Go Down

Topic: utilisation d'Ardiuno dans un produit commercialisable (Read 233 times) previous topic - next topic

rgoffard

Bonjour

Je suis depuis peu le premier employé dans une start-up. Je découvre en même temps Arduino qui a permit de créer un prototype fonctionnel.

Sans entrer dans les détails le produit serait une boite au sein de laquelle se déplacé un objet. Avec Arduino on peut coder un chemin que suivra l'objet dans la boite et gérer la manière dont celui ci est éclairé. On crée ainsi des petits scénarios ou l'objet va gauche à droite, s'illumine, rejoint un autre objet etc.

Le prototype fait déjà cela très bien.

Le produit final étant destiné à la location par des tiers, nous souhaiterions ajouter quelques fonctionnalités comme un allumage du système protégé par un code donné lors de la location,  la possibilité de géré un smart display qui servirait d'interface utilisateur.

Cet interface utilisateur permettrait le réglage de l'intensité des lumières, diminution/augmentation des trajectoires de l'objet en fonction de sa taille (pour éviter les collision avec le reste de la boite), possibilité de choisir un scénario , ...

J'ai un doute sur la possibilité de gérer cet interface sur un smart display avec Arduino.

Mais la n'est pas la question; est il envisageable de créer un produit avec une autre carte électronique sur mesure gérant cet interface. Cette nouvelle carte communiquerait quelques paramètres à notre ensemble Arduino qui gère les scénarios (mouvements et lumières).
Nous sous traiterions cette carte électronique.

Ma question est plus de savoir se cela se fait d'avoir du matériel Arduino dans un produit industrialisé (on resterait ici sur des petites série avec un premier objectifs de quelques centaines d'unités) ou si c'est complètement farfelu de vendre à des clients quelque chose dont l'électronique est gérée par Arduino.

L'interêt pour moi de garder Arduino plutôt que de tout mettre dans la carte sur mesure est de garder au maximum la main mise sur nos gestions de mouvements et de pouvoir plus facilement les modifier ou les mettre à jours.

D'un point de vue économique ça me permet également de ne pas payer un sous traitant pour redévelopper ce que nous avons déjà développer.

Un grand merci pour vos conseils

68tjs

Plusieurs cas peuvent se présenter selon l'origine de la carte arduino.

Si c'est une carte commercialisée par la société Arduino SA (Suisse) ou Arduino LLC (USA) il existe des garanties. Leur site à été modifié et je ne sais plus les retrouver mais le document existe.
Je pense que c'est le cas mais il faut aussi vérifier que les cartes fabriquées par pour Arduino respectent toute la législation européenne.
Il te reste à vérifier que les garanties sont suffisantes et que les normes sont respectées parce que c'est ta société qui assurera la garantie du produit fini.
Attention aux liaisons par fils simplement enfichés, ce type de câblage résiste rarement au transport, rien ne vaut une bonne soudure. Le format UNO ne se prête pas à une industrialisation, contrairement à celui de la nano ou de la mini-pro.

Si c'est une carte fabriquée en asie par des façonniers inconnus ce n'est même pas la peine d'y penser.

Il reste des cartes compatibles avec les arduinos mais qui ont été "durcies". Généralement pour "durcir" une carte il suffit de bien choisir des composants annexes (circuit imprimé, condensateurs, résistances) chez des fabricants sérieux et non pas des "noname".

Il y a aussi les cartes de démo fabriquées par Atmel : les cartes Xplained. On doit sans difficulté pouvoir les programmer comme des Arduino.
Je ne sais pas si Atmel autorise leur utilisation commerciale, je sais que STMicro interdit l'utilisation commerciale des cartes Nucléo pour ne pas avoir à gérer des garanties dans un domaine qui n'est pas le sien : le cœur de métier de ST est de vendre des boîtiers et non pas de vendre des cartes. D'ailleurs pour les bons clients les cartes de démo sont offertes.

Go Up