Go Down

Topic: [résolu] arduino simule mal un capteur... (Read 6940 times) previous topic - next topic

Artouste

C'est un peu ça. Mais avant, je veux comprendre à fond le système tel qu'il existe!
:smiley-mr-green:
C'est une des meilleures  méthodes d'apprentissage
le soft "PC" ( images) est aussi de toi ?

Super_Cinci

Oui, toujours ce bon vieux VB6...

Une fois le soft PC lancé, si le banc de mesure est à son menu racine, le PC prend direct le contrôle du banc. Seule la touche "Annule" du banc reste active et coupe instantanément la liaison (genre bouton "panic"...).

Pour les mesures, le PC demande la mise en dépression du circuit d'air, puis scanne tous les points RPM. A chaque point RPM, l'arduino renvoie les mesures qu'il relève vers le PC.

Après, il y a toute la mise en forme graphique, le PC a accès à tous les paramètres du Nono, genre le nombre et la méthode de mesures à vide, les coéfs de régulation de position de la seringue...

Mais quand on arrive à des fonctions assez lourdes, ça devient compliqué de développer les deux progs en même temps, car il m'arrive souvent de rajouter des points-virgules à la fin des lignes de VB, tout comme je ne fais plus attention à la case dans le C...

Je bloque sur un détail, si on a un spécialiste du 3D :

Je calcule les coordonnées 2D d'un point pour l'afficher à partir du trio (rpm, avance, dépression) et des angles (alpha, bêta, gamma). Ca se passe très bien. J'ai trois "scroll_bars" me permettant de modifier chacun des 3 angles et le graph se redessine dans la nouvelle orientation. c'est comme ça que j'ai obtenu les différents angles de vision.



Mon idée serait de n'avoir plus qu'un seul scroll_bar qui modifierait les 3 angles en même temps, voire quand je reste cliqué sur le graph, que je puisse l'orienter avec la souris comme ça se fait dans les logiciels de 3D. si quelqu'un a déjà joué à ça, je suis preneur d'une formule magique...

Super_Cinci

Allez, quelques niouzes :

Je suis entré en contact avec Continental (anciennement siemens, bendix, et à l'origine : Renix). Je suis tombé sur un gars qui a bossé sur l'étude de mon AEI! Il m'a redirigé vers un de ces anciens collègues.

Je suis donc maintenant en relation avec un ancien du bureau d'étude qui a vu naître l'AEI, et il a publié deux brevets chez Renault en 1980, dont l'un décrit totalement mon AEI et pas mal de subtilités cachées! Dans 15 jours, nous avons notre premier RDV téléphonique, avec bien sûr, un max de questions en perspective.

J'ai aussi découvert que le coeur de la bête n'est pas un microcontrôleur programmé, mais simplement une cascade de fonctions logiques simples (portes, latchs, compteurs) qui adressent une ROM.

Du coup, j'hésite à convertir mon banc de mesure pour pouvoir relever les cartos des allumeurs mécaniques...

Artouste

Allez, quelques niouzes :

Je suis entré en contact avec Continental (anciennement siemens, bendix, et à l'origine : Renix). Je suis tombé sur un gars qui a bossé sur l'étude de mon AEI! Il m'a redirigé vers un de ces anciens collègues.

Je suis donc maintenant en relation avec un ancien du bureau d'étude qui a vu naître l'AEI, et il a publié deux brevets chez Renault en 1980, dont l'un décrit totalement mon AEI et pas mal de subtilités cachées! Dans 15 jours, nous avons notre premier RDV téléphonique, avec bien sûr, un max de questions en perspective.

J'ai aussi découvert que le coeur de la bête n'est pas un microcontrôleur programmé, mais simplement une cascade de fonctions logiques simples (portes, latchs, compteurs) qui adressent une ROM.

Du coup, j'hésite à convertir mon banc de mesure pour pouvoir relever les cartos des allumeurs mécaniques...
bonjour S5
comme quoi les ingés ne sont pas obligatoirement inaccessibles 8)
un bon contact et une bonne explication ouvre souvent pas mal de portes !
en tous cas , "on" ne peut que louer ta persévérance

donc tout en logique "cablée" à l'origine ?
Il faut se remettre dans le contexte de l'epoque , en 1980 (35 piges en arrière quand meme 8) )  c'etait quasi la seule option pour faire du "un peu evolué"

 

Super_Cinci

donc tout en logique "cablée" à l'origine ?
Il faut se remettre dans le contexte de l'epoque , en 1980 (35 piges en arrière quand meme 8) )  c'etait quasi la seule option pour faire du "un peu evolué"
Exactement. Puis c'est aussi une façon de s'affranchir du long debuggage d'un programme. Il est d'ailleurs mis en avant dans le principal brevet que c'est bien moins cher d'utiliser un chip logique custom qu'un µC. D'autant que ce même chip se retrouve dans les premiers calculateurs d'injection, associé à un MC68xx, ce dernier prenant alors en charge la mesure de dépression et la gestion de l'injection.

Dans d'autres brevets, on lit l'utilisation de PLA.

Mais ce qui reste assez imbuvable, c'est la description littérale d'une usine à gaz faite uniquement de portes basiques et bascules pour passer du signal délivré par le capteur volant moteur à un signal exploitable servant d'horloge pour le compteur principal. Ce compteur principal est associé à un comparateur préchargé par la ROM, un mode PWM - en quelque sorte - qui déclenche l'étincelle. Et ils arrivent à faire tourner tout ça avec juste un résonateur externe à 455KHz...

Mais ça marche, et on ne compte plus les millions de moteurs qui tournent grâce à ce système bien français, puisque réfléchi chez Renault à Boulogne B., et fabriqué à Toulouse. On en trouve encore des traces dans les espace 2. Et le gars que j'ai en contact semble bien content que des tarés comme moi s'intéressent à redonner vie à son invention!

Ce qui est intéressant dans l'histoire, c'est qu'un ATMEGA644 peut aisément remplacer le tout, et l'ancien ingé de chez renault m'a dit être prêt à me dire tout ce qu'il sait pour m'aider à fabriquer un nouvel AEI!

n2c_coxiste

Bonjour,
issu du petit monde VW, on m'a orienté ici....

Un de mes moteurs va passer en allumage sans allumeur classique, nous optons pour un recyclage de modules EDIS4 de chez FORD, assez similaire à l'AEI visiblement, sauf que c'est du 36-1 pour la trigger wheel...

mon moteur n'étant pas tout à fait prêt, je cherchais à monter un générateur de signaux un peu comme ici...

http://forum.arduino.cc/index.php?topic=379133.0 pour le sujet qui me concerne. Etant newbie dans ce monde de l'Arduino, j'ai cherché de l'aide.

J'ai détourné un générateur de signaux sinusoïdaux http://interface.khm.de/index.php/lab/interfaces-advanced/arduino-dds-sinewave-generator/ pensant que ça serait simple... L'oscillo ne m'indique rien de bon pour le moment, mais le filtre passe bas n'est pas encore fait.

Pour la partie Allumage pure, un sujet sur Olddropper devrait t'intéresser...
http://www.old-droppers.com/index.php?showtopic=38723&page=1

Voilà, si ça peut aider et créer des liens.
Greg.


Go Up