute seule: http://arduino.cc/en/reference/map
Si tu détermines ensuite qu'il n'y a qu'une petite plage de position de valeurs de PWM intéressantes, tu modifies les paramètres() de map() pour que toute la plage de ton potard couvre cette plage réduite de valeur de PWM en sortie. Ainsi tu auras plus de précision sur la commande du courant de chauffe.
Mes Arduineries: http://breizhmakers.over-blog.com/

Super_Cinci

Une question toute bête, mais serait-il possible d'utiliser une tête d'imprimante thermique, genre ticket de caisse? l'impression est précise me semble-t-il... (je n'ai encore aucune idée sur la façon dont ça imprime ces trucs-là...)

Ensuite, plutôt que de moduler la chaleur, je pencherais pour une chauffe constante et moduler le temps d'exposition (j'imagine que si le point chaud est suffisamment éloigné de l'encre, il ne se produira rien).

J'ai un copain qui joue avec des lumières sur du papier photo, et ses résultats sont fonction surtout du temps d'exposition plutôt que de l'intensité d'éclairage...

Dante235


Une question toute bête, mais serait-il possible d'utiliser une tête d'imprimante thermique, genre ticket de caisse? l'impression est précise me semble-t-il... (je n'ai encore aucune idée sur la façon dont ça imprime ces trucs-là...)

Ensuite, plutôt que de moduler la chaleur, je pencherais pour une chauffe constante et moduler le temps d'exposition (j'imagine que si le point chaud est suffisamment éloigné de l'encre, il ne se produira rien).

J'ai un copain qui joue avec des lumières sur du papier photo, et ses résultats sont fonction surtout du temps d'exposition plutôt que de l'intensité d'éclairage...

Oui c'est probablement faisable et très précis mais en regardant les têtes existantes que je pourrais éventuellement récupérer ça me semble assez difficile vu mon niveau de débutant d'utiliser ce produit complexe. Il me faudrait d'abord comprendre comment marche ces têtes et ensuite envisager de détourner son usage, je risque fort d'y passer plusieurs années ;)
L'avantage avec la résistance c'est que c'est très simple d'utilisation peu couteux et très petit en cms, je suis partisans de la simplicité (qui est difficile à mettre en oeuvre paradoxalement) et parfois la spontaneité des premières idées donne de très bon résultats.
J'ai plus d'espoir de progresser sur la partie programmation (plus de marge de manoeuvre, possiblité de faire d'innombrables test sans coût supplementaire etc.)
Effectivement ta remarque est juste sur le temps "d'exposition" mes derniers tests on demontrés que les transitions (comme l'avais fait remarqué plusieurs d'entre vous sur le forum) sont très proches donc il est difficile d'obtenir comme avec la lumière une intensité  précise et constante. D'autant plus que l'on observe une inertie de la chaleur différente pour chaque support sur lequelle est appliqué la peinture. Il serait probablement possible avec un sytème complexe (hors de ma portée) de pouvoir maitriser en temps réel la chaleur et le débit de courant mais bon j'aime bien aussi l'idée de découvrir empiriquement ce qui fonctionne ou pas ;)

Artouste


...
Effectivement ta remarque est juste sur le temps "d'exposition" mes derniers tests on demontrés que les transitions (comme l'avais fait remarqué plusieurs d'entre vous sur le forum) sont très proches donc il est difficile d'obtenir comme avec la lumière une intensité  précise et constante. D'autant plus que l'on observe une inertie de la chaleur différente pour chaque support sur lequelle est appliqué la peinture.

bonjour
la gestion precise de  T° (acquisition et/ou generation) est tres complexe.
là sans rentrer dans la gestion lourde de matrice T° (comme les matrices microbolometriques)  :smiley-mr-green:
tu peux peut etre essayer de jouer en essayant des pastilles découpée dans du ruban resistif utilisé en mise en chauffage ponctuel.
mais je pense que la gestion de mise ON/OFF en T° de transition ne vas pas etre simple.
J'ai fais un rapide test en PWM (V=12V ) , la courbe de mise en T° n'est pas lineaire
et ça passe tres vite au "rouge"  :smiley-mr-green:
(voir les petits points marron de "combustion"  :smiley-mr-green:

patg_

Je viens de penser à une alternative:
Utiliser un laser infra-rouge pour chauffer le papier.
Avec un balayage X/Y pour scanner toute la page.
Bon d'accord c'est certainement pas facile à mettre en oeuvre  :smiley-mr-green:
Mes Arduineries: http://breizhmakers.over-blog.com/

Go Up