Go Down

Topic: Le Métrocar (Read 1 time) previous topic - next topic

VinceB

Bonjour à tous,
Après quelques constructions plus ou moins utiles (bateau pirate, "détecteur" de pensées), me revoici avec un nouveau projet, plus utile cette fois : un appareil à mesurer les carrières souterraines !


Pour ceux qui ne connaissent pas, une carrière souterraine c'est grand, voir très grand, souvent très vide, et toujours noir, humide et frais. C'est plein de grands couloirs, formant un immense labyrinthe souterrain, un peu hostile.
Pourquoi y aller me direz vous ? Sans doute parce que je suis un peu original... et surtout parce que cela me permet de côtoyer et de photographier les témoignages d'un passé oublié... Mais cela n'est pas le sujet.

Donc, mon principal "problème" est qu'à plusieurs dizaines de mètres sous la terre, il n'y a pas de signal GPS. Seule la boussole fonctionne. Donc, savoir où l'on se trouve par rapport à la surface est difficile.
De même, tracer le plan d'une carrière (on parle de surfaces en dizaines voir en centaines d'hectare), avec une boussole, un carnet et un topofil est rapidement fastidieux.

Voici donc comment est né le projet "Metrocar".

Je désirais donc un appareil pouvant être manipulé seul, facilement et suffisamment rustique pour résister au milieu souterrain. Cet appareil mesurerait en temps "réel" la distance parcourue depuis l'entrée, la direction d'avancement, la distance par rapport aux murs et voir même la distance par rapport au plafond (hauteur des galeries).

Je me suis basé sur un ensemble fourche/roue/potence de VTT 26".
J'ai utilisé ensuite :
- 1 carte arduino Uno
- 1 shield secteur carte SD
- quelques leds, interrupteurs et fils
- 2 capteurs de distance à ultrasons
- 2 compas électronique
- 1 capteur à effet hall
- des aimants
- 1 niveau de carreleur
- 1 manche de pioche

J'utilise lorsque c'est possible le système Grove pour les différents capteurs par facilité de câblage.

Le principe est simple :
Des aimants sont placés à intervalle régulier le long de la jante. A chaque détection de passage d'un aimant par le capteur "hall", on incrémente la distance parcourue, on envoie 1 "ping" ultrason sur chaque capteur pour mesurer la distance par rapport au mur de droite et au mur de gauche, on relève la direction d'avancement, et on enregistre tout cela sur la carte SD sous forme d'un fichier csv.

A la sortie, on met la carte SD dans un pc, et un second logiciel (développé par mon père, merci à lui...) récupère le csv et trace le plan du parcourt, ainsi qu'un export sur Google Earth.

Tous les détails sont sur mon site :
Pour quelques lignes de plus

Je me doute que ce genre de projet ne concernera pas tout le monde... mais si cela peut aider quelqu'un ou si vous avez des idées / questions / commentaires... n'hésitez pas.

Le code source de la partie Arduino est libre, ainsi que la réalisation / amélioration de l'engin, tant que cela n'est pas pour une utilisation commerciale et que les améliorations sont diffusées de manière libre.
Le logiciel de traitement sous Ms Windows ne peut par contre pas être mis en open-source pour le moment. J'avais commencé une version Java (pour Android), en pause pour le moment. Je n'exclue cependant pas, dans un avenir plus ou moins proche, de traduire le logiciel en Java afin de le placer en open-source.




Go Up