Go Down

Topic: Câblage électro-aimant, un peu trop facile ? (Read 1 time) previous topic - next topic

al1fch

Quote
On pourrait imaginer un système inverse ou c'est le fait d'alimenter l'électro-aimant qui (en déplaçant une pièce magnétique par exemple) provoque l'ouverture de la porte. Vous savez si un mécanisme de ce genre existe tout fait dans le commerce ?
Bien entendu, il s'agit des gâches électriques

bricofoy

C'est là que je vois qu'il me manque de sacrés bases d'élec... Ça doit vous sembler tellement évident ce genre de choses !
La résistance de bobinage est celle qui est présente dans l'électro-aimant ? A laquelle je n'ai pas accès et qui est celle prévue par le fabriquant ?

La résistance du bobinage, ce n'est pas une résistance qui aurait été rajoutée par le fabricant en série avec le bobinage, c'est la résistance du fil lui-même. Un électroaimant, c'est une bobine de fil très fin et très très long. Même si ce fil est en cuivre, comme il est fin et long, il a au final une résistance non négligeable.
Et heureusement, car de la sorte le courant et limité sans avoir besoin d'une quelconque régulation supplémentaire.

-tu savais que si tu passe le CD de windows à l'envers, tu entends une chanson satanique ?
-non, mais il y a pire : à l'endroit, ça l'installe !

Wabbina


J'avais trouvé sur le forum un schéma de câblage pour électro-aimant que voici :

http://bildr.org/blog/wp-content/uploads/2011/03/tip120-solenoid.png
Bonjour, j'ai essayer de réaliser le montage en utilisant une alimentation secteur 12 v et 1A. Ma question est la suivante:
Où dois-je relier l'alimentation? Sur la prise jack de l'arduino??

Merci d'avance

dbrion06

Vous reliez les deux masses entre elles (-)
Vous n'oubliez pas la/les diodes se roue libre sur les bobinages.
L'arduino a sa propre alim (qui ne sera pas perturbée par des appels de courants de la partie puissance)
Les relais et bobinages ont une alim de 1A (très surdimensionnée pour l'arduino, de toutes façons)
En l'absence de schéma de ce que vous comptez faire, on ne peut aller + loin...

Wabbina

Vous reliez les deux masses entre elles (-)
Vous n'oubliez pas la/les diodes se roue libre sur les bobinages.
L'arduino a sa propre alim (qui ne sera pas perturbée par des appels de courants de la partie puissance)
Les relais et bobinages ont une alim de 1A (très surdimensionnée pour l'arduino, de toutes façons)
En l'absence de schéma de ce que vous comptez faire, on ne peut aller + loin...
Bonjour et merci pour votre réponse. En fait je souhaiterais tout simplement réaliser le schéma ci-dessous :
http://bildr.org/blog/wp-content/uploads/2011/03/tip120-solenoid.png

Pour faire simple, je travaille sur un projet de sécurisation d'une porte. Seules les personnes disposant d'un badge RFID valide accéder à cette porte. Pour cela je dispose des éléments suivants:
- une carte Arduino Mega
- un solénoide 12v 1A
- Un lecteur de carte RFID
- Une alimention secteur 12v 1A

Après avoir effectué des recherches, j'ai trouvé le schéma dans le lien ci-dessus. Sauf que qu'en ayant une alimentation secteur, je ne sais pas comment le relié au solénoide pour assurer l'alimentation. Merci d'avance

hbachetti

Quote
- Une alimention secteur 12v 1A
Quelle alimentation ?
Quel solénoïde ?

Des liens à proposer ?

Une alimentation d'1A pour un solénoïde d'1A est un peu juste.
Si c'est une alimentation protégée elle pourrait se mettre en sécurité.

Un essai de branchement du solénoïde directement sur l'alimentation permettra de savoir si elle suffit vraiment.

En ce qui concerne le schéma, je ne vois pas ce qui manque.
Le fil rouge sur le fil rouge.
Le fil noir sur le fil noir.

Et on peut alimenter l'ARDUINO avec le 12V également par le connecteur JACK ou la broche VIN sous réserve qu'il n'y ait pas trop de consommation sur le 5V de la carte (des modules par exemple).
S'il n'y a qu'un lecteur NFC, pas de problème.
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

dbrion06

#21
Apr 01, 2019, 04:38 pm Last Edit: Apr 01, 2019, 04:44 pm by dbrion06
Le schema que vous liez utilise un transistor pout piloter un solenoide (dont la tension de service peut aller jusqu'à 60v). Il ne manque rien pas même la diode de roue libre.
Ce qui n'est pas explicite, c'est l'alimentation de l'arduino: je préconiserais de mettre une alim séparée; l'avantage étant que votre solénoîde peut avoir une tension de service hénaurme -60v , bien au delà de ce que Vin de l'Arduino peut digérer- , et que vous n'avez pas à antiparasiter ce monde là....).
===Edited:
PS (post scripum; sans contre façon): il serait judicieux de préciser si votre alim sectur 12v 1A sort du continu ou en alternatif..., pour éviter l'application de quels lois de Murphy...

Wabbina

Je penses qu'on ne se s'est pas compris. Reprenons le schéma de la figure dont j'ai fournit le lien

Sur l'image, on voit bien le système à verouillage (dans mon cas, il s'agit d soléniode dont le lien est : https://www.adafruit.com/product/1512) dont le fil rouge est relié à la borne positive d'une alimentation externe ayant une tension comprise en 5 et 60 volts et le fil noir à la borne negative.
Ma question réside justement dans cette alimentation externe. Il se trouve que je dispose d'une alimentation secteur de 12 v (https://www.adafruit.com/product/798)
Je ne sais pas justement comment effectuer l'alimention du solénoide.

Merci d'avance :-)

hbachetti

Le solénoïde 9-12V consomme donc 650mA sous 12V, et non pas 1A comme tu le disais.
C'est déjà un bon point. L'alimentation de 1A suffit donc.

Quote
Je ne sais pas justement comment effectuer l'alimention du solénoide.
Sincèrement je ne vois pas ce qui te manque.



Sur ce schéma :
- il y a un fil rouge sur lequel tu connectes le +12V de ton alimentation.
- il y a un fil noir sur lequel tu connectes le Ov de ton alimentation.

Il te faut quoi de plus ?

Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

dbrion06

Prenez votre alimentation:
Selon votre lien, elle est en continu, régulée (c'est un luxe)
Assemblez le transistor, la diode de roue libre -en veillant au sens...- la résistance de base, et le solénoide; reliez au + et au - (fil noir).
NE connectez pas ce montage à l'arduino.
Normalement, avec la resistance de base "en l'air", le solénoide ne fait rien.
alimentez la résistance de base avec , disons, du +3v : normalement, le solenoide doit coller. (il faut ne pas oublier la masse, qui est commune)
Si ces tests marchent, connectez la résistance de base à l'arduino (alimenté comme avant; les masses doivent être communes); faites clignoter une LED , mais la patte de la LED sera ... le solénoide... qui devra bouger ...

ensuite, voyez si vous pouvez alimenter avec une seule alimentation le solénoide et l'arduino....

Wabbina

Merci à tous pour vos retours. Nous touchons au but. J'ai bien compris le chemin. Reprenons l'explication de @hbachetti:

Quote
Sur ce schéma :
- il y a un fil rouge sur lequel tu connectes le +12V de ton alimentation.
- il y a un fil noir sur lequel tu connectes le Ov de ton alimentation.
Cela suppose que l'alimentation à une borne positive et négative également Sauf que je dispose comme alimentation une prise secteur 12v 1A (https://www.adafruit.com/product/798.

Je ne sais donc pas comment identifier les bornes? Ou faut-il un module supplémentaire?
Merci d'avance

dbrion06

#26
Apr 01, 2019, 06:16 pm Last Edit: Apr 01, 2019, 06:21 pm by dbrion06
Avez vous un multimètre? (là, la réponse est triviale)
Avec une broad beard (plaque d'essai), une LED, une resistance de 10kohm et une diode type 1N4001 -vous avez besoin de ce type de diode pour la roue libre) la réponse devient triviale, elle aussi... (mais si vous voulez jouer avec des arduini, investir dans un multimètre me semble judicieux, plutôt que de laisser au ouaibe sauvage le soin d'inventer des astuces)
=====
Edited:
PS (post scriptum, sans contre façon) honte à moi: sur la seconde photo du régulateur de Lady Ada (le derrière de l'adaptateur secteur), on voit que
le - (fil noir de votre schéma; ground ou masse) est relié à l'enveloppe externe du jack
le + (fil rouge) est relié au picot du milieu du jack....

Go Up