Go Down

Topic: [Résolu] Plusieurs leds et placement de la résistance (Read 1 time) previous topic - next topic

bidouilleelec

Mais je l'ai fait, avec 4 LED, avec une résistance commune de 1k. et 5v. comme le jpeg fourni et sans problème. Je ferais un essai avec des LED disparates pour compliquer.

Bonne nuit
jpbbricole

1k ohm c'est trop.
Et si les leds viennent d'une même série, elles peuvent avoir des caractéristiques très proches.
Essayez avec une blanche , verte et rouge.
Mesurez la tension entre la résistance et les diodes et le courant dans chaque diode.

bidouilleelec

bidouilleelec

#16
Oct 22, 2018, 10:39 pm Last Edit: Oct 22, 2018, 10:56 pm by bidouilleelec
non : le comportement est linéaire aux courants usuels, ce qui fait que si Vf est dépassé, chacune prendra sa part, même si c'est assez inégal. Je suis donc d'avis que Krayon70 peut tranquilement faire l'essai et nous rapporter ce qu'il en est



NON.
Relisez tout le fil ET le message de 68jts.
Eventuellement essayez un simulateur comme LTspice.

bidouilleelec

trimarco232

merci, j'ai lu le fil, et je maintiens ce que j'ai dit
si la preuve pourtant visible de jpbbricole ne suffit pas, je montrerai les calculs

68tjs

#18
Oct 22, 2018, 10:53 pm Last Edit: Oct 22, 2018, 10:55 pm by 68tjs
hou là là quelle histoire.

@jppbricole
La loi de Kishhof, comme la loi d'ohm, ne s'applique qu'à des composants linéaires, jamais à des composants non linéaires.

L'équation d'une diode est : I = Is*(exponentielle(Vd/(n*kT/Q))-1)
Is = courant de fuite
kT/Q = tension thermodynamique
n = facteur de qualité compris entre 1 et 2 --> dépend du lot de fabrication.

Tu note que l'équation n'est connue que sous la forme I= f(V) et non pas comme on en a l'habitude V = g(I).
Pour la bonne raison que c'est impraticable.
C'est pour cela que tu verra écrit partout qu'une diode se commande en courant et non pas en tension.
Commander une diode en courant consiste à lui imposer un courant donné, la tension Vd s'adapte en fonction de la diode.
Donc deux diodes différentes ne s'adapteront pas de la même façon.


La valeur Is est fortement dépendante du lot de fabrication et dans un même Wafer (disque de silicium) de l'emplacement sur le Wafer car la diffusion des différents élément de "perlinpimpin" pour fabriquer une diode n'est pas uniforme.

Aucune comparaison n'est possible avec une résistance qui est linéaire et ne possède pas de seuil.
le terme "Seuil" est un mauvais choix car il n'y a pas changement de régime simplement à partir d'un certain moment le terme exponentiel devient  prépondérant devant la constante 1.

Il y a une autre notion qu'il faut prendre en compte : c'est la notion de lot de fabrication.
Si tu as la chance d'avoir entre les mains deux diodes provenant de la même région du même Wafer tu pourra probablement les mettre en parallèle mais ce cas de figure est extrêmement rare et du seulement à un hasard particulièrement agréable avec toi.
En aucun cas tu ne pourra en tirer la conclusion que tu as raison.

Cette situation d'avoir des composants issus d'un même lot de fabrication est extrêmement rare avec des composants encapsulés.
C'est plus fréquent avec les résistances  livrées en bande. Quand un fabricant classe ses résistances dans la gamme +/- 5% cela veut dire qu'il garanti que sur l'ensemble des lots de fabrication une résistance sera toujours comprise entre -5% et +5 %.
Par contre si tu reçois un morceau de ruban il ne sera  étonnant que l'ensemble soit  par exemple à +3% mais qu'entre elles les résistances soient à mieux de +/- 1%.




bidouilleelec

#19
Oct 22, 2018, 11:01 pm Last Edit: Oct 22, 2018, 11:08 pm by bidouilleelec
Bonsoir 68tjs

Complétement d'accord avec vous sur :
Quote
La valeur Is est fortement dépendante du lot de fabrication et dans un même Wafer (disque de silicium) de l'emplacement sur le Wafer car la diffusion des différents élément de "perlinpimpin" pour fabriquer une diode n'est pas uniforme.
La comparaison avec des résistances était faible, mais ????.

Cordialement,
bidouilleelec

bidouilleelec

Quote
L'équation d'une diode est : I = Is*(exponentielle(Vd/(n*kT/Q))-1)
Is = courant de fuite
kT/Q = tension thermodynamique
n = facteur de qualité compris entre 1 et 2 --> dépend du lot de fabrication.
Equation simplifiée, surtout pour une Led.

bidouilleelec

merci, j'ai lu le fil, et je maintiens ce que j'ai dit
si la preuve pourtant visible de jpbbricole ne suffit pas, je montrerai les calculs
Montrez !

jpbbricole

merci, j'ai lu le fil, et je maintiens ce que j'ai dit
si la preuve pourtant visible de jpbbricole ne suffit pas, je montrerai les calculs
J'ai fait le montage avec 6 LED du blanc au rouge donc des courants passant du simple au plus que double avec 5v. et 390ohms, sans problème. Demain, le relevé des courants.

Bonne nuit
jpbbricole
L'expérience est la seule chose qu'il ne faut acheter que d'occasion!

bidouilleelec

J'ai fait le montage avec 6 LED du blanc au rouge donc des courants passant du simple au plus que double avec 5v. et 390ohms, sans problème. Demain, le relevé des courants.

Bonne nuit
jpbbricole

Mais il se peut très bien qu'avec des diodes de caractéristiques proches le montage fonctionne très bien ( à l'oeil) !!!!
Mais le principe est mauvais et plein de problèmes potentiels.
Vous avez 3 diodes qui se battent en duel et une qui va gagner.
Avec la résistance en série, vous le voyez peu car vous diminuez le courant.

Cordialement,
bidouillellec

68tjs

#24
Oct 22, 2018, 11:53 pm Last Edit: Oct 22, 2018, 11:54 pm by 68tjs
Tu es en train de dire que tu met en parrallèle :
une del rouge --> Vd ~ 1,8V
une del jaune --> Vd ~ 2,2V
une del verte  --> Vd ~ 2,6V
une blanche --> Vd ~ 3,2 V
Et que cela fonctionne "sans problème" !

Je suis curieux de savoir quelle signification tu donnes à "sans problème".

En attendant je laisse tombé, fait comme tu veux , je n'ai pas de temps à perdre avec la réécriture des lois de la physique.

bidouilleelec

Tu es en train de dire que tu met en parrallèle :
une del rouge --> Vd ~ 1,8V
une del jaune --> Vd ~ 2,2V
une del verte  --> Vd ~ 2,6V
une blanche --> Vd ~ 3,2 V
Et que cela fonctionne "sans problème" !

Je suis curieux de savoir quelle signification tu donnes à "sans problème".

En attendant je laisse tombé, fait comme tu veux , je n'ai pas de temps à perdre avec la réécriture des lois de la physique.

Yes

68tjs

Je m'adresse à Krayon s'il est toujours là.

Avec des composants non linéaires comme une diode on ne peut pas faire de calculs stricts.
Avec une seule diode on fait une hypothèse sur la tension de seuil, par exemple on dit que pour une del verte elle fait 2,6 V au courant recherché . Mais en réalité elle peut faire 2,5V ou 2,7V.

Ensuite on choisi le courant et on calcule la résistance mais le calcul ne sera jamais juste puisqu'on ne connait pas la caractéristique réelle de la diode.
Ce n'est absolument pas gênant si le courant qu'on s'était fixé fait en réalité une valeur légèrement différente, par exemple si au lieu de 10 mA il fait 9 mA ou 12 mA.

Par contre à partir de deux diodes ce calcul approximatif n'est plus possible, il faut les caractéristiques réelles des diodes et travailler graphiquement en superposant les caractéristiques.

Si on prend une diode rouge et une blanche en parallèle  une fois câblées et alimentées elles auront la même tension à leurs bornes puisqu'elles sont en parallèle, mais quelle tension de seuil prend t-on 1,8V ou 3,3V ?

La tension tendra à s'aligner sur la plus faible soit 1,8V , la diode blanche conduira à peine et tout le courant passera dans la rouge qui sera en excès de courant.
Avec cet excès de courant la diode rouge  verra sa tension augmenter ce qui fera conduire un peu plus la blanche donc la rouge augmentera un peu moins.

Au final il se produira un équilibre avec une tension comprise entre les deux seuil de conduction des diodes et une diode blanche sous alimentée et une diode rouge sur alimentée.

Plus le nombre de diodes en parallèle augmentera plus celles qui ont le Vd le plus faible seront en excès de courant et à partir d'un certain nombre elles chaufferont trop faisant fondre la puce.

Voilà ma contribution, tu crois qui tu veux.

bidouilleelec

Je m'adresse à Krayon s'il est toujours là.

.............
Plus le nombre de diodes en parallèle augmentera plus celles qui ont le Vd le plus faible seront en excès de courant et à partir d'un certain nombre elles chaufferont trop faisant fondre la puce.

Voilà ma contribution, tu crois qui tu veux.
A peu près OK mais pas sous 5V  avec une résistance de 1k pour 3 leds.

jpbbricole

#28
Oct 23, 2018, 07:01 am Last Edit: Oct 23, 2018, 07:04 am by jpbbricole
Bonjour

Tu es en train de dire que tu met en parrallèle :
une del rouge --> Vd ~ 1,8V
une del jaune --> Vd ~ 2,2V
une del verte  --> Vd ~ 2,6V
une blanche --> Vd ~ 3,2 V
OUI

Et que cela fonctionne "sans problème" !
Que rien n'a cramé et que le courant s'est réparti dans les différentes branches et ça donne avec 5v. et 390 ohm:
0,43mA, 0,425 mA, 1,092 mA, 1,082mA, 1,078 mA, 1,148 mA.

Le test a été exécute avec ce type de kit.
Je te rappelle que le montage que tu as déclaré Clairement ce n'est pas possible. se composait de 3 LED identiques et d'une résistance de 1k.

En attendant je laisse tombé, fait comme tu veux , je n'ai pas de temps à perdre avec la réécriture des lois de la physique.
!!!!

Cordialement
jpbbricole
L'expérience est la seule chose qu'il ne faut acheter que d'occasion!

aligote

ReBonjour,

Cette discussion est très éclairante sur les certitudes vraies ou fausses de chacun; j'en profite pour analyser en prenant un peu de recul car beaucoup d'arguments sont avancés mais peu de démonstrations rigoureuses données.

- 1ere remarque : Les lois du courant continu (loi d'ohm ... etc) ne s'appliquent qu'au régime de fonctionnement linéaire. Parce que ces lois correspondent à des équations linéaires (en maths on disait fonctions affines)
Par exemple :
..... U=R*I     ==> Y = a*X   (résistance pure)
..... U=U0+R*I  ==> Y = a*X+B (diode dans un petit domaine ou le modèle linéaire est valable)
- 2eme remarque : les composants non linéaires peuvent êtres considérés comme linéaires dans un petit domaine de fonctionnement. (Pour un intervalle étroit de valeurs d'intensités, de même qu'une courbe peut être assimilée à sa tangeante)
Par exemple, pour une Led entre 8 et 10 mA. Moins l'intervalle considéré sera étroit, moins bonne sera la précision.
- 3eme remarque : L'argument, j'ai fait la manip, cela à fonctionné, donc c'est vrai et insuffisant car il ne tient pas compte de la très grande dispersion de fabrication sur certains paramètres de composants. (Cas des semi-conducteurs, par exemple pour un même lot de transistors le coef H21e peut très facilement varier de 100 à 200)
C'est aussi le cas des seuils de diodes.
En prenant le même argument on pourrait dire ; "sur une route à 2 voies doubler en haut de cote sans visibilité est sans risque", hier j'ai essayé et cela marche !
- 4eme remarque : Pour des calculs sur des différences de termes voisins la précision est très mauvaise.
Par exemple :
si L = L1-L2 et que L1 et L2 sont proches, la précision de la détermination de L sera mauvaise
On peut illustrer avec L1=100 et L2 = 80 à 10% Donc L1 entre 90 et 110 et L2 entre 72 et 88
Le résultat pourraut être L= 2 ou bien L= 38


Etc ... ETc je termine pour ne pas vous endormir ....

Pour finir je confirme ce qu'avance 68Tjs

Serge .D

Go Up