Go Down

Topic: Stylo pour créer des circuits imprimés (Read 1 time) previous topic - next topic

_ArNo_

Bonjour,

un ami m'a envoyé ce lien que je vous fait partager http://www.sciencesetavenir.fr/high-tech/conso/20160111.OBS2594/un-stylo-pour-tracer-et-effacer-des-circuits-electroniques.html
je sais pas ce que sa vaut dans le temps et comment on peut l'utiliser avec des composants classiques.

Mais quand je vois le temps que je mets pour essayé de créer une plaque, je suis dégoutté  :smiley-eek-blue:

weetoz

Merci ArNo,

et oui, le PCB, c' est un peu le nerf de la guerre pour les hobbyistes....

68tjs

Le serpent de mer qui revient. C'est vieux comme tout mais quand on a rien à écrire ça re-rempli une page.
Faut pas réver, si faire un C imp était si simple cela se saurait.
Qu'elle précision peut-on obtenir ?
Tu peux faire une piste de 0,5 mm de large ?

Qu'elle fiabilité ?

elektrax

jamais entendu parler

tutos à foison sur le net pour les méthodes classiques

la plus simple pour les circuits vraiment simples : marqueur a encre resistant a l'agent de gravure : perchlo, hcl+h2o2 difficile a trouver a la bonne concentration, persulfate d'amonium ou de sodium doit etre chauffé à 50° C, l'acide nitrique réservé aux industries

dessiner le circuit sur une plaque de cuivre non sensibibilisé, si un circuit intégré est présent çà devient de l'art...je prefere les bandes et empreintes transfert  : methode que j'ai utilisé dans les années 80

depuis j'ai investi dans une insoleuse et un bac à bulles, toujours fonctionnels plus de 20 ans apres, bon mon dernier pcb gravé date du 15 janvier 2015, je vais bientot m'y remettre, les fichiers eagle pcb sont imprimés reste plus qu'à insoler, développer et graver


weetoz

Perso transfert PNP Blue, pas top, mais pratique pour des alimentations, dès que le PCB grossi un peu et où il faut de la précision, l' insoleuse reste la meilleure solution lorsque l' on cherche à passer entre des broches de 2.54mm. Mais j' aimerais bien essayer quand même, ça a l' air rigolo.

manumanu

Salut,

Ça a l'air géniale!! Je m'y tenterais bien !

La seul chose qui me gène c'est l'adhésion que peut avoir la bande conductrice sur les supports divers.

A plus !
"Apprends moi ce que tu sais je t'apprendrais ce que je sais en nous serons intelligent"

weetoz

@manumanu, un autre problème à ce procédé, c' est la capacité à calculer la largeur de sa piste en rapport à l' intensité qui va véhiculer dedans, car on ne trace pas un PCB sans savoir si les piste seront capable de faire circuler un courant sans résistivité.

Même si le PNB blue est assez chi"""t à pratiquer, au moins, mon épaisseur de cuivre est à peu près constante (35µM), ce qui, lorsque la gravure est fini, il reste toujours la couche de toner sur mes pistes.

Je pense que ce procédé a de beau jour devant lui, mais va demander encore un peu de maturité, les "électroniciens" conscient de ce problème, voudront être assuré de la faisabilité/cohérence de leur carte.

De plus, avec un procédé incertains, comment savoir si ton probème de fonctionnement vient du code ou du hardware, ce qui est souvent le cas dans le DIY avec des montages sur plaques d' essais.

Faut essayer, avec une approche d' étude.

elektrax

si vous parlez du pnp blue, çà existe depuis au moins 20 ans, dans le tréfonds de mes souvenirs je dois avoir testé une feuille sans résultats probants.

Go Up