Go Down

Topic: [RÉSOLUE] Nano et Raspberry Pi 3 B+ embarquées: Shutdown "propre" d'un robot . (Read 1 time) previous topic - next topic

hbachetti

Pas mal, j'aime bien ces simplifications.
A+ pour des nouvelles.
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

gazarodd

Bonjour bonjour !

J'en viens au nouvelle avec une question  :smiley-small: ... qui portera sur la bascule JK (celle-ci donc).

Je vous partage d'abord une image du branchement effectué : (inspiré donc d'ici)



 La table de vérité:



Au début, je ne comprennais pas l'utilité du condensateur et de la résistance de pull-up placé dans son circuit. Mais après les premiers test réelles sur ma bascule, j'en ai compris le principe ( je crois) en (re)regardant le fonctionnement d'un condensateur :
Lorsque la ligne VCC 5V (en haut) est alimentée, la JK (via les pins VCC et GND) est alimentée, les pins 1K et /1CLR sont à l'état High et 1J à l'état Low. Au moment de la mise sous tension, /1PRE est à l'état Low ( on est donc ICI à la première ligne de la table de vérité) jusqu'à se que le condensateur soit chargé.
Au moment où le condensateur est chargé, le courant ne peut plus passer par ce dernier, et c'est là qu'intervient la pull-up pour donner un état High à /PRE. On est alors dans la sixième configuration de la table de vérité ( du moins, tant qu'on a pas appuyé sur le bouton, Q ne changera pas d'état).

Lors de l'appuis sur le bouton, Q passe de High à Low, ce qui à pour effet de couper l'alimentation du circuit (Cf circuit de mon dernier post). Cela semble parfait, et fonctionnel.. Mais j'ai un soucis au niveau de la décharge du condensateur, à partir du moment ou il ne reçoit plus de courant de VCC, il va vouloir se décharger.. seul chemin possible, le pin /PRE de la bascule !
Est-ce "grave"pour la JK ? Si oui, comment savoir quel courant passe par /PRE à ce moment là (=> calcul de résistance)?

hbachetti

Salut
Pas sûr que ce soit recommandé. Normalement la tension sur une entrée ne doit pas dépasser VCC.
Tu peux envisager de placer une diode 1N4148 en inverse en parallèle sur la résistance.
Le condensateur se déchargera dans l'alimentation.

@+
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

gazarodd

Et cela n'aura pas de répercution sur le convertisseur DC-DC voire la batterie Lipo ?
Parce que j'ai essayé de créer une boucle de "décharge" pour le condo, avec une résistance, comme beaucoup de circuit sur internet, mais je n'ai pas réussi à trouver d'exemple correspondant à mon problème, et je n'ai pas réussi à créer une solution dans le style du vidéaste que j'ai partagé la dernière fois...
Merci de la réponse en tous les cas !

hbachetti

La décharge du condo s'effectuera à travers la diode soit vers le convertisseur, soit dans le VCC de la JK. En général, ces convertisseurs sont équipés de gros condensateurs de 470µF en sortie, donc 10µF de plus ne posent pas de problème.

En mettant une résistance en parallèle sur le condo, la valeur de cette résistance devra être forcément élevée par rapport à la résistance de 10K, afin d'assurer un niveau 1 suffisant.
Avec 100K, le condo de 10µF se déchargera en 100ms. C'est acceptable aussi.

@+
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

gazarodd

L'idée de la résistance me plait moyen dans le sens où je ne suis pas certain que le courant va passer par cette résistance en parallèle.. ( d'après se que j'ai compris l'électricité est feignante et prendra toujours le chemin le plus simple pour elle..  :smiley-neutral: ) et, de plus, un courant (bon d'accord très légé), sera consommé après la charge du condo...

Par contre la solution de décharge au travers la diode me plait beaucoup ! je pense que je vais opter pour cette solution. Vos explications me conviennent.  ;D
 
Juste un dernier éclaircicement (sur le fonctionnement des condos), si le courant de décharge se trouve envoyé dans le DC-DC, il y aura donc une borne de ce gros condensateur qui sera charger plus " négativement" que l'autre ? Ou je n'y suis pas du tout ? (C'est un peu hors sujet mais bon... :smiley-sweat: )

hbachetti

Quote
Par contre la solution de décharge au travers la diode me plait beaucoup ! je pense que je vais opter pour cette solution. Vos explications me conviennent.  ;D
En fait la décharge à travers la résistance de 10K suffit probablement. La diode permet d'accélérer cette décharge vers la JK et le convertisseur, à condition que l'impédance du XL4005 soit suffisamment faible.
Il faut essayer avec et sans diode. Si la tension aux bornes du condo de 10µF chute rapidement sans diode, autant s'en passer.

Quote
Juste un dernier éclaircicement (sur le fonctionnement des condos), si le courant de décharge se trouve envoyé dans le DC-DC, il y aura donc une borne de ce gros condensateur qui sera charger plus " négativement" que l'autre ? Ou je n'y suis pas du tout ? (C'est un peu hors sujet mais bon... :smiley-sweat: )
Le condo de 470µF va se décharger aussi vers le XL4005 et la JK, jusqu'à atteindre zéro volt.

@+
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

gazarodd

Quote
Le condo de 470µF va se décharger aussi vers le XL4005 et la JK, jusqu'à atteindre zéro volt.
Merci !  :)

Quote
En fait la décharge à travers la résistance de 10K suffit probablement. La diode permet d'accélérer cette décharge vers la JK et le convertisseur, à condition que l'impédance du XL4005 soit suffisamment faible.
Il faut essayer avec et sans diode. Si la tension aux bornes du condo de 10µF chute rapidement sans diode, autant s'en passer.
Mais du coup sans diode, le courant va "choisir" de passer dans la JK nan ?
J'essaierai avec ou sans diode... Après, si la personne qui a partagé cette solution a fait ce choix (en la supposant compétante), c'est que ce courant de décharge ne doit pas être si important.. On vera. Je partagerais mes avancées de toute façon.  :)

gazarodd

Bonjour !

Je reviens sur ce poste pour pouvoir enfin le conclure :)

La dernière version ( fonctionnelle !  :D) du circuit :



Sous forme de "carte" maintenant :



Alors ! Les modifications apportées sont :

Je n'avais en fait plus de NPN 2N2222, du coup j'ai remplacé par des BC337. (Donc les résistances de base ont changées, mes restes les mêmes).
Pour le pont diviseur de tension, je n'avais pas de 10M, j'ai donc décaler mes valeurs un "cran"en dessous. Donc 1M et 680k.
Le condensateur utilisé est donc un 4,7nF. La diode discuté précédemment n'as pas été ajoutée.
-> Les tests que j'ai réalisé avec et sans donnais les mêmes résultats. (comme prévus par hbachetti :) )

Et du coup, voilà la VRAIE carte :D




Soyez indulgent sur mes soudures, c'était littéralement la première fois que je soudais de ma vie.
Bref, quoi qu'il en soit, la carte FONCTIONNE comme voulue. Y'a plus qu'à programmer ^^

Merci Beaucoup pour votre aide hbachetti  ???

hbachetti

Comme quoi les élucubrations théoriques peuvent conduire à un projet réussi du premier coup, pour peu que l'on y consacre un peu de temps.
Bravo et bonne continuation.

@+
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

gazarodd

Bonjour,
Pour tous ceux repassant par là ..., l'UART de l'arduino Nano est liée à l'USB ET les pins RX/TX. Si vous souhaitez utiliser le TF Mini, il faudra passer par le port USB de la PI... Ou changer d'Arduino.. Voire créer sa propre solution.
Bref, à bon entendeurs :)

Go Up