Go Down

Topic: Commander la decharge d'un circuit RLC avec un transistor (Read 1 time) previous topic - next topic

schimmerling

Jul 13, 2017, 09:23 pm Last Edit: Jul 14, 2017, 12:28 pm by schimmerling
Bonsoir,

Le matèriel que j'ai :
1 condensateur 22000uF, 40V
1 bobine 16mH, Resistance interne 2 Ohms
1 transistor igbt, gb14c40l
1 optocoupleur
1 carte arduino uno
et tout le reste...

Voici les deux schémas que j'ai réalisé pour commander la fermeture de mon transistor avec ma carte :



Le premier ne fonctionne pas pourquoi ? Car je n'arrive pas lors de la charge de mon condensateur (qui se fait par l'intermédiaire d'un cricuit RC avec un générateur de 36V), à dépasser 4 V.
Je change alors la résistance de base passant de 10KOhms à 1MOhms.
Cette fois je peux charger mon condensateur. Mais je ne peux plus commander la décharge, le transistor ne se ferme plus.

Le second ne fonctionne pas pourquoi ? Car le fil d'alimentation de la base est placé avant l'optocoupleur, résultat : le transisitor se ferme à la moindre alimentation du circuit sous 9V sans ayant pu fermé l'optocoupleur, en gros il se fout que l'optocoupleur soit ouvert ou fermé. Donc je perds le controle electronique de ma décharge.

je pense donc qu'il y a un problème dans l'alimentation de la pin de base de mon transistor.
Attention pour les malins qui me diront qu'il faut que je calcule la résistance de base, donc que je dois déterminer le courant dans mon circuit RLC. Le courant dans un tel circuit est soit nul soit une impulsion de dirac !

ChPr

... Le courant dans un tel circuit est soit nul soit une impulsion de dirac !
Vous êtes sûr que la décharge d'un circuit RLC série génère un Dirac de courant ???

Cordialement.

Pierre
Pourquoi faire simple alors qu'il est si facile de faire compliqué !

schimmerling

Sur et certain, après résolution de l'équa diff on a :
i(t)= Ae^r1*t+Be^r2*t

68tjs

Je plussoie avec ChPr.

Un dirac est un être mathématique très particulier :
- Sa surface vaut 1 quelquesoit son amplitude et sa largeur.
- Son amplitude est infininiment grande
- Sa largeur est infiniment petite
J'insiste ce n'est pas un signal physique réel, c'est un être mathématique utiliisé dans les calculs.

Une décharge de circuit RC ne donne qu'une exponentielle qui n'a rien à voir avec un dirac.
Eventuellement, si la résistance de décharge est très faible AINSI QUE l'inductance du circuit de décharge, on peut obtenir un signal de largeur très faible mais cela restera une exponentielle et ne sera jamais un dirac.

Les "faux schémas" que tu as fournis sont pour moi INEXPLOITABLES.
Ce sont des dessins de câblage.
Pour les exploiter il faut reconstituer le schéma électrique qui est le seul format sur lequel on peut travailler.
Je juge que ce n'est pas à moi de le faire.

Fritzing possède la possibilité de faire cette conversion automatiquement.
Cherche dans le menu de fritzing l'option qui va bien et revoi les VRAIS schémas électriques

Ou plus simplement : papier, crayon, règle pour tirer les traits et scan ou photo suffisent amplement.
L'important est que cela soit lisible.

schimmerling

Dac excusez moi, c est vrai que ça ressemble à un dirac mais ca n en est pas un.
Enfin bref le souci est quasiment le  meme...

 

68tjs

Autant partir sur de bonnes bases.

Pour les "scémas" j'ai pu les consulter et j'ai édité ma réponse précédente.

schimmerling

voila, j'ai modifié mes schémas

j'espère que c'est lisible

merci de votre participation 68tjs


ChPr

Dans votre montage 1, seule la LED rouge est commandée ; l'IGBT est bloqué.

Dans votre montage 2, l'IGBT est commandé au travers de la résistance directe de la LED rouge : valeur mal définie. Par ailleurs, la commande de l'IGBT se fait alors que le 4N35 est lui, bloqué (pas de courant dans sa diode). Vous devriez placer une résistance de l'ordre de 330 ohms en série avec cette diode afin de limiter le courant délivré par la broche D2 de l'Arduino.

Dans les conditions de ce montage 2, l'IGBT est rendu passant lorsque la broche D2 est à zéro ; c'est ce qui se passe lorsque l'Arduino n'est pas alimenté ou que vous le mettez sous tension, conclusion, l'IGBT est toujours passant sauf quand vous placez la broche D2 à 1.

Vous devriez faire l'inverse. Je vous laisse modifier votre schéma en conséquence.

Cordialement.

Pierre
Pourquoi faire simple alors qu'il est si facile de faire compliqué !


schimmerling

J ai mis une résistance de 220 ohms en série sur D2

J ai inverser dans mon programme, au lieu de mettre HIGH lorsque la condition est vérifiée j ai mis LOW

J observe que ma DEL s allume très faiblement et je n arrive pas a charger mon condensateur a plus de 2V
Enfin je n arrive pas à commander la décharge,
Bref je ne pense pas avoir bien compris ce que vous m avez
 dis chpr.
Merci cependant du temps que vous me consacrez

schimmerling

Ci je peux me permettre de rajouter quelques nouveaux détails de mon problème

En fait grâce au schéma 2 j arrive à charger mon condensateur jusqu'à 11V !
Ce qui est une nouveauté meme si ce n est pas les 40V attendus...
Au fait je déconnecte toujours un fil de ma pile 9V pour diagnostiquer.
C est alors qu après ma charge du condensateur jusqu aux 11v
Je reconnecte alors mon circuit rouge à la pile et là, décharge du condensateur dans le RLC plus la del s illumine faiblement.
MAIS alors que j avais toujours mon D2 a 0... donc mon circuit rouge était encore ouvert .

J espère que vous m avez suivi ? Et je vous remercie encore du temps que vous prenez pour arranger mon cas.

ChPr

Pouvez-vous nous dessiner, décrire votre circuit de charge.

Cordialement.

Pierre
Pourquoi faire simple alors qu'il est si facile de faire compliqué !

schimmerling

Un simple circuit RC :
4 piles de 9V soudées ensemble connectées à 1 résistance de 560 ohms le tout connecté en série aux bornes de mon condensateur

Si ce n est pas suffisant je vous fais le dessin .

Merci

ChPr

Quand vous appliquez un niveau "1" sur la broche D2, quelle est la tension aux bornes du transistor de sortie du 4N35 ?

Cordialement.

Pierre
Pourquoi faire simple alors qu'il est si facile de faire compliqué !


Go Up