Go Down

Topic: thermovarroa V2 : but : chauffer précisement les cadres d'abeilles (Read 3460 times) previous topic - next topic

thermovarroa

Merci pour ta réponse Artouste
les DS18B20 (encapsulage usine) sont très réactifs (notion de transfert thermique)
 
Merci d'approfondir le raisonnement
 
- soit, tu penses qu'il est possible d'encastrer un capteur de température DS18B20 dans le milieu du rayon central a chaque utilisation. Il faut dans ce cas enfoncer le capteur dans la cire puis refermer pour éviter de mesurer la température extérieur

-soit, tu penses qu'il faut mettre un capteur dans chaque cadre a sa construction, puis on branche celui ou ceux que l'on souhaite lors du traitement


Artouste

Merci pour ta réponse Artouste
Merci d'approfondir le raisonnement
 
- soit, tu penses qu'il est possible d'encastrer un capteur de température DS18B20 dans le milieu du rayon central a chaque utilisation. Il faut dans ce cas enfoncer le capteur dans la cire puis refermer pour éviter de mesurer la température extérieur

-soit, tu penses qu'il faut mettre un capteur dans chaque cadre a sa construction, puis on branche celui ou ceux que l'on souhaite lors du traitement


:smiley-mr-green:
ni l'un , ni l'autre
je pense simplement qu'un 18B20 intelligemment taillé 8) en TO92 simplement mis sous une "masse de positi" avec un coef thermique faible fera parfaitement l'affaire

rjnc38

je pense simplement qu'un 18B20 intelligemment taillé 8) en TO92 simplement mis sous une "masse de positi" avec un coef thermique faible fera parfaitement l'affaire
je suis bien d'accord avec toi mais la manipulation parait difficile à réaliser
- il est illusoire de penser la sonde a un cadre neuf la connectique serait "propolisée" immédiatement par les abeilles (j'ai abandonné l'idée de mettre une sonde à l'intérieur même de la ruche, tous mes capteurs sont soit dans un doigt de gant, soit derrière un grillage ou une vitre pour la caméra)
- quand on extrait un cadre de couvain il faut faire les manip très rapidement pour ne pas le refroidir, le débarrasser des abeilles est déjà assez long

je pense que dans ce cas le plus facile est une sonde thermocouple (type mesure température de la viande donc assez fine) qu'il faut planter dans la partie réserves d'un des cadres au moment ou on l' introduit dans l'appareil

Artouste

je suis bien d'accord avec toi mais la manipulation parait difficile à réaliser
- il est illusoire de penser la sonde a un cadre neuf la connectique serait "propolisée" immédiatement par les abeilles (j'ai abandonné l'idée de mettre une sonde à l'intérieur même de la ruche, tous mes capteurs sont soit dans un doigt de gant, soit derrière un grillage ou une vitre pour la caméra)
- quand on extrait un cadre de couvain il faut faire les manip très rapidement pour ne pas le refroidir, le débarrasser des abeilles est déjà assez long

je pense que dans ce cas le plus facile est une sonde thermocouple (type mesure température de la viande donc assez fine) qu'il faut planter dans la partie réserves d'un des cadres au moment ou on l' introduit dans l'appareil

bonsoir
je viens par plaisir :smiley-mr-green:
de tester un 18b20 hacké "à la hussarde" 8)
la reaction sur variation pointe est tres rapide .
ce n'est qu'un proof of concept , et toute la meca peut et doit etre ameliorée.


pour la propolisation , elle ne doit pas pouvoir intervenir là dans la mesure où le traitement thermique est "hors la ruche"
mais c'est vrai qu'in situ c'est un point à prendre en compte, ,pour un ami apiculteur , le choix 'thermo/hygro' avait été de place le capteur dans une cage à reine.
les bestioles s'amusant à systematiquement "boucher" le trous de prise hygro (capteur DS1923) 8)

rjnc38

bonsoir
je viens par plaisir :smiley-mr-green:
de tester un 18b20 hacké "à la hussarde" 8)
la reaction sur variation pointe est tres rapide .
ce n'est qu'un proof of concept , et toute la meca peut et doit etre ameliorée.

le doute que j'ai avec ta sonde "hackée" est qu'elle sera influencée par la température de l'air qui environne le corps de la sonde, il faudrait pouvoir coller la pointe sur le dessus et l'introduire juqu'aux connections

Quote
mais c'est vrai qu'in situ c'est un point à prendre en compte, ,pour un ami apiculteur , le choix 'thermo/hygro' avait été de place le capteur dans une cage à reine.
les bestioles s'amusant à systematiquement "boucher" le trous de prise hygro (capteur DS1923) 8)
en fait tout corps étranger dans la ruche est source de danger sanitaire donc soit elles l'évacue soit elles le "momifie" avec de la propolis

Artouste

le doute que j'ai avec ta sonde "hackée" est qu'elle sera influencée par la température de l'air qui environne le corps de la sonde, il faudrait pouvoir coller la pointe sur le dessus et l'introduire juqu'aux connections
en fait tout corps étranger dans la ruche est source de danger sanitaire donc soit elles l'évacue soit elles le "momifie" avec de la propolis
c'est juste un test
en fait le probleme de la captation de t° est  essentiellement un bilan de transfert et de coeff thermique des milieux.

De toutes façons , il faut bien garder à l'esprit la precision intrinseque des capteurs quels qu'ils soient et si l'on veut jouer avec du pouilleme de °C , il faut déjà inevitablement passer par une phase de calibration de chaque capteur avec de l'etalon de T°, et ça dans le domaine "bidouille" ce n'est pas facilement accessible à tout le monde.

Et et oui , l'apiculture est un domaine tres interessant, je verrais eventuellement à "ma retraite dans ma campagne" pour plus m'y interesser :D

thermovarroa

je pense que dans ce cas le plus facile est une sonde thermocouple (type mesure température de la viande donc assez fine) qu'il faut planter dans la partie réserves d'un des cadres au moment ou on l' introduit dans l'appareil
Je pense un peu la même chose sur le principe.
Si l'on veux construire un appareil que tout un chacun (apiculteur) puisse se confectionner facilement et simplement, il est préférable d'utiliser des produits du commerce et facilement installable.
C'est aussi pour cela que autant que possible j'utilise le système Grove de Seeedstudio.

Nous avons besoin d'une précision relative
D'après d'autres études, les varroas meurent a 41.5° et les larves des abeilles a 44°C
Donc l'objectif de 42°/42°5 n'entraine pas obligatoire une précision au dixième près


Lancien

Intéressant ce problème d'apiculture.
Je connais assez bien les problèmes de régulation thermique car j'élève des canards d'ornement que je fais naître par incubation artificielle. Je fabrique mes incubateurs, avec régulation de température et d'hygrométrie. Malheureusement, à l'époque où je les ai fabriqués, Arduino n'existait pas, ni les 18B20, sinon je les aurais adoptés.

Je ne suis pas sûr d'avoir tout compris le système de traitement thermique du Varroa. Pourquoi ne pas utiliser une couveuse  ventilée, régulée à 42 ° et d'y laissé les cadres le temps qu'il convient. Dans une couveuse ventilée, on peut réguler la température au 1/10 e, et on est sûr de l'uniformité de la température.
La régulation peut se faire en hard ou sous Arduino et 18B20. Toutes les sondes 18B20 que j'ai calibrées étaient pratiquement dans le 1/10e de degré. Rien n'empêche de les calibrer. Je joins la photo du thermomètre étalon que j'utilise.

Artouste

Je connais assez bien les problèmes de régulation thermique car j'élève des canards  ...
:smiley-mr-green:
[HUM]
Ho putain ! , encore un 8)

icare

2B OR NOT(2B) = FF
Arduino 1.0.5 à 1.8.5 + gEdit + Ubuntu 18.04 LTS

Lancien

:smiley-mr-green:
[HUM]
Ho putain ! , encore un  

Explique toi ?

Moi vieillard !  bien sur,
nouveau !  évidemment,
parano ! Pas sur mais peut-être !  




Artouste


Lancien

:smiley-mr-green:
un peu de lecture :

Excuses, je n'ai pas tout lu !
Content qu'il y ait des collègues éleveurs.
Pas si facile l'incubation, maintenant j'ai un peu d'expérience, mais plus beaucoup de temps pour m'en servir. Pour se consoler il faut transmettre..

Go Up