Go Down

Topic: Changement du mode nuit/jour chauffage central Mazout (Read 808 times) previous topic - next topic

cch21

Nov 03, 2018, 11:37 am Last Edit: Nov 03, 2018, 12:48 pm by cch21 Reason: Modif sujet extension au projet
Bonjour,

Je désire récupérer les valeurs de plusieurs sondes de température (sortie 0-5V).
Les borniers de ces sondes sont toutes situées les unes a cotés des autres.
J'aimerais les connecter a l'arduino par l'intermédiaire d'un bus i2c.
Existe t'il un module qui pourrait faire la passerelle entre ces sondes et le bus i2c?
Ou faut-il mieux partir sur un module par sonde?

Peut-être est-ce simple également de faire le composant soit même...

en espérant que ma question n'est pas trop bête... Je débute.
Merci de votre compréhension.




68tjs

Bonjour,

Désolé mais la question est trop floue --> lire les messages épinglés pour voir les renseignements dont nous avons besoin pour répondre.

Le minimum est de donner des informations sur les capteurs et si possible avec des liens cliquables (utiliser l'icone chaine) vers ses capteurs.

Info : le bus I2C n'est pas du tout prévu pour les grandes longueurs.
A la base il a été défini pour des liaisons sur la même carte de circuit imprimé, soit au maximum quelques dizaines de centimètre.

Il peut faire plus mais il ne faut pas être trop gourmand.
Précise davantage ce que tu veux faire.

jpbbricole

Bonjour cch21
Je désire récupérer les valeurs de plusieurs sondes de température (sortie 0-5V).
Il y a l'embarras du choix, des ADC.
Et un tuto.

Cordialement
jpbbricole

hbachetti

Salut

Que veux-tu faire avec des ADC et des sondes I2C ?
 :(
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

jpbbricole

Salut

Que veux-tu faire avec des ADC et des sondes I2C ?
 :(

Si la question s'adresse à moi, qui est parlé des ADC, ça sert à lire les sondes de température qui ont des sorties de 0-5v, en 16 bits via un interface muni d'un bus i2C, selon les indications de cch21.

Cordialement
jpbbricole



Jambe

Prend n'importe quelle carte basée sur un 328, UNO, NANO, PRO-MINI tu aura a minima 6 entrées 0-5v et un support I2C.


hbachetti

Quote
Si la question s'adresse à moi, qui est parlé des ADC, ça sert à lire les sondes de température qui ont des sorties de 0-5v, en 16 bits via un interface muni d'un bus i2C, selon les indications de cch21.
C'est une blague ?
Un ADC sert à lire les températures de sondes analogiques du type LM35 ou autre ...
Et dans ce cas l'ADC de l'ARDUINO suffit.

@+
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

Leptro

Bonjour,
plusieurs points doivent être précisés pour un choix efficace des solutions.


J'ai compris que les sondes de températures fournissent une valeur analogique 0-5V.

1:) combien de sondes de température est utilisé

2:) quelle précision est nécessaire  (8 bits, 10 bits, 12bits ou plus) 

Ces deux points vont nous permettre de choisir le  bon convertisseurs A/N

3: Quelle distance entre les capteurs de T° et la carte arduino.

Si la distance est supérieur à 25-30cms, il faut utiliser un amplificateur de bus i2c  le bien nommé P82B715PN

ce composant permet de couvrir une distance de 25m.


A +




jpbbricole

Je désire récupérer les valeurs de plusieurs sondes de température (sortie 0-5V).
Les borniers de ces sondes sont toutes situées les unes a cotés des autres.
J'aimerais les connecter a l'arduino par l'intermédiaire d'un bus i2c.
Non ce n'est pas une blague, la question était on ne peut plus claire

J'aimerais les connecter a l'arduino par l'intermédiaire d'un bus i2c.

et la personne a l'aire de savoir ce qu'est un Arduino!

Cordialement
jpbbricole

cch21

Ma question était plus d'ordre général mais j'ai un peu de mal a l'exprimé.
Je vais donc préciser mon projet, en espérant cela soit plus clair.
Merci pour la réponse précédente super rapide....

Nous disposons d'une chaudière a fioul couplée a une chaudière a bois.
Cette chaudière a fioul produit également l'eau chaude sanitaire.
Pour utiliser moins de fioul, nous mettons la chaudière a bois en marche.

Pour des raisons dont je vous fais grâce, on doit passer la chaudière fioul en mode jour quand on fait du feux et en mode nuit avant que le feux s'éteigne. Sinon la chaudière a fioul reprend le chauffage et on se ruine en quelques heures.

Cette modification de mode de fonctionnement se fait grâce a une commande à distance simplifiée.
     FM52 réf. 85757747 - DE DIETRICH
La personne qui fait le feux, oublie toujours de basculer de mode...

La première partie du projet est de relever les différentes températures des sondes de ce système de chauffage.
Même si le but est uniquement de détecter la diminution de température du ballon d'eau chaude, j'en profite pour relever les autres températures (Il y aussi des panneau solaires).

J'ai pu les relever simplement avec les entrées analogique de l'Arduino. Pour certaine condition, une alerte sera générée pour indiquer de repasser sur le mode nuit.

Que dire des types de sondes... Je n'ai aucune info a leur propos et certaines sont difficilement accessible.
Le signal se situe entre 0 et 5V. J'ai pu faire la correspondance en comprant aux valeurs affichées sur la chaudière et autres.
Elles arrivent toutes sur la carte mère de la chaudière dont voici la photo:




Pour l'instant ces bornes sont directement connectées a l'arduino (pas sur cette photo), ce qui fait pas mal de cablage. L'arduino est a environ 1m . Dans le but de limiter le nombre d'entrées analogique utilisées et diminuer le nombre de fil a sortir de l'emplacement de la carte mère, je me demandais si I2c était pas la solution.
Le module récupérerai les infos des sondes et serait placé juste a cité de la carte mère.

cch21

Bonjour cch21Il y a l'embarras du choix, des ADC.
Et un tuto.

Cordialement
jpbbricole

Bien je crois que j'ai ma réponse...
ADC est le terme qui me manquait pour effectuer mes recherches...

hbachetti

Quote
Non ce n'est pas une blague, la question était on ne peut plus claire
Quote
sondes de température (sortie 0-5V).
On ne peut faire moins clair. Il manque le type de sonde. 0-5V ne veut rien dire. Elles peuvent être analogiques ou numériques.

Quote
Le signal se situe entre 0 et 5V.
Là c'est plus clair.

Dans le cas où les sondes sont proches de l'ARDUINO, le signal des sondes peut être envoyé directement sur 3 entrées analogiques de l'ARDUINO (10 bits). Pas besoin d'ADC externe, à moins d'avoir besoin d'une précision bien supérieure (ADS1115 16 bits).

Sinon, comme dit 68tjs :
Quote
Info : le bus I2C n'est pas du tout prévu pour les grandes longueurs.
A la base il a été défini pour des liaisons sur la même carte de circuit imprimé, soit au maximum quelques dizaines de centimètre.
@+
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

jpbbricole

On ne peut faire moins clair. Il manque le type de sonde. 0-5V ne veut rien dire. Elles peuvent être analogiques ou numériques.
Pour le commun des mortels que je suis, 0-5v veut justement dire de 0 à 5V, autrement on aurait dit 0 et 5V.
Mais la solution a été trouvées sans tout ces blabla inutiles  :)  :)  :)

Cordialement
jpbbricole

68tjs

Je ne trouve pas le nombre de sondes à relever.

Si ce nombre est au maximum de 8 tu as la solution de passer par une carte nano ou mini-pro.
Si tu as plus de 8 sondes il est possible d'utiliser deux nano ou mini-pro.

Ces cartes utilisent un microcontroleur atmega328p en boîtier 32 pins ce qui permet de disposer des 8 entrées analogiques.
La carte UNO utilise le même microcontrôleur mais en boîtier  qui en plus d'être plus volumineux ne dispose que de 28 pins et donc seulement 6 entrées analogiques sont disponibles.

Je ne sais pas comment tu veux organiser ton système mais à ce que j'en comprend au pire deux cartes nano ou mini-pro seront nécessaires (coût total 4 €).
Ces cartes peuvent dialoguer entre elles selon trois modes au choix :
- I2C (SCL et SDA + 1 masse)
- SPI (SCK, MOSI, MISO, CS + 1 masse  --> s'il n'y a qu'un seul esclave SPI on peut supprimer le fil CS)
- Série  (TX et RX + 1 masse)
Les deux derniers modes supportant les grandes longueurs. Le mode le plus rapide est le SPI (horloge max = 8Mhz pour une horloge de micro = 16 MHz)

Info importante sur l'I2C
Nota : les fréquences normalisées  de l'I2C sont 100kHz et 400 kHz.
La longueur et la fréquence jouant un rôle prépondérant dans la détérioration des signaux si la longueur augmente il est possible de baisser la fréquence en dessous de 100 kHz.
Ce n'est pas "officiellement documenté "mais la bibliothèque Wire permet de changer cette fréquence.
Ce n'est pas "officiellement documenté" car il ne faut indiquer que des fréquences que le micro accepte. Il faut donc récupérer la formule de calcul dans la datasheet --> cela n'a rien d'insurmontable.

Différences entre nano et mini-pro :
La nano possède l'interface USB/série incorporée
La mini-pro en est dépourvue --> sa consommation est réduite.

cch21

Je ne trouve pas le nombre de sondes à relever.

Si ce nombre est au maximum de 8 tu as la solution de passer par une carte nano ou mini-pro.
Si tu as plus de 8 sondes il est possible d'utiliser deux nano ou mini-pro.

Ces cartes utilisent un microcontroleur atmega328p en boîtier 32 pins ce qui permet de disposer des 8 entrées analogiques.
La carte UNO utilise le même microcontrôleur mais en boîtier  qui en plus d'être plus volumineux ne dispose que de 28 pins et donc seulement 6 entrées analogiques sont disponibles.

Je ne sais pas comment tu veux organiser ton système mais à ce que j'en comprend au pire deux cartes nano ou mini-pro seront nécessaires (coût total 4 €).
Ces cartes peuvent dialoguer entre elles selon trois modes au choix :
- I2C (SCL et SDA + 1 masse)
- SPI (SCK, MOSI, MISO, CS + 1 masse  --> s'il n'y a qu'un seul esclave SPI on peut supprimer le fil CS)
- Série  (TX et RX + 1 masse)
Les deux derniers modes supportant les grandes longueurs. Le mode le plus rapide est le SPI (horloge max = 8Mhz pour une horloge de micro = 16 MHz)

Info importante sur l'I2C
Nota : les fréquences normalisées  de l'I2C sont 100kHz et 400 kHz.
La longueur et la fréquence jouant un rôle prépondérant dans la détérioration des signaux si la longueur augmente il est possible de baisser la fréquence en dessous de 100 kHz.
Ce n'est pas "officiellement documenté "mais la bibliothèque Wire permet de changer cette fréquence.
Ce n'est pas "officiellement documenté" car il ne faut indiquer que des fréquences que le micro accepte. Il faut donc récupérer la formule de calcul dans la datasheet --> cela n'a rien d'insurmontable.

Différences entre nano et mini-pro :
La nano possède l'interface USB/série incorporée
La mini-pro en est dépourvue --> sa consommation est réduite.
Je dispose de l'Uno. Et environ 6 sondes a mesurer.
Je n'ai pas indiqué le nombre car certaines peuvent être ignorée si nécessité de réduire.
Je peu rapprocher la carte arduino pour ne pas avoir de problème de distance pour l'i2c.
Je retiens l'idée des nano, merci!

Go Up