Go Down

Topic: Utiliser un PPD42 (capteur de particule) (Read 269 times) previous topic - next topic

Nuuts

Bonjour

J'aimerais utiliser un capteur de particule PPD42, mais je ne trouve pas sur internet de programme fonctionnant, et étant nul en informatique, je n'arrive pas a en faire un moi même

j'aimerais donc un peu d'aide, au moins jusqu'au moment où la valeur du capteur est inséré dans une variable, je pense pouvoir me débrouiller après cette étape, mais je ne vois vraiment pas comment faire jusque là.

dbrion06

Un bout de logiciel -complet- , qui calcule toutes les 30 secondes la concentration en poussières et l'affiche sur le moniteur série  est disponible pages 10-11 de http://www.mouser.com/ds/2/744/Seeed_101020012-838657.pdf . En lecture rapide, je n'ai pas vu de défauts (.

Nuuts

Bonjour,
merci, mais le programme me pose un souci:

a un moment, il y a " starttime = millis();//get the current time; "
je ne comprend pas ce que je dois faire ici
il faut que je mette l'heure ?
Si oui comment faire avec la syntaxe ?

dbrion06

Vous n'avez rien à faire, normalement :

il y a une variable nommée starttime qui reçoit le résultat d'une fonction très utile nommée millis : ce sont le nombre de millisecondes qui se sont écoulées depuis la mise sous tension.

Là, routes les 30 secondes (ou 30 000 milliseecondes, géré par la variable sampletime_ms -pourquoi en a-t-il fait une variable?- ), il affiche ses concentrations en poussières et reinitialise starttime pour garantir un affichage à cadence régulière.

Nuuts

ok je vois, je n'avais pas attendu assez longtemps pour que ca s'affiche, mais je recois un valeur comme celle ci:

concentration = 433.40 pcs/0.01cf

que veut dire pcs et cf ?
est il possible quil me le donne en pourcentage ?

dbrion06

pcs/cf est une unité (proportionnelle à particules/litre pcs/L ou pcs/mL -par millilitre-)
Je n'ai aucune idée des concentrations typiques, A priori, le fait d'approcher une cigarette -ou un bâton d'encens, pour être politiquement correct-, devrait générer pas mal de particules . De même, si vous avez la chance d'avoir de l'harmattan ou du vent de sable suivi de brume sèche, votre capteur devrait donner des résultats interessants... par ses variations (en climat tempéré, qu'est ce que ça peu donner avant / après une averse/un orage)

elektrax

le titre m'a fait penser (à tort) qu'on entrait dans le domaine de la physique quantique

dbrion06


Go Up