Go Down

Topic: Alimenter un capteur à la demande (Read 2262 times) previous topic - next topic

hbachetti

Salut

ICI, une petite page d'explications sur l'art et la manière d'alimenter un capteur à la demande pour éviter de consommer du courant inutilement.

Bon, c'est vraiment pour les newbies ... mais les autres peuvent vérifier que je ne raconte pas de conneries.

@+
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

hbachetti

Merci __pepe__ pour ta sollicitude, mais comme je l'ai dit, je voulais faire simple pour les newbies.


Quote
Notamment, le IRFU5505 est prévu pour une commande de 10V, et avec seulement 5V sa résistance interne risque d'être beaucoup plus élevée que les 0,11Ω annoncés sous 10A.
Cela donne de très bons résultats pourtant. Les chiffres que je communique sont des mesures, pas des calculs.

Quote
Par ailleurs, au lieu de commuter le pôle positif de l'alimentation d'un capteur ou d'un périphérique, on peut envisager de commuter son pôle négatif (GND). Dans ce cas on utiliserait un transistor bipolaire NPN ou un transistor MOSFET à canal N, qui présentent souvent de meilleures performances que leurs complémentaires.
Là c'est un peu plus délicat.
Imaginons un capteur connecté sur une entrée de l'ARDUINO.
En commutant en low-side, lorsque le transistor est bloqué, un léger courant risque de circuler entre le +5V et l'entrée de l'ARDUINO, surtout si l'entrée est équipée d'une résistance de pull-down, faisant croire à l'ARDUINO que l'entrée est à 1.
Tout dépend du schéma interne du capteur.

@+
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

hbachetti

Quote
Faire trop simple au risque d'être incomplet ou trop détailler au risque de noyer le lecteur qui ne comprendra pas ?
Le problème est souvent là. Niveler par le bas ou saouler le lecteur.

Quote
Tout document est perfectible mais tout document fourni à un grand mérite qui est celui d'exister.
Je salue  le travail effectué
Merci. Il faudra le compléter, sans excès toutefois.

@+
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

hbachetti

Concernant la valeur de la résistance RDS, même 2Ω paraissent négligeables en regard de la chute de tension induite par le régulateur et le câblage :

Quote
Les courants consommés ci dessus font chuter la tension de sortie du régulateur de l'ARDUINO.
A vide cette tension est de 4.9V, à 100mA elle tombe à 4.6V.
Alors qu'après le MOSFET la tension passe à 4.55V.
50mV de chute de tension pour le MOSFET et 300mV pour le régulateur et le câblage.

L'essentiel est de comprendre que l'on peut obtenir un meilleur rendement avec la solution MOSFET.

Allons à l'essentiel et évitons de noyer le lecteur avec des détails inutiles.

@+
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

jfs

#4
Aug 19, 2018, 09:00 pm Last Edit: Aug 19, 2018, 09:00 pm by jfs
Une partie du sujet à été développée en suivant le lien plus bas.

Vu la tournure des événements, j'ai séparé le sujet.... pour les courageux qui veulent aller voir.

Ou en débattre...

http://forum.arduino.cc/index.php?topic=564412.0


PS: Encore désolé pour ton sujet Henri
Pas d'aide par MP !!!

Concernant le fonctionnement du forum tout se trouve dans les messages épinglés en tête de page.

hbachetti

Salut

Étant en congés dans les Alpes depuis jeudi je n'ai pas suivi le cours de la discussion de très près, surtout les derniers posts.
Je ne sais pas trop ce qui s'est passé précisément.

@+
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

jfs

Henri,

J'ai rapatrié dans ton sujet tes quelques messages qui contenaient encore quelques info que _pepe_ avait écrit.... et qui ont été sauvées parce que tu les avais mises en citation.
Pas d'aide par MP !!!

Concernant le fonctionnement du forum tout se trouve dans les messages épinglés en tête de page.

68tjs

En ce concerne ma remarque sur les 40 mA vu que _pepe_ a supprimé ses interventions on ne comprenait plus rien.
Pour redonner du sens je les ai supprimé et je referai une intervention sur ce sujet.

68tjs

Parlons posément.
Tel que je sens la lecture de l'article :
1) je peux penser que le courant max en service permanent est de 40 mA par pin
2) que je peux faire débiter 40 mA à autant de pin que je veux.

C'est ce que disait le site Arduino il y a encore un an ou deux et c'est encore ce qui se propage sur Internet et qui est faux

Je pense qu'il faut préciser que :
A) 40 mA n'est pas une valeur de service, la valeur de service est seulement de 20 mA
B) Rappeler que le courant max sur Vcc et Gnd n'est que de 200 mA
C) Rappeler, qu'à la fréquence des cartes arduino, le micro des cartes
L'UNO consomme 10 mA sous 5V et qu'il ne reste que 190 mA pour les sorties.
La Mega consomme 20 mA sous 5V et qu'il ne reste que 180 mA pour les sorties.

C'est incomplet mais cela permettrait d'éviter des grosses erreurs aux débutants.
Mes 5 cts

Bonnes vacances à hbachetti et aux autres, moi je n'y ai plus droit snif.



hbachetti

Afin de contenter la majorité j'ai ajouté le paragraphe suivant au document :

Quote
Il est utile de rappeler certaines notions élémentaires de l'ATMEGA 328p.

- une sortie peut fournir au maximum 40mA (1)
- le courant maximal disponible sur l'ensemble des sorties est de 190mA (2)
- le courant maximal disponible sur les ports C0 - C5, ADC7, ADC6 est de 100mA.
- le courant maximal disponible sur les ports B0 - B5, D5 - D7 est de 100mA.
- le courant maximal disponible sur les ports D0 - D4, RESET est de 100mA.

(1) le courant de service "normal" est de 20mA. Au dessus de 20mA, la tension sur la sortie chute en dessous de 4V.
(2) L'ATMEGA 328p consomme 10mA en mode actif. Il reste donc 190mA disponibles pour les sorties.

Il faudra également compléter avec des mesures faites en alimentant l'ARDUINO avec du 5V régulé. Pour l'instant le montage est alimenté par USB, et ce n'est pas optimal.

@+
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

Jambe

Peux t'on confirmer en restant dans le basique - niveau Arduino sans tenir compte d'alimentation symétrique les points suivant:

-Mosfet à canal P: pour commuter le pôle positif

-Mosfet à canal N: pour commuter le pôle négatif

En visionnant une vidéo, je tombe sur cette affirmation, pour du canal N la tension de la source est toujours inférieure à la tension de la gate:
C'est exact?



hbachetti

#11
Aug 22, 2018, 09:45 pm Last Edit: Aug 22, 2018, 10:30 pm by hbachetti
Salut

Quote
pour du canal N la tension de la source est toujours inférieure à la tension de la gate
Oui

Mais tu me demandes de répondre à la sauce Arduino.
En général quand on veut commuter en LOW-SIDE, la charge se trouve entre drain et +VCC, et la source à la masse.



A moins que l'on veuille faire autre chose ... bâtir un amplificateur audio par exemple.


Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

Jambe

Mais tu me demandes de répondre à la sauce Arduino.
En général quand on veut commuter en LOW-SIDE, la charge se trouve entre drain et +VCC, et la source à la masse.




Ok pour le principe, et si je commute en HIGH-SIDE toujours avec un canal N, concrètement il se passe quoi?

En gardant ton schéma mais en plaçant le relais entre source et masse et le drain directement sur +Vcc

hbachetti

Comme expliqué dans ton post #10.
Vsource = Vgate - Vth.
Si Vgate vaut 5V et Vth 2V il reste 3V sur la bobine du relais.

Si le relais est sur le drain, Vsource = 0V, Vgate = 5V.
Si Vth est nettement inférieure à Vgate, il reste 5V sur la bobine du relais, moins un petit chouia dû à la résistance RDSon du transistor que tu auras bien pris soin de choisir parmi ceux qui ont un RDSon faible.

Mais sincèrement, pour piloter un relais je choisis plutôt un NPN. Je réserve le MOSFET à des utilisation un peu plus pointues et exigeantes.

@+
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

Jambe

Tout simplement, merci pour les précisions!

Go Up